Edition du 02-07-2020

VIH : AMM européenne pour Genvoya® de Gilead

Publié le mercredi 25 novembre 2015

Visuel GileadL’américain Gilead Sciences a annoncé que la Commission européenne avait accordé l’autorisation de mise sur le marché pour le comprimé à prise uniquotidienne, Genvoya® (elvitégravir 150 mg/cobicistat 150 mg/emtricitabine 200 mg/ténofovir alafénamide 10 mg ou E/C/F/TAF) pour le traitement de l’infection par VIH-1.

« Genvoya est indiqué dans l’UE pour le traitement des adultes et des adolescents (âgés de 12 ans et plus avec un poids corporel minimum de 35 kg) infectés par le VIH-1 sans aucune mutation connue associée à la résistance à la catégorie des inhibiteurs d’intégrase, l’emtricitabine et au ténofovir. », indique la société dans un communiqué.

L’autorisation de mise sur le marché  est basée sur le programme clinique de Phase 3 du VIH, auprès de 3 500 patients répartis dans 21 pays, y compris des patients naïfs de traitement, virologiquement inhibés, atteints d’insuffisance rénale et des patients adolescents. Cette autorisation permet de commercialiser Genvoya dans les 28 pays de l’Union européenne (UE).

Genvoya est la première posologie à base de TAF à obtenir l’autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE). Le TAF est un nouveau promédicament du ténofovir qui a démontré une forte efficacité antivirale à une dose inférieure à un dixième de celle du Viread® (fumarate de ténofovir disoproxil, tenofovir disoproxil fumarate, TDF) de Gilead, ainsi qu’une amélioration des marqueurs cliniques de substitution de la sécurité rénale et osseuse comparé au TDF dans des essais cliniques en combinaison avec d’autres agents antirétroviraux. « Les données montrent que puisque le TAF pénètre dans les cellules plus efficacement que le TDF, y compris les cellules infectées par le VIH, il peut être administré à une dose plus faible, entraînant une baisse de 91 % du taux de ténofovir dans le système sanguin. », précise Gilead.

D’autres produits expérimentaux basés sur le TAF
Outre le Genvoya, deux autres traitements à base de TAF sont actuellement en cours d’évaluation par l’EMA. Le premier est une combinaison à dose fixe expérimentale d’emtricitabine 200 mg et de ténofovir alafénamide 25 ou 10 mg (F/TAF) à utiliser en combinaison avec d’autres agents antirétroviraux. Le second est un traitement expérimental sous forme de comprimé à prise uniquotidienne qui combine l’emtricitabine 200 mg, le ténofovir alafénamide 25 mg et la rilpivirine 25 mg (R/F/TAF). L’emtricitabine et le ténofovir alafénamide sont commercialisés par Gilead et la rilpivirine est commercialisée par Janssen Sciences Ireland UC, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson.

Source : Gilead








MyPharma Editions

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Publié le 1 juillet 2020
Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un partenariat de recherche avec Yeda Research and Development Co Ltd, la structure commerciale du Weizmann Institute of Science.

GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Publié le 1 juillet 2020
GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Carole Doré est nommée Vice-présidente, Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes de GSK France, à compter du 1er juin 2020. Elle succède à Jean-Yves Lecoq, qui a quitté GSK fin mai.

Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Publié le 30 juin 2020
Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Initiative phare du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain, l’appel à projets « Nouvelles frontières en oncologie et onco-hématologie » livre une sélection finale riche et diversifiée pour sa première édition. La dotation 2020 de près de 640 000 euros sera répartie entre neuf projets de recherche participant à améliorer la prise en charge du cancer et l’accompagnement des malades et de leur entourage.

Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Publié le 30 juin 2020
Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de solutions connectées dans le domaine de la santé, a annoncé la signature d’un contrat de distribution de son dispositif connecté Mallya avec Roche Diabetes Care France.

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

Publié le 29 juin 2020
Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), premier centre hospitalo-universitaire d’Europe, et Bayer ont signé un accord-cadre de partenariat de 3 ans visant à renforcer leur collaboration et le partage d’expertises en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle (IA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents