Edition du 21-02-2018

Adocia acquiert une licence exclusive sur une nanotechnologie qui améliore l’efficacité des agents anticancéreux

Publié le lundi 9 décembre 2013

Adocia, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments « best-in-class » à partir de protéines thérapeutiques déjà approuvées, a annoncé lundi avoir signé un accord de licence exclusif avec le CNRS, l’Université de Bordeaux I, l’Institut Polytechnique de Bordeaux et Aquitaine Science Transfert (SATT Aquitaine). Cet accord porte sur une demande de brevet international qui protège une technologie nanoparticulaire de drug delivery dans le domaine de la santé. « Le plan de trésorerie de la société est peu impacté par cette acquisition dont les termes financiers restent confidentiels », indique la société dans un communiqué.

« Adocia saisit cette opportunité de développer une nouvelle technologie pour l’oncologie, tout en poursuivant comme prévu le plan d’études cliniques sur ses trois produits à base d’insuline et de son produit pour la cicatrisation des plaies chroniques. Son expertise scientifique et clinique dans le drug delivery sera déterminante pour un développement industriel rapide », précise-t-elle.

La nouvelle technologie, dénommée DriveIn®, a été mise au point par le Professeur Sébastien Lecommandoux et son équipe du Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO, UMR5629 CNRS – Université de Bordeaux I – Institut polytechnique de Bordeaux). Elle s’est révélée particulièrement efficace en préclinique pour véhiculer les principes actifs et les délivrer au sein des tumeurs solides. Ces travaux ont fait l’objet de plusieurs publications dans des journaux scientifiques internationaux de référence.

Adocia entend adopter une stratégie duale pour développer cette technologie. D’une part, Adocia va développer des produits propriétaires à base de doxorubicine et de docétaxel, deux anticancéreux très utilisés qui pourraient grandement bénéficier d’une meilleure pénétration dans les cellules des tumeurs solides. D’autre part, Adocia proposera à des sociétés pharmaceutiques sa technologie DriveIn pour optimiser l’efficacité de leurs molécules propriétaires.

De nombreuses recherches sont actuellement entreprises pour découvrir de nouveaux traitements en oncologie, mais aussi pour améliorer les performances des produits approuvés tout en réduisant leurs effets secondaires. Aujourd’hui, l’un des enjeux majeurs dans cette recherche d’amélioration est d’assurer un meilleur ciblage des tumeurs solides afin de concentrer la molécule anticancéreuse au sein de la tumeur et de limiter ainsi la dégradation des tissus sains.

L’originalité de DriveIn est d’utiliser des nanoparticules dont la surface est entièrement composée d’acide hyaluronique, un bio-polymère présent naturellement dans le corps humain, connu pour interagir avec le récepteur cellulaire CD44. Ce récepteur est surexprimé dans un grand nombre de tumeurs solides, ce qui confère à DriveIn ses propriétés de ciblage et d’internalisation dans les cellules cancéreuses. Le médicament ainsi transporté est plus efficacement internalisé par les cellules cancéreuses, alors que les thérapies actuelles sont limitées dans ce domaine.

« Les propriétés remarquables de progression et d’internalisation dans la tumeur des nanoparticules DriveIn nous ont convaincus du caractère unique de cette technologie », déclare Olivier Soula, Directeur Recherche et Développement d’Adocia. « Notre premier objectif est de développer une formulation propriétaire pour le traitement du cancer de l’ovaire et de lancer la première étude clinique fin 2014. »

« Nous sommes très heureux de cette acquisition qui intervient au moment où les produits issus de la plateforme BioChaperone sont en développement clinique », ajoute Gérard Soula, le PDG d’Adocia. « Compte tenu de l’expertise de nos équipes, cette nouvelle plateforme nanotechnologique constitue une opportunité exceptionnelle pour combattre le cancer en améliorant l’efficacité de traitements déjà approuvés. »

Source : Adocia








MyPharma Editions

France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance

Publié le 21 février 2018
France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation santé, vient d’annoncer la nomination de Christian Pierret, ancien ministre délégué à l’Industrie, en tant que conseiller spécial de Maryvonne Hiance, présidente de France Biotech.

Sophia Genetics dans le top 10 des biotech les plus innovantes en 2018

Publié le 21 février 2018
Sophia Genetics dans le top 10 des biotech les plus innovantes en 2018

Sophia Genetics, la société suisse spécialisée dans la médecine basée sur les données (Data-Driven Medicine) a été classé à la 5ème place de la prestigieuse liste des 10 compagnies les plus innovantes dans l’industrie biotech par le media américain Fast Company.

Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes

Publié le 21 février 2018
Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes

Arix Bioscience, une entreprise de santé et des sciences de la vie basée à Londres, et le groupe biopharmaceutique Ipsen ont annoncé aujourd’hui un accord stratégique pour développer et commercialiser des thérapies innovantes. Partager la publication « Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes » FacebookTwitterGoogle+E-mail

Bone Therapeutics : Jean Stéphenne nommé Président du Conseil d’administration

Publié le 21 février 2018
Bone Therapeutics : Jean Stéphenne nommé Président du Conseil d’administration

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la nomination de Jean Stéphenne en qualité de Président du Conseil d’administration, avec effet immédiat. Il remplace Steve Swinson qui a informé le Conseil d’administration de son intention de quitter ses fonctions.

Takeda accède au groupe des Global Top Employers® pour 2018

Publié le 20 février 2018
Takeda accède au groupe des Global Top Employers® pour 2018

Takeda vient d’annoncer avoir accédé au prestigieux groupe de seulement treize entreprises qui vont recevoir le titre de Global Top Employer® (Meilleurs employeurs internationaux) pour 2018. Créé il y a plus de 25 ans, le prix est remis chaque année par le Top Employers Institute à des entreprises qui proposent à leurs employés des conditions optimales pour le développement professionnel et personnel.

ElsaLys Biotech et l’Institut Curie signent un accord de licence pour développer un anticorps thérapeutique anti-TYRO3

Publié le 20 février 2018
ElsaLys Biotech et l'Institut Curie signent un accord de licence pour développer un anticorps thérapeutique anti-TYRO3

ElsaLys Biotech, la société d’immuno-oncologie française qui développe une nouvelle génération d’anticorps thérapeutiques, poursuit sa collaboration avec l’Institut Curie pour développer un anticorps thérapeutique first-in-class anti-TYRO3 dans différents cancers.

Biosimilaires : résultats positifs pour CT-P13 de Celltrion Healthcare dans la maladie de Crohn

Publié le 20 février 2018
Biosimilaires : résultats positifs pour CT-P13 de Celltrion Healthcare dans la maladie de Crohn

Douze mois de données provenant de l’étude de thérapie anti-TNF personnalisée dans la maladie de Crohn (PANTS) ont été présentées lors du 13e congrès de l’Organisation Européenne de la Maladie de Crohn et de la Colite (ECCO). Les résultats indiquent que l’efficacité clinique, l’innocuité et l’immunogénicité du CT-P13 (infliximab biosimilaire) de Celltrion Healthcare sont similaires à celles d’un traitement avec l’infliximab de référence et l’adalimumab chez les patients atteints de la maladie de Crohn (MC).1

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions