Edition du 18-09-2018

Vect-Horus : démarrage du développement préclinique réglementaire de son produit VH-N439

Publié le vendredi 20 mars 2015

Vect-Horus, la société de biotechnologies marseillaise qui développe des vecteurs peptidiques permettant l’adressage de médicaments ou d’agents d’imagerie dans le cerveau, mais également d’autres organes, a annoncé jeudi le démarrage du développement préclinique réglementaire de VH-N439, une forme conjuguée de la neurotensine, développée pour induire une hypothermie thérapeutique.

L’hypothermie thérapeutique est utilisée dans de nombreuses situations de réanimation, après arrêt cardio-respiratoire, traumatisme cérébral, hypoxie/ischémie néonatale, certains accidents vasculaires cérébraux (AVC) etc.). L’induction d’une hypothermie cérébrale permet une protection neuronale et diminue les lésions cérébrales observées dans la plupart des situations de réanimation. Aujourd’hui, aucune approche médicamenteuse n’est disponible pour assurer l’hypothermie thérapeutique et les solutions disponibles (approches physiques et dispositifs médicaux) ne répondent pas à tous les besoins (voir À propos de l’hypothermie thérapeutique).

La neurotensine est un neuropeptide endogène, connu pour induire une hypothermie lorsqu’elle est administrée directement dans le cerveau. Cependant, la neurotensine est sans effet lorsqu’elle est administrée par voie systémique car elle est rapidement dégradée et ne franchit pas la barrière hémato-encéphalique (BHE). Vect-Horus a développé VH-N439, une nouvelle entité chimique basée sur la vectorisation de la neurotensine avec un des peptides vecteurs propriétaires de la société.
La preuve de concept du mécanisme d’action de VH-N439 a déjà été démontrée dans des modèles in vivo. VH-N439, administrée par voie systémique, induit une hypothermie très significative par rapport à celle obtenue avec la neurotensine libre. Quand le produit est administré par perfusion, l’hypothermie induite est maintenue pendant plusieurs heures, ce qui est essentiel pour traiter les patients après, par exemple, un arrêt cardio-respiratoire. Les effets neuroprotecteurs obtenus chez les animaux sont bien corrélés avec l’induction de l’hypothermie.

« Les résultats d’efficacité chez l’animal sont très encourageants », a déclaré le Dr Jamal Temsamani, Directeur du Développement de Vect-Horus « Le démarrage des études précliniques réglementaires est une étape importante et nous espérons y démontrer l’innocuité et la tolérance du VH-N439. Une demande d’autorisation pour les premiers essais chez l’homme est envisagée début 2016. »

« Au vu de ces résultats prometteurs, VH-N439 pourrait être positionné comme un médicament « first-in-class » pour l’induction d’une hypothermie thérapeutique dont les effets neuroprotecteurs seraient bénéfiques suite à des accidents majeurs comme un arrêt cardio-respiratoire, l’hypoxie/ischémie néonatale, ou un AVC. VH-N439 a le potentiel de devenir une solution de référence pour assurer une hypothermie pharmacologique dans les situations de lésions cérébrales aigües. Nous sommes ouverts à un développement de ce produit prometteur en collaboration avec un grand groupe pharmaceutique. », a ajouté Alexandre Tokay, PDG de la Société.

Source : Vect-Horus








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions