Edition du 17-08-2022

Innate Pharma : 1er patient traité dans l’essai de phase II avec avdoralimab dans la pneumonie sévère due au COVID-19

Publié le mardi 28 avril 2020

Innate Pharma : 1er patient traité dans l'essai de phase II avec avdoralimab dans la pneumonie sévère due au COVID-19Innate Pharma a annoncé aujourd’hui que le premier patient a été traité dans un essai clinique randomisé en double aveugle de Phase II évaluant la tolérance et l’efficacité d’avdoralimab (IPH5401), son anticorps anti-C5aR, chez des patients atteints d’un COVID-19 entrainant une pneumonie sévère.

L’objectif de cet essai clinique indépendant, nommé FORCE [a], est d’améliorer la proportion de patients atteints d’une pneumonie sévère due au COVID-19 qui n’ont plus besoin d’être hospitalisés, et de réduire le besoin et la durée de ventilation mécanique chez les patients atteints d’une pneumonie compliquée par un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) due au COVID-19.

L’essai de Phase II s’appuie sur une étude translationnelle exploratoire, EXPLORE COVID-19, dont les résultats préliminaires indiquent, chez les patients qui progressent vers un COVID-19 sévère, une activation de la voie C5a/C5aR.

« En analysant les données translationnelles chez les patients atteints d’un COVID-19, nous avons observé des niveaux élevés de C5a et une suractivation des cellules myéloïdes dépendantes de C5a, qui contribueraient à l’inflammation des poumons. Avdoralimab est un anticorps monoclonal qui bloque C5aR et a le potentiel de réduire la réponse inflammatoire dans les poumons, » commente le Pr Eric Vivier, PhD, Directeur Scientifique d’Innate Pharma, Professeur à l’AP-HM (Hôpitaux Universitaires de Marseille)  et AMU (Aix-Marseille Université) et au CIML (Centre d’Immunologie de Marseille Luminy). « Dans cet essai randomisé, nous espérons démontrer que l’utilisation d’avdoralimab aide à améliorer le pronostic des patients atteints d’un COVID-19 avec une pneumonie sévère. »

« En France, comme dans tous les pays touchés par la pandémie, les unités de soins intensifs doivent répondre à un afflux massif de patients. L’hospitalisation en soins intensifs est souvent longue, de 14 à 21 jours, et les médecins n’ont pas de traitement efficace pour les patients. L’objectif de cet essai est d’étudier si avdoralimab peut réduire la durée d’hospitalisation, et réduire le besoin et la durée de ventilation mécanique chez une proportion importante des patients COVID-19,» explique le Pr Nicolas Schleinitz, MD, Service de Médecine Interne à l’Hôpital de la Timone, Professeur à l’AP-HM et AMU, investigateur principal de l’essai FORCE.

Source  et visuel : Innate Pharma 








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents