Edition du 25-11-2020

Voluntis : marquage CE pour Oleena, étape clé d’une future commercialisation de ses thérapies numériques en oncologie

Publié le mercredi 18 novembre 2020

Voluntis : marquage CE pour Oleena, étape clé d’une future commercialisation de ses thérapies numériques en oncologieVoluntis, société qui développe des thérapies numériques pour aider les patients atteints de maladies chroniques à mieux gérer leur traitement au quotidien afin d’en améliorer l’efficacité, vient d’annoncer l’obtention du marquage CE pour Oleena, une étape clé d’une future commercialisation de ses solutions en oncologie dans l’Union Européenne.

Oleena est la thérapie numérique propriétaire de Voluntis qui accompagne les patients dans l’autogestion de leurs symptômes en association avec un large éventail de traitements anticancéreux, tout en permettant aux équipes soignantes de suivre à distance l’évolution de la maladie. Oleena s’appuie sur la plateforme Theraxium développée par Voluntis, et son moteur algorithmique breveté, qui sert également de fondation aux thérapies numériques que la société codéveloppe avec des partenaires pharmaceutiques.

Grâce à ses algorithmes cliniques fondés sur des preuves (Evidence-Based Medicine), Oleena fournit des recommandations automatisées aux patients, en temps réel, pour les aider dans divers domaines, tels que l’autogestion des symptômes (par exemple, conseils sur les ajustements alimentaires, utilisation de traitements symptomatiques pendant une certaine période), le dosage personnalisé des médicaments, des conseils pour l’autosurveillance des indicateurs pertinents de santé et l’identification de la nécessité d’une intensification des soins.

En route vers la commercialisation des thérapies numériques en oncologie dans l’Union Européenne

Le marquage CE d’Oleena ouvre la voie à la future commercialisation des thérapies numériques de Voluntis en oncologie dans l’Union Européenne, où l’on estime à 3,9 millions le nombre de nouveaux cas de cancer par an1. Des recherches récentes menées en vie réelle ont montré que jusqu’à 89% des patients présentent des effets secondaires liés aux traitements anticancéreux2. S’ils ne sont pas gérés de manière appropriée, ces symptômes peuvent entraîner des hospitalisations et des visites aux urgences qui auraient pu être partiellement évitées grâce à un soutien hautement personnalisé et proactif des patients à domicile.

Cette homologation réglementaire intervient à un moment où les professionnels de santé et les systèmes de soins se tournent de plus en plus vers des solutions de suivi à distance des patients, comme l’illustre la pandémie actuelle de Covid-19, qui a compliqué l’accès des patients aux établissements hospitaliers en général et aux services d’oncologie en particulier. Ce recours à la télémédecine est également optimal pour soutenir à la fois les patients et leurs équipes de soins dans la gestion des traitements à domicile. Oleena permet aux fournisseurs de soins d’accéder facilement aux données des patients à distance pour suivre le traitement et intervenir si nécessaire.

« Le marquage CE d’Oleena, un jalon clé de notre feuille de route stratégique, est une étape importante vers le lancement commercial de nos thérapies numériques en oncologie en Europe », déclare Pierre Leurent, Directeur Général. « Après l’autorisation de mise sur le marché reçue aux États-Unis l’année dernière, la première de ce type en oncologie, nous sommes prêts à accompagner nos partenaires dans le futur déploiement commercial de nos solutions des deux côtés de l’Atlantique. »

« Cette 12ème autorisation réglementaire obtenue par Voluntis au cours des 7 dernières années montre la maturité de la plateforme et des processus propriétaires de Voluntis dans le domaine des thérapies numériques », ajoute Raffi Krikorian, SVP Qualité et Affaires Réglementaires. « En nous appuyant sur notre système de gestion de la qualité certifié ISO 13485 et MDSAP, nous sommes heureux de fournir à nos partenaires une expertise de pointe pour concevoir et mettre rapidement sur le marché des thérapies numériques au bénéfice des patients du monde entier. »

________________________

1 https://canceratlas.cancer.org/the-burden/europe/
2 PLOS. 12(10). DOI: 10.1371/journal.pone.0184360

Source : Voluntis

 








MyPharma Editions

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Alnylam : approbation de l’UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 24 novembre 2020
Alnylam : approbation de l'UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l'hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé aujourd’hui l’autorisation de mise sur le marché accordée par la Commission européenne (CE) à OXLUMO™ (lumasiran), un ARNi thérapeutique, pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1) dans toutes les tranches d’âge.

DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

Publié le 24 novembre 2020
DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

DBV Technologies, entreprise biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd’hui, que le Dr Hugh Sampson a décidé de quitter son poste de Directeur Scientifique chez DBV, à compter du 1er décembre 2020, pour reprendre son programme de recherche au Jaffe Food Allergy Institute du Mount Sinaï de New York (États-Unis).

COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

Publié le 23 novembre 2020
COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

AstraZeneca et l’Université d’Oxford viennent d’annoncer les résultats positifs d’une analyse intermédiaire des essais du candidat vaccin, au Royaume-Uni et au Brésil. Les données montrent que le vaccin a été très efficace pour prévenir l’infection par COVID-19, le critère d’évaluation principal, et qu’aucune hospitalisation ni aucun cas grave de maladie n’a été signalé chez les participants ayant reçu le vaccin.  

Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Publié le 23 novembre 2020
Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, et IBEC (Institute for Bioengineering of Catalonia), ont annoncé leur collaboration dans le cadre de l’organisation d’un événement numérique les 24 et 25 novembre 2020, rassemblant des acteurs medtech et biotech du secteur de l’oncologie. Cet événement est organisé en lien avec Biocat, La Caixa Foundation, Meditecnologia et avec le support d’EIT Health.

Sanofi : la Commission européenne approuve MenQuadfi®, son vaccin méningococcique indiqué à partir de l’âge de 12 mois

Publié le 23 novembre 2020
Sanofi : la Commission européenne approuve MenQuadfi®, son vaccin méningococcique indiqué à partir de l’âge de 12 mois

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé MenQuadfi® pour l’immunisation active, à partir de 12 mois, contre les infections invasives à méningocoques causées par les sérogroupes A, C, W et Y de Neisseria meningitidis (9).

BrainEver : désignation de médicament orphelin de la FDA pour BREN-02 dans le traitement de la SLA

Publié le 23 novembre 2020
BrainEver : désignation de médicament orphelin de la FDA pour BREN-02 dans le traitement de la SLA

BrainEver, société biotechnologique dédiée à la recherche et au développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives, annonce aujourd’hui que la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis a accordé la désignation de médicament orphelin à son produit BREN-02, l’homéoprotéine humaine recombinante Engrailed-1 (rhEN1), dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents