Edition du 22-01-2021

bioMérieux: Jean-Luc Bélingard nommé Président Directeur Général

Publié le mercredi 27 octobre 2010

Le Conseil d’administration, réuni mardi 26 octobre, a approuvé la proposition d’Alain Mérieux de transmettre ses fonctions de Président Directeur Général de bioMérieux à Jean-Luc Bélingard à compter du 1er janvier 2011. Ce dernier quittera ses fonctions de PDG d’Ipsen le 22 novembre prochain. Le Conseil d’administration a également confirmé Alexandre Mérieux en tant que Directeur Général Délégué et Stéphane Bancel en tant que Chief Executive Officer.

 « Dans un environnement international et scientifique du diagnostic in vitro en pleine évolution, Alain Mérieux souhaite en effet prendre les mesures qui permettront d’assurer sa succession et la pérennité de bioMérieux dans le respect des valeurs qui sont les siennes depuis les débuts de cette société », explique le groupe dans un communiqué.

Membre du Conseil d’administration de bioMérieux depuis 2006, Jean-Luc Bélingard apporte son expertise acquise dans des groupes pharmaceutiques et biologiques de premier plan et une expérience internationalement reconnue du diagnostic. Partageant la vision bio-industrielle d’Alain Mérieux, il aura pour priorité la stratégie et la recherche et sera d’un appui précieux pour les équipes de Direction.

Afin de veiller au futur d’une société qu’il a créée en 1963, Alain Mérieux demeure au Conseil d’administration de bioMérieux où il assurera la présidence du Comité Ressources Humaines et du Comité Stratégique. Dans le cadre de la politique de développement international de la Société et compte tenu des liens historiques privilégiés qu’Alain Mérieux entretient avec la Chine, il assurera la présidence de bioMérieux dans ce pays.

Par ailleurs, Alain Mérieux reste Président Directeur Général de l’Institut Mérieux, la holding familiale qui contrôle bioMérieux, Transgene dans le domaine de l’immunothérapie et Silliker dans celui de la nutrition/santé. Il demeure également Président de la Fondation Mérieux, fondation familiale reconnue d’utilité publique dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses dans les pays en développement. Ces deux entités ont  beaucoup évolué au cours des dernières années et doivent relever aujourd’hui des défis de santé publique toujours plus nombreux et complexes. Aux côtés d’Alain Mérieux, Jean-Luc Bélingard assumera également les fonctions de Vice-Président de l’Institut Mérieux.

« Je prends cette décision en toute sérénité et en plein accord avec Alexandre et le Conseil d’administration, pour assurer le futur d’un groupe familial que j’ai mené aux tous premiers rangs mondiaux, avec le soutien de mes équipes, avec constance et détermination», a déclaré Alain Mérieux. « J’ai toute confiance en Jean-Luc Bélingard. Membre du Conseil depuis de nombreuses années, Jean-Luc connaît parfaitement notre société et ses enjeux. Grâce à un parcours professionnel particulièrement riche au sein de groupes biologiques et pharmaceutiques de premier plan, il bénéficie d’une expérience internationalement reconnue du diagnostic. Partageant notre vision bio-industrielle à long terme, Jean-Luc sera un appui précieux pour Alexandre dans les années à venir.»
Jean-Luc Bélingard a ajouté : « Je suis fier de contribuer à l’avenir d’un leader mondial qui s’inscrit dans la tradition entrepreneuriale française. Je suis heureux de rejoindre bioMérieux et l’Institut Mérieux et souhaite mener mon action dans la vision médicale et humaniste de la famille Mérieux avec laquelle j’ai eu le privilège de travailler. »

Parcours  de Jean-Luc Bélingard
Agé de 62 ans, Jean-Luc Bélingard est diplômé de HEC et est titulaire d’un MBA de l’université Cornell (Etats-Unis). Il compte plus de 36 ans d’expérience au sein de l’industrie pharmaceutique, notamment chez Merck & Co et Roche, où il était membre du Comité Exécutif du Groupe et Directeur Général de Roche Diagnostic. En 1999, Jean-Luc Bélingard a rejoint le groupe Pierre Fabre en tant que Directeur Général et Vice-Président du Conseil d’Administration. Jean-Luc Bélingard était depuis janvier 2002, Président Directeur Général du groupe Ipsen, groupe pharmaceutique d’innovation au plan global, présent sur plusieurs axes thérapeutiques de spécialités (oncologie, neurologie, endocrinologie et hématologie).

Jean-Luc Bélingard est également administrateur de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), de NicOx, de Laboratory Corporation of America (USA), de Celera Genomics (USA), et de bioMérieux depuis 2006.

Source : Biomérieux








MyPharma Editions

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents