Edition du 19-01-2021

Accueil » Et aussi

Vaccins contre la Covid-19 : un défi logistique

Publié le mardi 22 décembre 2020

Vaccins contre la Covid-19 : un défi logistiqueAvec la prochaine mise sur le marché français des vaccins contre la Covid-19, les autorités se retrouvent face au défi logistique du froid. En effet, les campagnes de vaccinations massives qui vont débuter nécessitent d’associer différentes chaines du froid lors de la distribution. Les professionnels de la chaine du froid et leurs prestataires se mobilisent. 

« Les vaccins sont des produits biologiques fragiles », rappellent notamment  l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Les vaccins perdent une part de leur activité ou efficacité, c’est-à-dire leur aptitude à protéger comme il se doit le sujet vacciné, lorsqu’ils sont exposés à des températures inappropriées. Cette baisse d’efficacité des vaccins est irréversible » prévient l’organisation. L’enjeu du transports des vaccins est donc de taille.

A la différence d’autres vaccins, les premiers vaccins contre la Covid-19 affichent des températures de conservation et d’utilisation très basses : inférieures à -70°C pour les vaccins de l’américain Pfizer (puis +2 °C/+8 °C pendant 5 jours maximum avant la vaccination) et inférieures à -20 °C pour ceux de son concurrent Moderna. Les vaccins qui arriveront ensuite sur le marché, comme ceux des laboratoires Sanofi et GSK nécessitent, quant à eux, des températures plus classiques (+2 °C/+8 °C).

Des vaccins différents nécessitant une logistique à chaque fois adaptée

Les premiers vaccins à être livrés dans l’Hexagone seront ceux de Pfizer-BioNTech. Comme ils nécessitent une conservation à – 70 °C, le défi des autorités et des transporteurs sera d’être en mesure de respecter la chaîne du froid depuis le lieu de fabrication de ces vaccins en Belgique jusqu’aux différents lieux de vaccination en France. Ainsi, pour organiser la distribution du vaccin du laboratoire américain, la France a passé commande d’une cinquantaine d’appareils en mesure de conserver les fioles jusqu’à -86°C. De cette façon, lors de la 1ère phase de la vaccination, 2 millions de doses devraient être livrées aux Ehpad et aux personnels soignants.

Parallèlement, la Direction générale de la Santé (DGS) et Santé Publique France discutent avec les différents maillons de la chaîne logistique afin d’organiser la distribution des autres types de vaccins. Qu’ils s’agissent des constructeurs de chambres froides et d’armoires frigorifiques, des fabricants d’emballages, ou encore des carrossiers isothermes, les professionnels de la chaine du froid et leurs prestataires  se mobilisent. Comme, par exemple, les producteurs de neige carbonique. Cette dernière, également appelée glace sèche, est notamment employée tout au long de l’année pour conserver certains produits pharmaceutiques (médicaments ou vaccins) ou encore lors du transport d’organes, qui nécessitent également une conservation à une température extrêmement  basse. Depuis plusieurs mois, ces producteurs se préparent à couvrir ainsi les éventuels besoins en glace sèche des hôpitaux, des différents lieux de vaccination, des pharmacies voulant acheter glace carbonique avec l’objectif de stocker le plus longtemps possible ces vaccins sans pour autant être équipés de « super-congélateurs ».

En attendant, pour la première phase de la campagne de vaccination, les acteurs de la chaîne se préparent à transporter les vaccins jusque dans les principaux hôpitaux puis à les redistribuer vers les Ehpad dans des véhicules de plus petite taille. Un système qui devrait permettre de débuter la 1ère phase de vaccination chez les seniors, comme le recommandent les autorités de santé. Dans le cadre d’une vaccination à plus grande échelle, les professionnels de la chaîne logistique se veulent rassurants, rappelant qu’avec un camion frigorifique pour 450 habitants, la France est 26 fois mieux équipée que la Chine par exemple.








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents