Edition du 17-08-2018

Voluntis lance Theraxium Oncology, une plateforme digitale pour la gestion des symptômes

Publié le mercredi 1 août 2018

Voluntis lance Theraxium Oncology, une plateforme digitale pour la gestion des symptômesVoluntis, société biotech digitale spécialisée dans les logiciels thérapeutiques, a annoncé le lancement de sa plateforme Theraxium Oncology, un logiciel thérapeutique innovant qui confère aux patients une meilleure autonomie dans la gestion de leurs soins symptomatiques prescrits dans le cadre de traitements anticancéreux, en liaison avec leurs équipes soignantes.

Theraxium Oncology est le fruit de plus de quatre années de recherches menées par Voluntis en partenariat avec des acteurs des sciences de la vie et des instituts engagés dans la lutte contre le cancer, enrichies par les retours de nombreux patients et centres médicaux aux États-Unis. Cette plateforme innovante améliore la qualité de vie des patients en leur permettant de gérer leurs soins symptomatiques de façon plus autonome, tout en facilitant les prises de décisions et choix prioritaires des équipes soignantes grâce aux informations fournies par les patients eux-mêmes. Développée initialement dans les cancers des ovaires et du sein, cette nouvelle technologie cible les principaux types de cancers et est capable de gérer un large éventail de traitements et de mécanismes d’action.

Les soins symptomatiques, ou soins de soutien, sont une composante essentielle des traitements anticancéreux, avec une moyenne de 14 symptômes par patient, ressentis avec une fréquence pouvant osciller entre 11 % et 91 % selon les symptômes.1 Les symptômes liés aux soins sont l’une des principales causes identifiées qui conduisent les patients à ne pas suivre leur traitement de façon rigoureuse, voire à l’interrompre.2 La gravité des symptômes peut déboucher sur des hospitalisations d’urgence, une mauvaise gestion des symptômes étant à l’origine de près de 80 % des hospitalisations dans les services d’oncologie.3 La gestion des soins symptomatiques revêt par conséquent une importance cruciale sur le plan médical. Or, les équipes soignantes ne disposent que d’une information parcellaire concernant les symptômes ressentis par les patients4, en l’absence d’outils efficaces de suivi en temps réel et du fait du temps limité qui peut être consacré à chaque patient.

« Donner et recevoir des soins de soutien peut être une expérience éprouvante tant pour les patients que pour les équipes soignantes », explique Romain Marmot, Directeur des Opérations de Voluntis. « En s’appuyant sur des algorithmes, les logiciels thérapeutiques peuvent permettre aux patients de gérer leurs symptômes avec une plus grande autonomie, tout en permettant aux professionnels de santé d’intervenir au bon moment, en disposant des données pertinentes. Il en résulte une meilleure qualité de vie pour les patients et un pourcentage moindre d’interruption des traitements, avec à la clef un taux de survie amélioré. »

La technologie de Voluntis combine une application mobile, dont les données sont hébergées dans le cloud, pour les patients à un portail numérique pour les équipes soignantes. Les patients renseignent les données relatives à leurs symptômes, manuellement ou via des capteurs sans-fil, et reçoivent en retour des recommandations personnalisées correspondant à leur état de santé actuel. Grâce à des algorithmes cliniques embarqués, les patients peuvent plus facilement identifier et décrire leurs symptômes, recevoir des traitements en temps réel, mieux connaître leur maladie et communiquer avec leurs équipes soignantes à propos de leurs symptômes.

Les professionnels de santé suivent l’évolution des symptômes de leur patientèle en temps réel, à partir de leur écran, grâce à un site connecté, accessible sans aucun téléchargement. Elles ont ainsi accès à l’historique des symptômes de leurs patients, ce qui leur permet d’identifier les patients à traiter en priorité, d’intervenir pour modifier les traitements et de mieux coordonner leur action avec l’ensemble des membres de l’équipe et avec les patients. Il s’ensuit une gestion du traitement plus réactive, un engagement accru du patient et une meilleure coordination des soins pour améliorer tant la qualité des soins tout en réduisant le coût.

Pour plus d’information sur Theraxium Oncology, rendez-vous sur : http://www.voluntis.com/oncology


1 Stark et al. « The Symptom Experience of Patients with Cancer. » J Hosp Palliat Nurs. 2012 janv.-févr. ; 14(1) : 61–70.

2 Kidwell et al. « Patient-reported symptoms and discontinuation of adjuvant aromatase inhibitor therapy. » Cancer. 15 août 2014 ; 120(16) ; 2403-11.
3 Numico et al. « Hospital Admission of Cancer Patients: Avoidable Practice or Necessary Care? » PLoS One. 2015 ; 10(3) : e0120827.
4 Rha et al. « Gaps exist between patients’ experience and clinicians’ awareness of symptoms after chemotherapy: CINV and accompanying symptoms. » Support Care Cancer. Nov. 2016 ; 24(11) :4559-66.

Source et visuel : Voluntis








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions