Edition du 01-10-2020

Vaccin H1N1: les ratés d’une campagne

Publié le mercredi 25 novembre 2009

Vaccin H1N1: les ratés d'une campagneLa campagne de vaccination contre la grippe H1N1 commence dans les collèges et lycées pour les 5,3 millions d’élèves du secondaire, alors que celle des écoliers du primaire commencera début décembre. Cette nouvelle vague déferle au moment où le dispositif de campagne mis en place par les autorités sanitaires est déjà saturé par l’afflux massif de candidats. La grippe H1N1 a déjà fait une victime de marque: le système de santé !

 Généralement considéré comme le meilleur du monde, le voici englué dans l’afflux des candidats à la vaccination, incapable de répondre à une brutale accélaration de la demande pourtant stimulée à cor et à cris par toutes les autorités sanitaires, ministre en tête. Certes, avec prudence, la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a avoué que la mise en place du dispositif nécessitait quelques « réglages » , mais la situation tourne à la mauvaise farce: les impétrants doivent faire preuve de patience pour recevoir leur injection. Plusieurs heures à Paris, pendant lesquelles femmes enceintes et personnes âgées doivent « poireauter », pourtant munies du bon de la Sécurité sociale. Premier bilan: pour peu que le dispositif s’emballe -et devienne le succès tant attendu-, c’est la cata.

Le côté farce d’une campagne menée de la façon la plus incohérente qui soit ferait plutôt sourire si les autorités de santé n’avaient pas autant dramatisé leur communication sur la grippe H1N1. Dans un premier temps, ce fut le flop! Tous les sondages concordaient, les Français n’y croyaient pas et ne voulaient pas se faire vacciner. Et tout à coup, c’est la déferlante… et tout le monde semble pris de court.  Ce n’est d’ailleurs pas le moindre paradoxe de cette afffaire: le gouvernement, après avoir atermoyé, n’a pas voulu inclure les médecins libéraux dans le dispositif: même si, techniquement, leur exclusion -qui n’a pas empêché leur réquisition!- reposait sur l’administration de flacons multidoses impossibles à conserver dans un cabinet de ville, politiquement, c’est une belle gaffe. Comment en effet faire avaler aux Français, habitués à choisir leur praticien, qu’il leur faut aller se faire vacciner dans un gymnase à la queue-leu-leu, comme aux « belles » heures du service militaire?

Evidemment, le gouvernement aura beau jeu d’affirmer que la campagne de vaccination est victime de son succès: il n’empêche, côté logistique et stratégie de communication, c’est plutôt raté! Ce qui est en revanche tout à fait réussi, c’est la polémique. Mais cette spécialité relève de l’excellence française.

Hervé KARLESKIND © www.HKConseils.com








MyPharma Editions

Galapagos / Gilead : AMM européenne pour Jyseleca® dans la Polyarthrite Rhumatoïde active modérée à sévère

Publié le 1 octobre 2020
Galapagos / Gilead : AMM européenne pour Jyseleca® dans la Polyarthrite Rhumatoïde active modérée à sévère

Gilead Sciences et Galapagos ont annoncé que la Commission Européenne (CE) a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour Jyseleca® (filgotinib 200 mg et 100 mg comprimés), un inhibiteur de JAK1 administré une fois par jour par voie orale pour le traitement des adultes atteints de Polyarthrite Rhumatoïde (PR) active modérée à sévère qui n’ont pas répondu de manière adéquate ou sont intolérants à un ou plusieurs traitements de fond antirhumatismaux (DMARDs). Jyseleca peut être utilisé en monothérapie ou en association avec le méthotrexate (MTX)1.

Biocorp : partenariat avec Aardex Group pour développer des solutions intelligentes pour l’adhésion aux médicaments de précision

Publié le 1 octobre 2020

Biocorp, société française spécialisée dans la conception, le développement et la fabrication de dispositifs médicaux innovants, a annoncé une alliance avec le groupe belge Aardex, leader mondial des solutions d’observance. En combinant leurs technologies clés, les deux entreprises entendent offrir des solutions spécifiques innovantes pour les essais cliniques et de nombreuses applications commerciales.

NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Publié le 30 septembre 2020
NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques et LabCorp®, leader international des sciences de la vie focalisée sur l’amélioration de la santé et l’aide décisionnelle à la prise en charge des patients, ont annoncé la signature d’un accord de licence exclusif d’une durée de cinq ans pour la technologie NIS4™ de Genfit visant à faciliter l’identification des patients atteints de NASH à risque.

PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

Publié le 30 septembre 2020
PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anticancéreuses puissantes et facilement industrialisables, vient d’annoncer aujourd’hui que deux nouvelles cohortes de patients ont été ouvertes dans le cadre de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 portant sur son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 ciblant le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) (NCT03970746).

Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Publié le 30 septembre 2020
Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Celyad Oncology, société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (chimeric antigen receptor) pour le traitement du cancer, vient d’annoncer qu’elle avait conclu un accord de collaboration d’essai clinique avec une filiale de MSD (dénomination commerciale de Merck & Co, Inc, Kenilworth, NJ, USA).

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents