Edition du 25-01-2022

Xenothera : résultats positifs pour l’anticorps XAV-19 contre le variant Omicron

Publié le mardi 4 janvier 2022

Xenothera : résultats positifs pour l’anticorps XAV-19 contre le variant OmicronLa biotech nantaise Xenothera a annoncé le 27 décembre dernier les premiers résultats d’efficacité in vitro de son anticorps polyclonal anti-Covid contre le variant Omicron. Les analyses effectuées démontrent que le XAV-19, déjà actif sur les précédents variants (Vanhove B. et al. Front. Immunol., 2021), a la capacité de bloquer Omicron.

Le XAV-19 est un traitement dédié aux patients atteints de COVID-19 modérée, et attendu pour réduire le taux d’aggravation respiratoire, bloquer le passage en forme sévère, et éviter notamment le transfert en réanimation.
« Nous savons depuis la semaine dernière que les anticorps monoclonaux actuellement utilisés comme traitement perdent leur activité thérapeutique sur le variant Omicron. Dans ce contexte, nos résultats apportent une lueur d’espoir pour combattre ce nouveau variant. La perte d’efficacité des anticorps monoclonaux n’est pas vraiment une surprise. Le XAV-19 étant un anticorps polyclonal, son efficacité contre les variants est systématiquement probable, même s’il faut toujours le vérifier et c’est ce que nous venons de faire. », déclare Odile Duvaux, Présidente de Xenothera.

L’analyse des chercheurs de Xenothera s’est déroulée en plusieurs étapes. Dans un premier temps, la connaissance de la séquence du variant permet de conjecturer la reconnaissance par l’anticorps. Dans un second temps, la liaison du XAV-19 à la protéine Spike du virus Omicron a pu être démontrée. Enfin, les chercheurs de Xenothera ont pu vérifier que le XAV-19 bloquait l’interaction de la protéine virale avec le récepteur des cellules dans lesquelles il cherche à pénétrer.

Pour mémoire, les anticorps monoclonaux sont aujourd’hui autorisés soit pour les patients avec un Covid débutant (moins de 5 jours) s’ils ont des facteurs de risque, soit pour des patients hospitalisés séronégatifs. Dans ces situations, il n’y a plus désormais aucune solution thérapeutique si le patient est porteur du variant Omicron. Un anticorps polyclonal comme le XAV-19 pourrait répondre au besoin. Les anticorps polyclonaux, moins sensibles que les monoclonaux aux mutations ou aux variations individuelles de leur cible, sont un atout face à un virus qui a la particularité de subir beaucoup de mutations.

Une dizaine de projets d’anticorps polyclonaux anti-COVID sont en développement dans le monde. Le XAV-19 est l’un des plus avancés, et les informations préliminaires issues de l’essai clinique POLYCOR indiquent son innocuité et son intérêt thérapeutique.

Les anticorps polyclonaux glyco-humanisés de Xenothera, par définition plus proches de la réponse immunitaire naturelle, se révèlent donc être une approche thérapeutique extrêmement prometteuse pour lutter contre la pandémie.

« Face au contexte sanitaire d’urgence, nous interpelons aujourd’hui le gouvernement afin que notre demande d’autorisation d’accès précoce pour notre traitement bénéficie des conditions nécessaires à son aboutissement compte tenu de l’échec des anticorps monoclonaux et de la diffusion rapide du variant Omicron. Comme nous le martelons depuis plus d’un an, les vaccins et les traitements sont les deux bras de la lutte contre l’épidémie. Nous gardons l’espoir que les 25 000 doses de XAV-19 déjà fabriquées et prêtes à l’emploi puissent bénéficier dès que possible aux patients qui en auront besoin. », conclut Odile Duvaux.

Source et visuel : Xenothera








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents