Edition du 01-10-2020

Ipsen et Exelixis signent un accord exclusif de licence sur le Cabozantinib

Publié le mardi 1 mars 2016

Ipsen et Exelixis signent un accord exclusif de licence sur le CabozantinibIpsen a conclu un accord avec Exelixis aux termes duquel le groupe français versera 200 millions de dollars de paiement initial, suivi de paiements à l’atteinte d’étapes réglementaires et commerciales, pour acquérir les droits exclusifs de commercialisation du Caborantinib, le principal produit en oncologie de l’américain, pour les territoires hors Etats-Unis, Canada et Japon.

Le Cabozantinib est commercialisé dans le cancer médullaire de la thyroïde (MTC) et soumis pour approbation réglementaire dans le carcinome avancé du rein (RCC).

Selon les termes de l’accord, Ipsen acquiert les droits exclusifs de commercialisation du cabozantinib dans ses indications actuelles et futures pour les territoires mondiaux hors Etats-Unis, Canada et Japon, incluant les droits de COMETRIQ®, actuellement approuvé en Europe dans le traitement des patients adultes atteints d’un cancer médullaire de la thyroïde (MTC) progressif, à un stade localement avancé ou métastatique et non résécable. Les sociétés ont convenu de collaborer au développement des indications actuelles et futures du cabozantinib. Exelixis conservera les droits commerciaux exclusifs du cabozantinib pour les Etats-Unis et le Canada, et poursuivra ses discussions en vue de céder les droits commerciaux pour le Japon à un partenaire.

Selon les termes de l’accord, Exelixis recevra 200 millions de dollars de paiement initial. Exelixis pourrait recevoir des paiements potentiels liés à l’atteinte d’étapes réglementaires, dont 60 millions de dollars à l’approbation en Europe du cabozantinib dans le cancer du rein avancé (RCC), et 50 millions de dollars à la soumission et à l’approbation en Europe du cabozantinib dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (HCC) avancé, ainsi que des paiements additionnels liés à l’atteinte d’étapes réglementaires pour des indications futures. L’accord comprend aussi jusqu’à 545 millions de dollars de paiements potentiels liés à l’atteinte d’étapes commerciales et prévoit qu’Exelixis puisse recevoir jusqu’à 26% de redevances sur les ventes nettes du cabozantinib réalisées par Ipsen dans les territoires pris en licence.

Les indications commerciales futures du cabozantinib pourraient comprendre le HCC avancé, testé dans l’étude pivotale de phase 3 CELESTIAL conduite par Exelixis, pour laquelle les premiers résultats sont prévus en 2017. D’autres études à un stade de développement plus précoce sont en cours dans le cadre de la collaboration d’Exelixis avec le National Cancer Institut’s Cancer Therapy Evaluation Program (NCI-CTEP). Au travers de ces deux programmes, c’est un ensemble de plus de 45 études prévues ou en cours, notamment dans le cancer du rein avancé, le cancer de la vessie, le cancer colorectal, le cancer du poumon non à petites cellules et le cancer de l’endomètre.

Le cabozantinib est une petite molécule qui inhibe l’activité des tyrosine kinases dont les récepteurs au VEGF, le c- MET, l’AXL et le RET. Suite aux résultats positifs de l’étude pivotale internationale de phase 3 METEOR, la présentation sous forme de comprimé du cabozantinib est en attente d’autorisation réglementaire auprès des autorités américaines et européennes dans le traitement du cancer du rein avancé pour les patients ayant déjà reçu une première ligne de traitement. En Europe, la soumission du dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour le cabozantinib dans le cancer du rein avancé a été acceptée et a bénéficié d’une procédure d’évaluation accélérée. Grâce à cette procédure, l’AMM est éligible à une revue sous 150 jours contre le standard habituel de 210 jours (à l’exclusion des périodes pendant lesquelles des informations complémentaires sont demandées par l’EMA). Exelixis transférera l’AMM à Ipsen. Exelixis prévoit en outre de transférer les droits de commercialisation du COMETRIQ® dans les territoires hors Etats-Unis de leur partenaire actuel Sobi (Swedish Orphan Biovitrum) à Ipsen, conformément aux modalités de l’accord conclu avec Sobi.

En mars 2014, le cabozantinib en gélules a été approuvé par la commission européenne sous le nom de COMETRIQ® dans le traitement des patients atteints d’un cancer médullaire de la thyroïde progressif (MTC), à un stade localement avancé ou métastatique et non résécable.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Galapagos / Gilead : AMM européenne pour Jyseleca® dans la Polyarthrite Rhumatoïde active modérée à sévère

Publié le 1 octobre 2020
Galapagos / Gilead : AMM européenne pour Jyseleca® dans la Polyarthrite Rhumatoïde active modérée à sévère

Gilead Sciences et Galapagos ont annoncé que la Commission Européenne (CE) a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour Jyseleca® (filgotinib 200 mg et 100 mg comprimés), un inhibiteur de JAK1 administré une fois par jour par voie orale pour le traitement des adultes atteints de Polyarthrite Rhumatoïde (PR) active modérée à sévère qui n’ont pas répondu de manière adéquate ou sont intolérants à un ou plusieurs traitements de fond antirhumatismaux (DMARDs). Jyseleca peut être utilisé en monothérapie ou en association avec le méthotrexate (MTX)1.

Biocorp : partenariat avec Aardex Group pour développer des solutions intelligentes pour l’adhésion aux médicaments de précision

Publié le 1 octobre 2020

Biocorp, société française spécialisée dans la conception, le développement et la fabrication de dispositifs médicaux innovants, a annoncé une alliance avec le groupe belge Aardex, leader mondial des solutions d’observance. En combinant leurs technologies clés, les deux entreprises entendent offrir des solutions spécifiques innovantes pour les essais cliniques et de nombreuses applications commerciales.

NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Publié le 30 septembre 2020
NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques et LabCorp®, leader international des sciences de la vie focalisée sur l’amélioration de la santé et l’aide décisionnelle à la prise en charge des patients, ont annoncé la signature d’un accord de licence exclusif d’une durée de cinq ans pour la technologie NIS4™ de Genfit visant à faciliter l’identification des patients atteints de NASH à risque.

PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

Publié le 30 septembre 2020
PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anticancéreuses puissantes et facilement industrialisables, vient d’annoncer aujourd’hui que deux nouvelles cohortes de patients ont été ouvertes dans le cadre de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 portant sur son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 ciblant le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) (NCT03970746).

Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Publié le 30 septembre 2020
Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Celyad Oncology, société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (chimeric antigen receptor) pour le traitement du cancer, vient d’annoncer qu’elle avait conclu un accord de collaboration d’essai clinique avec une filiale de MSD (dénomination commerciale de Merck & Co, Inc, Kenilworth, NJ, USA).

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents