Edition du 23-01-2020

Accueil » Industrie » Produits

Roche : données positives de phase III pour l’ocrelizumab dans la SEP

Publié le vendredi 9 octobre 2015

Roche : données positives de phase III pour l’ocrelizumab dans la SEPLe groupe pharmaceutique Roche vient de révéler des données positives issues de trois études pivots de phase III consacrées à l’ocrelizumab et menées chez des patients souffrant de sclérose en plaques (SEP) récurrente ou de sclérose en plaques primaire progressive.

Il ressort de deux études identiques (OPERA I et OPERA II) conduites auprès de patients atteints de SEP récurrente (qui représente environ 85% des cas de SEP diagnostiqués) une supériorité de l’ocrelizumab sur l’interféron bêta-1 (Rebif®), traitement bien établi de la SEP, en termes de réduction des trois principaux marqueurs de l’activité de la SEP sur les deux années de traitement.

Dans le cadre d’une étude distincte (ORATORIO) menée chez des personnes atteints de SEP primaire progressive, forme de la maladie qui se caractérise par une aggravation constante des symptômes, généralement sans alternance de poussées et de périodes de rémission, l’ocrelizumab a significativement ralenti la progression de l’invalidité clinique pendant au moins 12 semaines (critère d’évaluation primaire) et 24 semaines (l’un des critères d’évaluation secondaires) par rapport au placebo. En outre, l’étude a rempli d’autres critères d’évaluation
secondaires en entraînant une réduction du temps requis pour faire 25 pas, du volume des lésions inflammatoires cérébrales chroniques et de la perte de volume cérébral.

«Les résultats de ces trois études pivots pourraient métamorphoser le traitement de la SEP, a déclaré Sandra Horning, M.D., Chief Medical Officer et Head of Global Product Development chez Roche. L’ocrelizumab est le premier médicament expérimental à réduire de manière significative la progression de l’invalidité chez des patients atteints de SEP récurrente, mais aussi chez des personnes présentant une SEP primaire progressive, forme pour laquelle il n’existe aujourd’hui aucun traitement homologué. Nous avons hâte de collaborer avec les
autorités réglementaires pour mettre dès que possible ce traitement expérimental à disposition des personnes atteints de SEP.»

Le groupe pharmaceutique suisse indique que les résultats des études de phase III sur l’ocrelizumab seront présentés à l’occasion du 31e congrès du Comité européen pour le traitement et la recherche sur la sclérose en plaques (ECTRIMS), qui se tient du 7 au 10 octobre à Barcelone en Espagne.

Roche prévoit de déposer un dossier d’autorisation de mise sur le marché de l’ocrelizumab pour les deux indications SEP récurrente et SEP primaire progressive. « Les résultats des études OPERA I et II et ORATORIO sur l’ocrelizumab seront soumises aux autorités réglementaires internationales début 2016. », indique enfin le groupe.

Source: Roche








MyPharma Editions

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Abivax : la FDA autorise le lancement d’essais cliniques avec ABX464 dans la Rectocolite Hémorragique Modérée à Sévère

Publié le 21 janvier 2020
Abivax : la FDA autorise le lancement d’essais cliniques avec ABX464 dans la Rectocolite Hémorragique Modérée à Sévère

Abivax, société de biotechnologie qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé aujourd’hui l’approbation par la Food and Drug Administration (FDA) d’une demande d’IND (Investigational New Drug) pour son candidat médicament phare ABX464, permettant l’initiation d’essais cliniques aux États-Unis pour traiter les patients atteints de rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents