Edition du 16-08-2018

Vaccin H1N1 : les Français boudent, les médecins de ville se fâchent

Publié le lundi 16 novembre 2009

Vaccin H1N1 : les Français boudent, les médecins de ville se fâchentLe gouvernement « en fait trop » face à l’épidémie de grippe A ! Selon le Baromètre Métro-Krief Groupe réalisé en novembre par OpinionWay, 66% des personnes interrogées considèrent que le gouvernement « en fait trop » face à l’épidémie de grippe A, contre 4% qui estiment qu’il « n’en fait pas assez », et 30% qu’il « fait ce qu’il faut ». Fort de ces chiffres pour le moins décevants, les médecins de ville, exclus du dispositif de vaccination, réclament à présent le droit de faire des injections dans leurs cabinets.

Flop ! Deux sondages confirment les craintes des autorités sanitaires sur un éventuel échec de la campagne de vaccination qui a commencé très mollement la semaine dernière. Mauvais augure ? Sans doute. Une minorité de Français (20%) déclare avoir l’intention de se faire vacciner contre la grippe H1N1, selon un autre sondage Ifop. Seules 7% des personnes interrogées affirment « certainement » en avoir l’intention, 13% « probablement ». Mais 79% répondent carrément non. Inquiets, les Français ? Pas vraiment : plus des trois quarts  se disent d’ailleurs « peu inquiets pour eux-mêmes ou leur famille »*.

Exclus jusqu’à présent du dispositif, -sans doute pour épargner à la Sécu d’avoir à rembourser des consultations supplémentaires- les médecins de ville montent au créneau pour être autorisés à vacciner dans leurs cabinets. «Prétendre vacciner à large échelle en court-circuitant ceux qui connaissent le mieux les Français, les généralistes et les pédiatres, c’est prendre tous les risques d’un échec», tempête le Dr Michel Chassang, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), le principal syndicat de médecins libéraux. Il n’a pas tort, le Dr Chassang: en évinçant les praticiens de ville -qui sont les premiers acteurs du système de soins de proximité-, le gouvernement s’est-il tiré une balle dans le pied? Sans doute.

Remarquons en passant, qu’il aura réussi à reconstituer l’unité syndicale chez les médecins, ce qui relève du tour de force. Le premier syndicat de médecins généralistes, vient d’ailleurs de lancer un appel conjointement avec des syndicats hospitaliers et des professeurs de médecine. «Nous souhaitons que les médecins généralistes qui le souhaitent puissent être rapidement habilités à participer à leur cabinet à la campagne de vaccination pour leur patientèle (…).  Cette implication est nécessaire pour obtenir une adhésion de la population», écrivent les signataires de cet appel. Ont-ils raison? Evidemment! Certes, on leur a opposé l’insuffisance des conditions sanitaires de conservation et de dispensation des vaccins pour justifier leur exclusion du dispositif. Objections qu’ils rejettent pour professer une évidence: qui, mieux qu’un médecin de ville, connaît mieux ses patients, notamment à risque, et qui mieux qu’un praticien, peut ou non recommander la vaccination?

Hervé Karleskind © www.hkconseils.com








MyPharma Editions

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Genomic Vision : de nouvelles perspectives dans l’analyse du génome des plantes

Publié le 6 août 2018
Genomic Vision : de nouvelles perspectives dans l'analyse du génome des plantes

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé les premiers résultats d’un travail de recherche réalisé avec le Centre de Ressources Génomiques Végétales (CNRGV) de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) visant la mise au point d’une nouvelle technique d’analyse du génome végétal.

Janssen : avis favorable du CHMP pour la mise à jour de l’étiquetage de l’Invokana® et du Vokanamet®

Publié le 3 août 2018
Janssen : avis favorable du CHMP pour la mise à jour de l'étiquetage de l'Invokana® et du Vokanamet®

Janssen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable pour la mise à jour de l’étiquetage de l’INVOKANA® (canagliflozine) et du VOKANAMET® (canagliflozine et metformine), y compris les modifications apportées aux indications pour le traitement d’adultes atteints d’un diabète sucré de type 2 (DST2) insuffisamment contrôlé comme traitement d’appoint au régime alimentaire et à l’exercice.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions