Edition du 20-10-2021

Ipsen et Exelixis signent un accord exclusif de licence sur le Cabozantinib

Publié le mardi 1 mars 2016

Ipsen et Exelixis signent un accord exclusif de licence sur le CabozantinibIpsen a conclu un accord avec Exelixis aux termes duquel le groupe français versera 200 millions de dollars de paiement initial, suivi de paiements à l’atteinte d’étapes réglementaires et commerciales, pour acquérir les droits exclusifs de commercialisation du Caborantinib, le principal produit en oncologie de l’américain, pour les territoires hors Etats-Unis, Canada et Japon.

Le Cabozantinib est commercialisé dans le cancer médullaire de la thyroïde (MTC) et soumis pour approbation réglementaire dans le carcinome avancé du rein (RCC).

Selon les termes de l’accord, Ipsen acquiert les droits exclusifs de commercialisation du cabozantinib dans ses indications actuelles et futures pour les territoires mondiaux hors Etats-Unis, Canada et Japon, incluant les droits de COMETRIQ®, actuellement approuvé en Europe dans le traitement des patients adultes atteints d’un cancer médullaire de la thyroïde (MTC) progressif, à un stade localement avancé ou métastatique et non résécable. Les sociétés ont convenu de collaborer au développement des indications actuelles et futures du cabozantinib. Exelixis conservera les droits commerciaux exclusifs du cabozantinib pour les Etats-Unis et le Canada, et poursuivra ses discussions en vue de céder les droits commerciaux pour le Japon à un partenaire.

Selon les termes de l’accord, Exelixis recevra 200 millions de dollars de paiement initial. Exelixis pourrait recevoir des paiements potentiels liés à l’atteinte d’étapes réglementaires, dont 60 millions de dollars à l’approbation en Europe du cabozantinib dans le cancer du rein avancé (RCC), et 50 millions de dollars à la soumission et à l’approbation en Europe du cabozantinib dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (HCC) avancé, ainsi que des paiements additionnels liés à l’atteinte d’étapes réglementaires pour des indications futures. L’accord comprend aussi jusqu’à 545 millions de dollars de paiements potentiels liés à l’atteinte d’étapes commerciales et prévoit qu’Exelixis puisse recevoir jusqu’à 26% de redevances sur les ventes nettes du cabozantinib réalisées par Ipsen dans les territoires pris en licence.

Les indications commerciales futures du cabozantinib pourraient comprendre le HCC avancé, testé dans l’étude pivotale de phase 3 CELESTIAL conduite par Exelixis, pour laquelle les premiers résultats sont prévus en 2017. D’autres études à un stade de développement plus précoce sont en cours dans le cadre de la collaboration d’Exelixis avec le National Cancer Institut’s Cancer Therapy Evaluation Program (NCI-CTEP). Au travers de ces deux programmes, c’est un ensemble de plus de 45 études prévues ou en cours, notamment dans le cancer du rein avancé, le cancer de la vessie, le cancer colorectal, le cancer du poumon non à petites cellules et le cancer de l’endomètre.

Le cabozantinib est une petite molécule qui inhibe l’activité des tyrosine kinases dont les récepteurs au VEGF, le c- MET, l’AXL et le RET. Suite aux résultats positifs de l’étude pivotale internationale de phase 3 METEOR, la présentation sous forme de comprimé du cabozantinib est en attente d’autorisation réglementaire auprès des autorités américaines et européennes dans le traitement du cancer du rein avancé pour les patients ayant déjà reçu une première ligne de traitement. En Europe, la soumission du dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour le cabozantinib dans le cancer du rein avancé a été acceptée et a bénéficié d’une procédure d’évaluation accélérée. Grâce à cette procédure, l’AMM est éligible à une revue sous 150 jours contre le standard habituel de 210 jours (à l’exclusion des périodes pendant lesquelles des informations complémentaires sont demandées par l’EMA). Exelixis transférera l’AMM à Ipsen. Exelixis prévoit en outre de transférer les droits de commercialisation du COMETRIQ® dans les territoires hors Etats-Unis de leur partenaire actuel Sobi (Swedish Orphan Biovitrum) à Ipsen, conformément aux modalités de l’accord conclu avec Sobi.

En mars 2014, le cabozantinib en gélules a été approuvé par la commission européenne sous le nom de COMETRIQ® dans le traitement des patients atteints d’un cancer médullaire de la thyroïde progressif (MTC), à un stade localement avancé ou métastatique et non résécable.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Publié le 20 octobre 2021
Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé le lancement de TeloSizer® Triathlon, un programme offrant aux chercheurs académiques un accès privilégié à ses nouveaux services TeloSizer®.

Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d’innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Publié le 20 octobre 2021
Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d'innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Lys Therapeutics, société de biotechnologie française développant des thérapies innovantes contre les maladies neurologiques vient d’annoncer avoir reçu une subvention de 600 000 euros en tant que Lauréat et Grand Prix du Concours d’innovation i-Lab pour son candidat-médicament Glunozumab®.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents