Edition du 28-03-2020

Vaccin H1N1: les ratés d’une campagne

Publié le mercredi 25 novembre 2009

Vaccin H1N1: les ratés d'une campagneLa campagne de vaccination contre la grippe H1N1 commence dans les collèges et lycées pour les 5,3 millions d’élèves du secondaire, alors que celle des écoliers du primaire commencera début décembre. Cette nouvelle vague déferle au moment où le dispositif de campagne mis en place par les autorités sanitaires est déjà saturé par l’afflux massif de candidats. La grippe H1N1 a déjà fait une victime de marque: le système de santé !

 Généralement considéré comme le meilleur du monde, le voici englué dans l’afflux des candidats à la vaccination, incapable de répondre à une brutale accélaration de la demande pourtant stimulée à cor et à cris par toutes les autorités sanitaires, ministre en tête. Certes, avec prudence, la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a avoué que la mise en place du dispositif nécessitait quelques « réglages » , mais la situation tourne à la mauvaise farce: les impétrants doivent faire preuve de patience pour recevoir leur injection. Plusieurs heures à Paris, pendant lesquelles femmes enceintes et personnes âgées doivent « poireauter », pourtant munies du bon de la Sécurité sociale. Premier bilan: pour peu que le dispositif s’emballe -et devienne le succès tant attendu-, c’est la cata.

Le côté farce d’une campagne menée de la façon la plus incohérente qui soit ferait plutôt sourire si les autorités de santé n’avaient pas autant dramatisé leur communication sur la grippe H1N1. Dans un premier temps, ce fut le flop! Tous les sondages concordaient, les Français n’y croyaient pas et ne voulaient pas se faire vacciner. Et tout à coup, c’est la déferlante… et tout le monde semble pris de court.  Ce n’est d’ailleurs pas le moindre paradoxe de cette afffaire: le gouvernement, après avoir atermoyé, n’a pas voulu inclure les médecins libéraux dans le dispositif: même si, techniquement, leur exclusion -qui n’a pas empêché leur réquisition!- reposait sur l’administration de flacons multidoses impossibles à conserver dans un cabinet de ville, politiquement, c’est une belle gaffe. Comment en effet faire avaler aux Français, habitués à choisir leur praticien, qu’il leur faut aller se faire vacciner dans un gymnase à la queue-leu-leu, comme aux « belles » heures du service militaire?

Evidemment, le gouvernement aura beau jeu d’affirmer que la campagne de vaccination est victime de son succès: il n’empêche, côté logistique et stratégie de communication, c’est plutôt raté! Ce qui est en revanche tout à fait réussi, c’est la polémique. Mais cette spécialité relève de l’excellence française.

Hervé KARLESKIND © www.HKConseils.com








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi et Translate Bio collaborent pour développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm

Publié le 27 mars 2020
COVID-19 : Sanofi et Translate Bio collaborent pour développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm

Sanofi Pasteur, l’entité commerciale globale Vaccins de Sanofi et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), vont collaborer dans le but de développer un nouveau vaccin à ARNm contre le virus responsable de la COVID-19. Cette collaboration prend appui sur l’accord que les deux entreprises ont conclu en 2018 dans le but de développer des vaccins à ARNm contre différentes maladies infectieuses.

Bone Therapeutics : Stefanos Theoharis nommé Directeur Commercial

Publié le 26 mars 2020
Bone Therapeutics : Stefanos Theoharis nommé Directeur Commercial

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires et biologiques innovantes dans les domaines de l’orthopédie et des maladies osseuses, a annoncé le renforcement de son équipe de direction par la nomination de Stefanos Theoharis, PhD, au poste de Directeur Commercial (Chief Business Officer – CBO).

Eurobio Scientific obtient le marquage CE pour son test COVID-19 propriétaire

Publié le 26 mars 2020
Eurobio Scientific obtient le marquage CE pour son test COVID-19 propriétaire

Eurobio Scientific, groupe français leader dans le diagnostic médical in vitro de spécialité, a annoncé le marquage CE pour son test propriétaire EBX 041 SARS CoV2, développé spécifiquement pour le diagnostic clinique du COVID-19.

Paludisme : MedinCell reçoit une subvention de 6,4 millions de dollars de Unitaid

Publié le 26 mars 2020

MedinCell a signé un accord de subvention à hauteur de 6,4 millions de dollars sur trois ans avec l’agence de santé internationale Unitaid, qui s’est engagée à accélérer l’impact des technologies à longue durée d’action dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Le paludisme reste l’une des principales menaces sanitaires dans le monde avec plus de 200 millions de personnes infectées chaque année.

Covid-19 : la Coalition Innovation Santé lance un appel à projets

Publié le 25 mars 2020
Covid-19 : la Coalition Innovation Santé lance un appel à projets

Face à la crise sanitaire sans précédent liée au Covid-19, la « Coalition Innovation Santé – Crise Sanitaire » initiée par France Biotech, France Digitale, MedTech in France et AstraZeneca, avec la participation et l’appui de l’Assistance Publique- Hôpitaux de Paris (AP-HP) et de France Assos Santé, les soutiens de Bpifrance et d’EIT Health, s’est constituée pour contribuer à désengorger le système de soins et permettre aux patients atteints de maladies chroniques de continuer à être pris en charge.

bioMérieux reçoit l’autorisation d’utilisation en urgence de la FDA pour le test BIOFIRE® COVID-19

Publié le 24 mars 2020
bioMérieux reçoit l’autorisation d’utilisation en urgence de la FDA pour le test BIOFIRE® COVID-19

bioMérieux, acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro, a annoncé que sa filiale, BioFire Defense, a reçu l’autorisation d’utilisation en urgence de la Food and Drug Administration américaine pour son test BIOFIRE® COVID-19 destiné à la détection du coronavirus SARS-CoV-2 par les laboratoires certifiés pour des tests de complexité moyenne à élevée.

COVID-19 : AstraZeneca partenaire scientifique et financier de l’Alliance digitale pour le déploiement du site MaladieCoronavirus.fr

Publié le 24 mars 2020
COVID-19 : AstraZeneca partenaire scientifique et financier de l’Alliance digitale pour le déploiement du site MaladieCoronavirus.fr

AstraZeneca a annoncé son engagement au sein de l’Alliance Digitale contre le COVID-19, pour accompagner le désengorgement des services d’urgence, grâce au déploiement du site MaladieCoronavirus.fr, 1er site d’information et d’orientation soutenu par le Ministère des Solidarités et de la Santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents