Edition du 11-05-2021

Accueil » Industrie » Produits

Vaccination HPV: résultats positifs pour Gardasil® en Australie

Publié le lundi 20 juin 2011

Sanofi Pasteur MSD annonce aujourd’hui qu’une étude australienne est la première à montrer une réduction des lésions précancéreuses du col de l’utérus (lésions cervicales de haut grade*) chez les adolescentes après introduction d’un programme de vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) par le vaccin quadrivalent Gardasil® (types 6, 11, 16, 18). Les résultats ont été publiés dans la revue médicale The Lancet.

L’Australie a introduit en 2007 un programme de vaccination contre le HPV par Gardasil®, pour les adolescentes et les jeunes femmes âgées de 12–26 ans*. Selon le Registre National du Programme de Vaccination contre le HPV pour le programme scolaire dans l’état de Victoria, les estimations de la couverture vaccinale par trois doses sont de 79% chez des collégiennes de 6eme et de 71% chez les lycéennes de terminale.
Dans cette étude observationnelle, les auteurs ont analysé l’évolution de l’incidence des anomalies cervicales chez les adolescentes et les femmes avant et après introduction du programme de vaccination.† Ils ont montré qu’après l’introduction de la vaccination, l’incidence des lésions précancéreuses du col de l’utérus chez les adolescentes de moins de 18 ans avait chuté de 0,38 pour 100 femmes dépistées‡ par rapport à l’incidence avant le programme de vaccination (de 0,80 pour 100 femmes dépistées à 0,42 pour 100 femmes dépistées). Ce qui représente une réduction de près de 50% des lésions précancéreuses diagnostiquées. Les auteurs ont ajouté qu’il sera nécessaire de croiser les données des registres de vaccination et de dépistage pour confirmer que cette observation écologique est bien due à la vaccination, comme pour suivre la participation des femmes vaccinées au dépistage.

Benoît Soubeyrand, Directeur Médical Europe de Sanofi Pasteur MSD déclare : « Trois ans seulement après l’introduction d’un programme de vaccination, ces résultats suggèrent que Gardasil® tient ses promesses, déjà démontrées dans les études cliniques, à savoir aider à prévenir le cancer du col de l’utérus en prévenant les lésions précancéreuses. »

Sanofi Pasteur MSD rappelle dans son communiqué que « plus de 74 millions de doses de Gardasil® ont été distribuées à travers le monde depuis son lancement en juin 2006. Gardasil® a confirmé son bon profil de tolérance. Avant son autorisation de mise sur le marché, le profil de tolérance de Gardasil® avait été étudié dans des études cliniques de grande envergure ». Le suivi des études cliniques se poursuit actuellement, et des données supplémentaires seront disponibles prochainement, annonce le laboratoire.

* Le programme de vaccination est constitué d’une composante continue ciblant les adolescentes de 12–13 ans dans les écoles et de deux programmes de rattrapage, l’un chez les écolières de 13–17 ans, l’autre chez les femmes de 18–26 ans via la médecine générale et la santé communautaire, appliqués entre juillet 2007 et décembre 2009.

† Dans l’état de Victoria, le programme de vaccination HPV dans les écoles secondaires a débuté le 16 avril 2007. Les écolières de 7e (âgées de 12–13 ans), de 10e, de 11e et de 12e (âgées de 15–18 ans) se sont vues proposer la vaccination en 2007, les deux cohortes restantes de rattrapage (âgées de 13–14 ans et de 14–15 ans en 2007) s’étant elles vues proposer le vaccin en 2008.

‡ IC à 95% : 0,61–0,16

Source et visuel : Sanofi Pasteur MSD








MyPharma Editions

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents