Edition du 04-12-2021

VIH/sida : la Cour des comptes souligne « la faiblesse et le manque de continuité » de la politique du ministère de la Santé

Publié le mardi 9 février 2010

Selon le rapport annuel de la Cour des comptes, alors que le coût de la prise en charge sanitaire du VIH/sida  a atteint en 2007 1,1 milliard d’euros,  les dépenses publiques consacrées à la prévention et au dépistage ne s’élèvent qu’à 88 millions d’euros. La Cour dresse un bilan critique  de la politique menée par le ministère de la Santé et estime que l’Etat doit renforcer son pilotage ainsi que les actions de prévention et de dépistage.

Plans de santé publique  insuffisamment structurés, coordination insuffisante entre les différentes directions du ministère de la santé et entre les ministères… « Le pilotage de la politique de lutte contre le VIH/sida par le ministère de la santé se caractérise par sa faiblesse et son manque de continuité », estime la Cour des comptes dans son rapport 2010.

 Pour le seul régime général de sécurité sociale, le coût de la prise en charge sanitaire des personnes inscrites à l’affection de longue durée « déficit immunitaire primitif a atteint 1,1 milliard d’euros en 2007, infection par le VIH ». La dépense moyenne par malade (12 800 € en 2007) s’accroît chaque année en raison de l’augmentation du coût moyen des traitements. Par comparaison, les dépenses publiques consacrées à la prévention et au dépistage du VIH ont un caractère marginal (environ 54 M€ pour la prévention et 34 M€ pour les consultations de dépistage anonyme et gratuit).

La Cour estime par ailleurs que « le ministère de la santé joue plus souvent le rôle d’un arbitre des débats entre associations que celui d’un décideur d’orientations publique ». Enfin, le ministère de la santé manquerait de visibilité sur les actions mises en oeuvre au niveau local par les associations, à partir des subventions que leur attribuent les structures publiques associant les services de l’Etat et l’assurance-maladie. « Parmi les actions des associations qui bénéficient de subventions publiques, un grand nombre n’ont pas une taille suffisante au regard de leurs cibles affichées ou potentielles », souligne le rapport.

La Cour des comptes estime par ailleurs que « La prévention demeure insuffisamment ciblée et active en direction des groupes de population les plus touchés (homosexuels et migrants) ». Elle  constate ainsi la rareté des messages publics s’adressant aux personnes se sachant infectées par le VIH afin de les inciter à adopter des gestes de prévention envers leurs partenaires réguliers ou occasionnels et estime l’absence de réglementation sanitaire adaptée à l’activité des établissements de rencontres constitue un frein important au déploiement d’une prévention efficace.

De plus, la Cour estime que le dépistage du VIH est « insuffisamment étendu alors qu’un dépistage précoce conditionne l’efficacité des multithérapies et peut permettre l’adoption de gestes de prévention à l’égard des partenaires ».  « Sans remettre en cause le caractère essentiellement volontaire de la démarche », elle recommande  que des tests de dépistage soitent proposés à la fois à la population dans son ensemble et aux personnes relevant des groupes les plus exposés.

Enfin,  compte tenu de la fréquence des co-infections par le VIH, les hépatites virales B et C et les autres infections sexuellement transmissibles, la Cour des comptes estime que les consultations de dépistage anonyme et gratuit (CDAG), chargées du dépistage du VIH, et les centres d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CIDDIST) ont vocation à être fusionnées.

Source : Rapport annuel de la Cour des Comptes / www.ccomptes.fr








MyPharma Editions

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Publié le 3 décembre 2021
Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Aqemia, start-up spécialisée dans la découverte de médicament accélérée par l’intelligence artificielle (IA) et la physique quantique, et Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, ont annoncé avoir conclu un accord de partenariat pour accélérer la découverte de candidats-médicaments petites molécules pour une cible non divulguée, dans le domaine de l’immuno-oncologie.

Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Publié le 3 décembre 2021
Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la conformité du lot clinique destiné à la réalisation de l’étude de bioéquivalence de ZENEO® Midazolam 10mg (crises d’épilepsie).

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents