Edition du 05-12-2022

Vente de médicaments sur Internet : attention aux falsifications, prévient l’ANSM

Publié le mercredi 25 septembre 2013

L’ANSM relaie la campagne du Ministère des Affaires sociales et de la Santé sur la contrefaçon des médicaments et souhaite rappeler que l’achat de médicament sur Internet doit se faire dans ce circuit légal. « L’achat sur des sites non autorisés expose l’utilisateur à des risques importants du fait d’une incertitude sur la composition réelle et sur la qualité du produit », prévient l’agence sanitaire.

Depuis le 2 janvier 2013, les médicaments qui sont dispensés sans ordonnance en pharmacie peuvent être vendus sur des sites Internet autorisés par les pouvoirs publics. Ces sites doivent être adossés à une pharmacie physique existante et se conformer à un cahier des charges strict : l’objectif est de garantir un même niveau de qualité et de sécurité, que la délivrance du médicament se fasse au comptoir de l’officine ou à distance.L’ANSM invite donc les patients à consulter, sur le site de l’ordre des pharmaciens ou sur celui, du ministère des affaires sociales et de la santé la liste des pharmacies autorisées à vendre en ligne des médicaments.

« Il s’agit ainsi d’éviter tout achat de médicaments falsifiés comportant une fausse présentation de leur identité, de leur source et de leur historique », indique l’ANSM. En effet, les médicaments falsifiés peuvent faire courir de nombreux risques au consommateur du fait d’un sous-dosage ou d’un surdosage en principe actif ou de la présence d’une autre substance pouvant induire une inefficacité complète ou un effet toxique sur l’organisme. « Certaines falsifications ressemblent tant au produit authentique qu’elles peuvent tromper aussi bien les professionnels de santé que les patients » souligne l’ANSM.

L’ANSM rappelle également sa contribution à l’opération internationale PANGEA qui est destinée à lutter contre la vente de médicaments illicites sur Internet et qui a impliqué cette année 99 pays. L’ANSM procède au sein de ses laboratoires, depuis 2009, à des analyses qualitatives et quantitatives de produits jugés potentiellement dangereux qu’elle achète de façon anonyme sur Internet. Ces analyses permettent de constituer des dossiers transmissibles aux services d’enquête (police, gendarmerie et douanes) et /ou aux tribunaux, afin d’engager des procédures pénales.

Les analyses réalisées par l’ANSM ont confirmé la possibilité pour les particuliers d’accéder, par l’achat sur des sites illicites, à des médicaments falsifiés ou non autorisés en France ou à des produits vendus comme « compléments alimentaires » mais qui, par leurs compositions, constituent des médicaments, exposant ainsi ceux qui les consomment à des risques pour leur santé. De plus, elles ont montré de manière récurrente la présence d’impuretés chimiques ou de substances toxiques délétères pour la santé. L’ANSM souhaite donc rappeler l’importance de suivre les recommandations du Ministère des affaires sociales et de la santé pour l’achat de médicaments sur Internet.

Source : ANSM








MyPharma Editions

Chikungunya : Valneva annonce des données positives à 12 mois sur la persistance des anticorps avec son candidat vaccin à injection unique

Publié le 5 décembre 2022

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents