Edition du 19-01-2021

Valneva signe un partenariat avec le gouvernement britannique pour son vaccin COVID-19

Publié le lundi 14 septembre 2020

Valneva signe un partenariat avec le gouvernement britannique pour son vaccin COVID-19Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui la signature d’un partenariat avec le gouvernement britannique pour son vaccin inactivé contre le COVID-19, VLA2001. Selon les termes de l’accord, en cas de développement réussi du vaccin, Valneva fournira au gouvernement britannique 60 millions de doses au second semestre 2021.

Le gouvernement britannique dispose par ailleurs d’une option pour 40 millions de doses supplémentaires en 2022 ainsi que de la possibilité de commander 30 à 90 millions de doses supplémentaires pour la période de 2023 à 2025. Le chiffre d’affaires provenant de l’exercice de ces options pourrait approcher €900 millions. Valneva s’attend à un schéma vaccinal de deux doses pour son vaccin inactivé contre le virus SARS-CoV-2. Le gouvernement britannique finance la mise en production et le développement clinique du vaccin, cet investissement étant récupéré sur la fourniture du vaccin dans le cadre de l’accord de partenariat. Cet accord fait suite au protocole d’accord non contraignant annoncé en juillet 2020 visant à participer au programme de réponse vaccinale au COVID-19 du gouvernement britannique.

David Lawrence, Directeur financier de Valneva a indiqué, “Notre forte expérience et nos capacités de production en Écosse sont à l’origine de ce partenariat. Au travers de nos récentes discussions avec le gouvernement britannique, nous avons établi une excellente relation de travail. Je tiens à souligner la très forte implication du groupe de travail (« task force ») du gouvernement britannique, de mes collègues et d’autres parties prenantes, notamment les personnalités politiques de West Lothian, d’Écosse et du Royaume-Uni, qui soutiennent nos activités en cours. Nous sentons chez toutes les parties prenantes une formidable volonté de faire de ce partenariat un succès ».

Thomas Lingelbach, Chief Executive Officer de Valneva, a ajouté, « Nous avons dès le début du programme décidé d’adopter une approche inactivée et bien établie pour notre vaccin, et notre décision est aujourd’hui confortée par ce partenariat. Nous sommes honorés d’avoir été choisis par le gouvernement britannique et sommes impatients de faire face avec eux à la terrible pandémie qui sévit actuellement. Cet accord marque une nouvelle étape de transformation de la société après la signature du partenariat contre la maladie de Lyme plus tôt cette année et le lancement la semaine dernière de la Phase 3 de notre vaccin contre le chikungunya. »

Le ministre du commerce britannique Alok Sharma a ajouté, « Lorsque je me suis rendu sur sur le site de Valneva le mois dernier, j’ai pu constater le travail incroyable entrepris pour développer et produire un vaccin contre la Covid-19. Ce nouvel accord pourrait nous aider à vacciner des millions de personnes à travers le pays et contribuer à créer une usine de fabrication au Royaume-Uni pour accélérer l’accès à un candidat vaccin potentiel contre la Covid-19 et renforcer la résilience de notre pays face à de futures pandémies ».

Le candidat vaccin de Valneva, VLA2001, s’appuie sur une approche vaccinale qui a déjà fait ses preuves et tire parti de la plate-forme technologique du vaccin contre l’encéphalite japonaise IXIARO® de Valneva, déjà approuvé par les autorités de santé américaine (FDA) et européenne (EMA). Valneva prévoit de commencer ses essais cliniques à la fin de l’année 2020. Si le développement clinique est couronné de succès, une première autorisation de mise sur le marché pourrait être accordée au second semestre 2021.

Valneva avait précédemment annoncé un protocole d’accord non contraignant avec le gouvernement britannique pour la fourniture de doses du vaccin ainsi qu’un accord préliminaire contraignant pour un financement initial des travaux d’extension de ses unités de production basées au Royaume-Uni.

Source : Valneva








MyPharma Editions

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents