Edition du 21-01-2021

Vaccination H1N1: Bachelot accepte d’impliquer les médecins de ville

Publié le mercredi 18 novembre 2009

Michel Chassang président de la CSMF“Nous pourrions, dans des conditions ciblées, en décembre, étendre la vaccination à certains cabinets médicaux”, a indiqué Roselyne Bachelot. Faute en effet d’avoir rencontré le succès escompté, la vaccination en médecine libérale, complémentaire de celle organisée dans les 1 060 centres répartis sur le territoire, semble désormais acquise.

Plusieurs syndicats de médecins libéraux et hospitaliers avaient en effet sonné le tocsin et alerté les pouvoirs publics pour déplorer d’avoir été exclus du dispositif. Le patron de la puissante CSMF (Confédération des syndicats médicaux français), Michel Chassang, s’était d’ailleurs insurgé contre cette mesure en expliquant, non sans raison, qu’il était vain de vouloir convaincre les Français sans associer leurs médecins traitants, et qu’il était temps de les impliquer afin d’augmenter l’efficacité d’une campagne largement boudée par les Français. Ouverts depuis le 12 novembre les centres connaissent une fréquentation pour le moins modeste, ce qui ne manque d’ailleurs pas d’entraîner un  gâchis impressionnant de doses non utilisées.

En évoquant la participation des généralistes à la campagne, Roselyne Bachelot a cependant insisté sur les difficultés pratiques qu’elle entraîne. « C’est simplement une question logistique », a-t-elle souligné, rappelant par ailleurs que le vaccin est livré en flacons multidoses destinés à vacciner dix personnes. Pour mémoire, rappelons que le vaccin doit être conservé dans des conditions de froid bien précises et qu’une une fois les flacons entamés, il doit être utilisé dans les 24 heures. Le patron de la CSMF, qui n’a pas loupé son offensive sur le sujet,  ne perd cependant pas le nord: “Il faut, dit-il, maintenant discuter les modalités, logistiques, administratives et financières”.  Ah, et maintenant qui va payer? “Pour les personnes que nous suivons régulièrement, la vaccination pourrait être faite dans le cadre d’une simple consultation”, estime ainsi Martial Olivier-Koehret, président de MG France, le principal syndicat des médecins généralistes qui, lui aussi, était monté au créneau. Question subsidiaire:  combien de généralistes se déclareront volontaires?  Une fois de plus la boîte de Pandore est ouverte car on imagine mal les praticiens de ville laisser passer le train d’obtenir une compensation supplémentaire pour accomplir des actes dont ils avaient été fort imprudemment exclus.

Hervé Karleskind
www.HKConseils.com








MyPharma Editions

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents