Edition du 26-01-2021

Valneva : poursuite de l’essai de Phase II/III de son candidat vaccin contre le Pseudomonas Aeruginosa

Publié le lundi 24 mars 2014

Valneva, la société de biotechnologies basée à Lyon, a annoncé lundi la poursuite de l’essai clinique de phase II/III de son candidat vaccin contre le Pseudomonas aeruginosa IC43. Le recrutement des patients pour l’essai clinique devrait reprendre au deuxième trimestre 2014. Les résultats préliminaires sont attendus fin 2015 / début 2016.

Valneva et son partenaire, qui co-développent le produit, ont décidé de poursuivre l’essai suite à différentes évaluations dont des analyses menées par un Comité de surveillance des données (Data monitoring Committee) et après consultation avec deux experts et les agences réglementaires européennes.

La décision a également été motivée par le fait que les analyses intermédiaires aient démontré une différence clinique significative entre les taux de mortalités du groupe ayant reçu le vaccin et celui ayant reçu le placebo ainsi que par le fait qu’aucune réserve quant au profil d’innocuité du candidat vaccin n’ait été émise. Ces résultats ont confirmé ceux observés dans l’essai précédent de Phase II.

Valneva prévoit de reprendre le recrutement pour l’essai en cours au second trimestre 2014. En complément des 394 patients déjà enrôlés dans l’étude, le groupe prévoit, dans un premier temps, de recruter, pour la seconde phase de l’étude, 400 nouveaux patients en unité de soins intensifs sur un total de 40 sites. Les résultats préliminaires sont attendus fin 2015 / début 2016.

Bien que la différence à 28 jours entre les taux de mortalité du groupe ayant reçu le vaccin et celui ayant reçu le placebo (critère d’efficacité principal) n’ait pas été aussi prononcée qu’espérée et s’inscrive sous le seuil de futilité préétabli, les deux partenaires ont décidé de poursuivre l’essai en intégrant le nombre de patients initialement prédéfini afin d’atteindre plus rapidement des résultats statistiquement significatifs dans cet essai pivot pouvant aboutir à une autorisation. La société envisage néanmoins l’option d’élargir l’étude si cela s’avérait nécessaire ou justifié.

« Nous sommes encouragés par les résultats intermédiaires. Cette étude vise à apporter une amélioration majeure aux patients des unités de soins intensifs. Poursuivre l’étude nous donne la perspective de pouvoir potentiellement lancer un vaccin nosocomial novateur qui pourrait sauver de nombreuses vies et souligne davantage notre ambition de développer des produits particulièrement innovants permettant d’améliorer la santé des patients » ont indiqué Thomas Lingelbach, Président et CEO de Valneva et Franck Grimaud, Président et CBO.

Le candidat vaccin de Valneva contre le Pseudomonas aeruginosa est destiné aux patients sous assistance respiratoire qui sont vaccinés après admission en unité de soins intensifs et sont susceptibles de contracter une infection potentiellement mortelle au Pseudomonas. Ces patients représentent environ 700 000 personnes en Europe et aux Etats-Unis.

Source : Valneva








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents