Edition du 03-12-2022

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Sanofi et Rib-X Pharmaceuticals signent un accord de Recherche sur de nouvelles classes d’antibiotiques

Publié le jeudi 7 juillet 2011

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé hier  la signature d’un accord de recherche international exclusif et d’une option de licence avec Rib-X Pharmaceuticals, Inc. portant sur de nouvelles classes d’antibiotiques issues du programme RX-04 de Rib-X pour le traitement d’infections causées par des pathogènes résistants à gram positif et à gram négatif.

Le programme RX-04 de Rib-X emploie une technique exclusive de conception rationnelle de médicaments qui a abouti à la constitution de familles entièrement nouvelles de composés ayant démontré leur efficacité à faibles doses uniques dans des modèles d’infection murins. Les composés développés dans le cadre du programme de développement RX-04 ont montré une activité antibactérienne contre un certain nombre de pathogènes multirésistants à gram négatif et à gram positif, cliniquement importants et difficiles à traiter. Le programme RX-04 de Rib-X cible des ribosomes bactériens, un constituant cellulaire interne, où les protéines sont synthétisées à partir d’acides aminés et d’ARN. Des données récentes confirment que ces nouvelles classes de molécules agissent directement sur la fonction du ribosome et exercent leur activité antibactérienne en interférant avec la synthèse des protéines.

Selon les termes de l’accord, Rib-X recevra 10 millions de dollars en versement initial et aura également droit à des paiements d’étape supplémentaires pouvant atteindre 9 millions de dollars, selon les étapes franchies en matière de recherche. L’entreprise pourra également recevoir d’autres paiements selon les progrès réalisés en termes de recherche, de développement préclinique, d’enregistrement et de commercialisation. Dans le cadre de cet accord, Sanofi aura le droit de développer plusieurs produits. Au-delà de ces produits pour lesquels Sanofi aura une licence, Rib-X conservera pour sa part ses droits sur la plateforme de R&D et sur ses futurs programmes de développement. Cet accord pourrait donner lieu à un versement allant jusqu’à 86 millions de dollars par produit, selon les étapes franchies en matière de développement et d’enregistrement. Les versements d’étape au titre des résultats commerciaux pourraient dépasser 100 millions de dollars par produit. Rib-X conserve une option de copromotion aux États-Unis sur l’une des molécules issues de la collaboration et pourrait par ailleurs recevoir des redevances à deux chiffres sur les ventes nettes des produits commercialisés dans le cadre de cet accord.

 » Nous sommes enthousiasmés par cette collaboration avec Rib-X « , a déclaré Elias Zerhouni, M.D., Président Monde, Recherche et Développement de Sanofi.  » Les besoins cliniques pour de nouveaux antibiotiques ont atteint un niveau critique. Pourtant, les portefeuilles de R&D comportent très peu d’antibiotiques et de moins en moins d’entreprises cherchent à développer des médicaments dans ce créneau. Ce partenariat témoigne de la volonté de Sanofi de transformer des approches thérapeutiques innovantes en solutions pour les patients afin de répondre à des besoins essentiels et de combattre la menace croissante que la résistance aux antibiotiques fait peser sur la santé de tous.  »

 » Nous sommes très heureux de ce partenariat avec une grande entreprise pharmaceutique internationale comme Sanofi. Cet accord incarne notre volonté partagée de lutter contre le problème croissant de la résistance aux antibiotiques en proposant de nouvelles normes thérapeutiques aux patients qui en ont besoin « , a expliqué Mark Leuchtenberger, Président et Directeur Général de Rib-X Pharmaceuticals.  » Les nouvelles classes d’antibiotiques issues du programme RX-04 pourraient déboucher sur des traitements véritablement innovants et nous nous félicitons de collaborer avec Sanofi pour accélérer le transfert de ces innovations dans la pratique clinique et leur commercialisation sur le marché mondial. Cet accord donnera surtout à Rib-X les moyens de poursuivre activement le développement de deux de ses candidats au stade clinique, délafloxacine et radézolide, de les soumettre à des essais cliniques pivots et d’appuyer d’autres programmes de R&D comme RX-05 et RX-06. »

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Publié le 1 décembre 2022
La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Basé sur la technologie BEPO® de MedinCell, mdc-WWM pourrait être le premier produit contraceptif à combiner les caractéristiques essentielles ce qui en ferait le meilleur de sa catégorie au niveau mondial : progestatif, 6 mois d’action, injection sous-cutanée, dépôt entièrement biorésorbable, accessibilité du traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents