Edition du 17-12-2018

TiGenix : 1er patient inclus dans l’essai de phase Ib/IIa du Cx611 pour les cas de sepsis sévère

Publié le mardi 31 janvier 2017

TiGenix : 1er patient inclus dans l'essai clinique de phase Ib/IIa du Cx611 pour les cas de sepsis sévèreTiGenix, société biopharmaceutique belge, vient d’annoncer avoir inclus et traité le premier patient dans le cadre de son essai clinique de phase Ib/IIa du Cx611 (SEPCELL) pour le traitement du sepsis sévère consécutif à la pneumonie aiguë communautaire (PAC).

Le Cx611 est un produit, administré par voie intraveineuse, issu de cellules souches allogéniques expansées dérivées de tissus adipeux (eASCs) qui sont connues pour leur vaste diversité de propriétés immunomodulatrices. L’essai SEPCELL se concentre sur des patients atteints d’une pneumonie aiguë communautaire bactérienne (ou d’une pneumonie pouvant engager le pronostic vital acquise hors d’un séjour à l’hôpital), admis dans un service de soins intensifs en raison d’un sepsis sévère, et nécessitant une ventilation mécanique et/ou des vasopresseurs. Cette étude est un essai clinique international multicentrique visant à évaluer le niveau de sécurité et de tolérance du Cx611 ainsi que la réduction de la durée de ventilation mécanique et/ou des vasopresseurs, le taux de survie global, les guérisons et autres critères associés à l’efficacité à 90 jours. Les patients inclus recevront une dose de Cx611 le premier jour et une autre dose le troisième jour du traitement, ou un placebo (en plus des soins habituels).

Le sepsis est une affection pouvant engager le pronostic vital qui survient lorsque la réponse de l’organisme à une infection atteint ses propres tissus et organes. Le sepsis touche plus de 26 millions de personnes à travers le monde chaque année, avec un taux de mortalité allant jusqu’à 40 %. Cette affection représente manifestement un besoin médical majeur insatisfait et un énorme fardeau social. Dans les pays occidentaux, le sepsis demeure la principale cause de décès, représentant un coût exorbitant d’hospitalisations d’environ 24 milliards USD (à la hausse) chaque année. Les patients atteints de sepsis sévère présentent un niveau beaucoup plus élevé d’inflammations plus persistantes. Étant donné ses propriétés immunomodulatrices multidimensionnelles, le Cx611 peut être capable de moduler et de restaurer les réponses immunitaires déréglées chez les patients atteints de pneumonie aiguë communautaire.

« Les patients atteints de sepsis sévère ont besoin de nouvelles thérapies ; cependant, le développement de nouveaux médicaments s’est avéré difficile en raison de la diversité des profils de patients. Nous nous sommes fondés sur les leçons tirées d’expériences passées et avons conçu l’essai SEPCELL avec des critères d’inclusion et d’exclusion stricts, au sein d’une population de patients très spécifique, afin de surmonter l’un des principaux écueils des essais clinique antérieurs sur cette indication » a déclaré le professeur Pierre-François Laterre, investigateur principal au sein du projet SEPCELL et chef du service de soins intensifs des Cliniques Universitaires Saint-Luc, à l’université catholique de Louvain, en Belgique.

« Le Cx611, grâce à son action immunomodulatrice, représente une approche innovante pour remédier au sepsis sévère. L’essai SEPCELL fournira des informations précieuses concernant les niveaux de sécurité, de tolérance et d’efficacité du Cx611 en tant que candidat au traitement des patients atteints de sepsis et de choc septique, » a déclaré Marie Paule Richard, responsable médical chez TiGenix.

Le projet SEPCELL est représenté par un groupe de cinq établissements de recherche européens, en plus de TiGenix, qui rassemblent les compétences, le savoir-faire et les ressources nécessaires pour atteindre les objectifs du projet. SEPCELL a obtenu une subvention de 5,4 millions d’euros, accordée par l’Union européenne dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 sous la convention de subvention n°681031.

Pour plus d’informations concernant le sepsis, le projet SEPCELL, ainsi que ses objectifs et son financement : http://www.sepcell.eu/.

Source : TiGenix








MyPharma Editions

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Publié le 17 décembre 2018
Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, qui développe et propose des thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurologiques et neurodégénératives graves, a reçu le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA® (nusinersen), lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 décembre.

Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 17 décembre 2018
Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé l’initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le 17 décembre 2018
Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® en combinaison avec de l'AVD

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

Publié le 17 décembre 2018
ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques aux acariens.

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions