Edition du 11-12-2019

Pherecydes Pharma obtient un financement de la DGA pour le projet PACOBURNS

Publié le jeudi 19 janvier 2012

Pherecydes Pharma, une société biotechnologique installée à Biocitech, près de Paris, vient de recevoir un financement de 900 000 euros de la Direction Générale de l’Armement (DGA) dans le cadre du projet PACOBURNS. Il s’agit d’étudier l’intérêt des bactériophages contre les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques, notamment pour les infections de la peau.

Le financement accordé par la DGA entre dans le cadre de son dispositif RAPID. Ce régime d’appui pour l’innovation duale, destiné aux PME et aux entreprises de taille intermédiaire, vise à soutenir financièrement des projets à fort potentiel technologique et commercial, innovants en matière de recherche industrielle et présentant des applications à la fois militaires et civiles. L’Institut de Génétique et Microbiologie de l’Université Paris XI et l’IRBA (Institut de Recherche Biomédicale des Armées) sont également partenaires du projet.

Le projet PACOBURNS vise à explorer la place et le potentiel des bactériophages comme moyen de lutte contre les infections bactériennes, en particulier contre les bactéries multi-résistantes aux antibiotiques. Il s’agit également de promouvoir l’utilisation des phages comme alternative crédible aux antibiotiques.

PACOBURNS permettra d’évaluer, sur des modèles animaux pertinents, l’efficacité thérapeutique, l’innocuité et la pharmacodynamique de deux cocktails de bactériophages. Le premier cocktail est destiné aux infections provoquées par les bactéries de type Escherichia coli, le second à celles causées par les bactéries de l’espèce Pseudomonas aeruginosa, sur des plaies brûlées surinfectées par ces germes résistants. Les essais chez l’homme sont prévus pour commencer début 2013.

Le projet cible un marché au sein duquel les antibiotiques sont de moins en moins efficaces. La résistance aux antibiotiques est en effet devenue un problème majeur de santé publique : on dénombre chaque année 25 000 décès dus aux bactéries résistantes aux antibiotiques en Europe.

Cet enjeu inquiète également les services de santé des armées qui recensent de plus en plus de résistances aux antibiotiques chez les soldats et les civils, notamment lors du traitement des brûlures profondes et des infections respiratoires.

Dans l’état actuel des recherches pharmaceutiques, aucun nouvel antibiotique n’est susceptible d’être introduit sur le marché avant 8 à 10 ans. C’est dans ce contexte d’impasse thérapeutique que la phagothérapie se présente comme une alternative réaliste aux traitements actuels en perte d’efficacité.

Source : Pherecydes Pharma

 








MyPharma Editions

LNC Therapeutics et l’INRA partenaires pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinal

Publié le 11 décembre 2019
LNC Therapeutics et l’INRA partenaires pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinal

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants utilisant le potentiel du microbiome intestinal, a annoncé la mise en place d’un partenariat de recherche avec l’INRA, pour l’étude des relations entre le microbiome intestinal et les maladies inflammatoires.

Transgene et BioInvent : des données précliniques positives pour BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 11 décembre 2019
Transgene et BioInvent : des données précliniques positives pour BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, ont annoncé des résultats précliniques in vitro et in vivo particulièrement convaincants pour BT-001, un virus oncolytique (VO) exprimant un anticorps anti-CTLA4 et la cytokine GM-CSF.

Sanofi et Regeneron annoncent leur intention de restructurer leur accord de collaboration sur les anticorps Kevzara® et Praluent®

Publié le 11 décembre 2019
Sanofi et Regeneron annoncent leur intention de restructurer leur accord de collaboration sur les anticorps Kevzara® et Praluent®

Sanofi et Regeneron ont annoncé leur intention de restructurer leur collaboration sur les anticorps dans une optique de simplification. Cette restructuration concerne plus particulièrement Kevzara® (sarilumab) et Praluent® (alirocumab) et donnera lieu à la mise en place d’un accord de redevances.

Valneva nomme des spécialistes des vaccins Stanley Plotkin et Anna Durbin à son Conseil Scientifique

Publié le 10 décembre 2019
Valneva nomme des spécialistes des vaccins Stanley Plotkin et Anna Durbin à son Conseil Scientifique

Valneva a annoncé hier la nomination de deux experts des vaccins de renommée mondiale à son Conseil Scientifique (SAB). Le Dr. Stanley A. Plotkin, MD, et le Dr. Anna Durbin, MD, viennent de rejoindre le SAB de Valneva.

LEO Pharma conclut un contrat d’option avec Ubiquigent pour l’accès à de nouveaux composés

Publié le 10 décembre 2019
LEO Pharma conclut un contrat d’option avec Ubiquigent pour l’accès à de nouveaux composés

Ubiquigent et LEO Pharma viennent d’annoncer avoir conclu un contrat d’option qui octroie à LEO Pharma l’accès à deux nouveaux composés. L’annonce résulte d’un précédent contrat établi entre les parties dans le cadre du LEO Pharma Open Innovation. En vertu des dispositions du dernier accord, LEO Pharma versera à Ubiquigent une commission initiale suivie de frais complémentaires à la levée de l’option, ainsi que des paiements échelonnés ultérieurs éventuels.

Recherche : Owkin s’associe à NVIDIA et King’s College London pour apporter aux hôpitaux des capacités d’IA

Publié le 10 décembre 2019
Recherche : Owkin s’associe à NVIDIA et King’s College London pour apporter aux hôpitaux des capacités d’IA

Owkin, entreprise française spécialiste des technologies d’IA (Intelligence artificielle) dans la recherche médicale, a dévoilé sa collaboration avec NVIDIA et le King’s College London (KCL). Owkin entend démontrer qu’une architecture de Federated Learning (ou “apprentissage fédéré”) est aussi pertinente que le modèle traditionnel d’analyse par centralisation des données mais aussi beaucoup plus sûre pour protéger les données personnelles des patients.

XBiotech annonce un accord pour céder à Janssen l’anticorps bermekimab

Publié le 10 décembre 2019
XBiotech annonce un accord pour céder à Janssen l'anticorps bermekimab

La société américaine XBiotech a annoncé qu’elle avait conclu un accord définitif avec Janssen Biotech, société pharmaceutique Janssen de Johnson & Johnson, pour lui céder le nouvel anticorps de XBiotech (bermekimab) qui neutralise l’interleukine-1 alpha (IL-1⍺). L’IL-1⍺ favorise l’inflammation causant des maladies dans un large éventail de conditions médicales.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents