Edition du 28-01-2022

Adocia acquiert une licence exclusive sur une nanotechnologie qui améliore l’efficacité des agents anticancéreux

Publié le lundi 9 décembre 2013

Adocia, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments « best-in-class » à partir de protéines thérapeutiques déjà approuvées, a annoncé lundi avoir signé un accord de licence exclusif avec le CNRS, l’Université de Bordeaux I, l’Institut Polytechnique de Bordeaux et Aquitaine Science Transfert (SATT Aquitaine). Cet accord porte sur une demande de brevet international qui protège une technologie nanoparticulaire de drug delivery dans le domaine de la santé. « Le plan de trésorerie de la société est peu impacté par cette acquisition dont les termes financiers restent confidentiels », indique la société dans un communiqué.

« Adocia saisit cette opportunité de développer une nouvelle technologie pour l’oncologie, tout en poursuivant comme prévu le plan d’études cliniques sur ses trois produits à base d’insuline et de son produit pour la cicatrisation des plaies chroniques. Son expertise scientifique et clinique dans le drug delivery sera déterminante pour un développement industriel rapide », précise-t-elle.

La nouvelle technologie, dénommée DriveIn®, a été mise au point par le Professeur Sébastien Lecommandoux et son équipe du Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO, UMR5629 CNRS – Université de Bordeaux I – Institut polytechnique de Bordeaux). Elle s’est révélée particulièrement efficace en préclinique pour véhiculer les principes actifs et les délivrer au sein des tumeurs solides. Ces travaux ont fait l’objet de plusieurs publications dans des journaux scientifiques internationaux de référence.

Adocia entend adopter une stratégie duale pour développer cette technologie. D’une part, Adocia va développer des produits propriétaires à base de doxorubicine et de docétaxel, deux anticancéreux très utilisés qui pourraient grandement bénéficier d’une meilleure pénétration dans les cellules des tumeurs solides. D’autre part, Adocia proposera à des sociétés pharmaceutiques sa technologie DriveIn pour optimiser l’efficacité de leurs molécules propriétaires.

De nombreuses recherches sont actuellement entreprises pour découvrir de nouveaux traitements en oncologie, mais aussi pour améliorer les performances des produits approuvés tout en réduisant leurs effets secondaires. Aujourd’hui, l’un des enjeux majeurs dans cette recherche d’amélioration est d’assurer un meilleur ciblage des tumeurs solides afin de concentrer la molécule anticancéreuse au sein de la tumeur et de limiter ainsi la dégradation des tissus sains.

L’originalité de DriveIn est d’utiliser des nanoparticules dont la surface est entièrement composée d’acide hyaluronique, un bio-polymère présent naturellement dans le corps humain, connu pour interagir avec le récepteur cellulaire CD44. Ce récepteur est surexprimé dans un grand nombre de tumeurs solides, ce qui confère à DriveIn ses propriétés de ciblage et d’internalisation dans les cellules cancéreuses. Le médicament ainsi transporté est plus efficacement internalisé par les cellules cancéreuses, alors que les thérapies actuelles sont limitées dans ce domaine.

« Les propriétés remarquables de progression et d’internalisation dans la tumeur des nanoparticules DriveIn nous ont convaincus du caractère unique de cette technologie », déclare Olivier Soula, Directeur Recherche et Développement d’Adocia. « Notre premier objectif est de développer une formulation propriétaire pour le traitement du cancer de l’ovaire et de lancer la première étude clinique fin 2014. »

« Nous sommes très heureux de cette acquisition qui intervient au moment où les produits issus de la plateforme BioChaperone sont en développement clinique », ajoute Gérard Soula, le PDG d’Adocia. « Compte tenu de l’expertise de nos équipes, cette nouvelle plateforme nanotechnologique constitue une opportunité exceptionnelle pour combattre le cancer en améliorant l’efficacité de traitements déjà approuvés. »

Source : Adocia








MyPharma Editions

Alzprotect termine le recrutement pour l’essai de phase 2a pour AZP2006 dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP)

Publié le 28 janvier 2022
Alzprotect termine le recrutement pour l'essai de phase 2a pour AZP2006 dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP)

Alzprotect, société biopharmaceutique française qui développe des solutions thérapeutiques pour le traitement des maladies neurodégénératives notamment de la maladie d’Alzheimer, a annoncé qu’elle a terminé le recrutement des patients pour l’essai clinique de phase 2a de la société évaluant son actif de plateforme, AZP2006 (« EZEPROGIND ») dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie neurodégénérative rare qui affecte gravement la marche, l’équilibre, les mouvements oculaires et, dans le dernier stade de la maladie, la capacité à avaler.

Cenexi obtient l’autorisation FDA pour produire le médicament ProvayBlue® à destination des Etats-Unis

Publié le 28 janvier 2022
Cenexi obtient l’autorisation FDA pour produire le médicament ProvayBlue® à destination des Etats-Unis

Cenexi, acteur français du façonnage pharmaceutique (CDMO) spécialisé dans la formulation, le développement analytique et la fabrication de molécules thérapeutiques complexes, annonce avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire à destination des Etats-Unis ProvayBlue® (bleu de méthylène), médicament du laboratoire pharmaceutique français Provepharm, conditionné en flacons sur le site d’Hérouville-Saint-Clair. Cette autorisation représente une grande première pour le site normand.

Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Publié le 27 janvier 2022
Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Nanobiotix, société française de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé la publication, dans l’International Journal of Nanobiotechnology, de nouvelles données précliniques du radioenhancer NBTXR3 en immunothérapie. NBTXR3 est un traitement potentiel de toutes les tumeurs solides, seul ou en combinaison avec différents agents anti-cancéreux.

Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Publié le 26 janvier 2022
Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle famille de thérapies ciblées en oncologie, a annoncé avoir reçu un avis favorable de la part de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) et du CPP (Comité de Protection des Personnes) pour le démarrage de sa première phase d’essai clinique pour son candidat médicament ABD-3001 (formulation clinique du DIMATE), dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) et chez les patients atteints du syndrome myélodysplasique (SMD).

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administration

Publié le 26 janvier 2022
Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d'administration

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administrationLe Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 18 janvier 2022, deux nouvelles administratrices : Emmanuelle Valentin, Directrice Générale de Sanofi Genzyme France, dans la famille des Grands Laboratoires Français, en remplacement de Nathalie Le Meur et Marina Vasiliou, Présidente Directrice Générale de Biogen France, dans la famille des Laboratoires Américains, en remplacement de Martin Dubuc.

COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Publié le 26 janvier 2022
COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début des vaccinations de rappel chez les participants adultes de son essai pivot de Phase 3, Cov-Compare. Cette phase de rappel a pour but de fournir des données supplémentaires sur les rappels homologues ainsi que des premières données sur les rappels hétérologues, afin de compléter les précédentes données positives sur les rappels générées lors de la Phase 1/2.

Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Publié le 26 janvier 2022
Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Néovacs a annoncé la signature de deux contrats de licence exclusive mondiale négociés avec la filiale privée de l’Inserm (Inserm Transfert), au nom de ses partenaires académiques historiques, l’Inserm et l’Institut Pasteur, sur des familles de brevets stratégiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents