Edition du 21-10-2014

Rupture de stock de médicaments: l’Académie de pharmacie fait ses recommandations

Publié le Mercredi 20 mars 2013

Rupture de stock de médicaments: l'Académie de pharmacie fait ses recommandationsL’Académie de pharmacie a publié mercredi une série de recommandations pour remédier aux ruptures de stocks et d’approvisionnement de médicaments qui se multiplient dans les pharmacies et les hôpitaux français.. Un phénomène mondialisé qui s’est aggravé ces dernières années.

Selon l’Académie de pharmacie, de nombreux problèmes touchent l’ensemble de la chaîne du médicament. « Majoritairement, ces phénomènes semblent liés à la nécessité pour chaque opérateur de la chaîne, dans une économie internationale contrainte et en crise, d’optimiser les coûts pour préserver ‘son économie’ et donc sa viabilité » pointe l’Académie. A savoir, quatre produits sur cinq sont fabriqués en Asie, et les approvisionnements sont devenus longs et complexes.

« La gestion des pénuries et des ruptures de stocks de médicaments devient le quotidien du pharmacien d’officine. En effet, alors que quatre-vingts pour cent des achats de médicaments par les officines de pharmacie passent par les grossistes répartiteurs, chaque jour 5% des médicaments commandés sont en rupture et 50% des ruptures dépassent les 4 jours », indique l’étude.

Antiallergiques, antiulcéreux ou encore antibiotiques… L’ensemble des classes de médicaments sont touchées par ces ruptures de stock d’une durée aléatoire. Si pour les médicaments les plus courants, des substituts existent, certains produits traitant des pathologies lourdes, comme les cancers ou les scléroses en plaques, n’ont pas de produits de substitution.

L’Académie de pharmacie demande notamment aux pouvoirs publics de relocaliser la fabrication de certains principes actifs, indispensables à la santé publique.

Consulter les recommandations sur le site de l’Académie de pharmacie







MyPharma Editions

Stallergenes lance une web video en 3D sur les acariens

Publié le 21 octobre 2014
Stallergenes lance une web video en 3D sur les acariens

Stallergenes vient de lancer sur internet, la diffusion d’un film en 3D, « Les Envahisseurs », qui dévoile l’omniprésence des acariens dans notre environnement, leur impact sur la vie quotidienne des personnes allergiques et souligne l’importance de consulter un allergologue.

Erytech: délivrance d’un nouveau brevet aux Etats-Unis dans le domaine de l’asparaginase

Publié le 21 octobre 2014
 Erytech: délivrance d’un nouveau brevet aux Etats-Unis dans le domaine de l’asparaginase

Erytech, société biopharmaceutique française qui conçoit des traitements « affameurs de tumeurs » innovants contre les leucémies aiguës et autres cancers, a annoncé la notification de délivrance d’un nouveau brevet aux Etats Unis dans le domaine de l’asparaginase.

Janssen: AMM européenne pour l’ibrutinib dans deux formes de cancers du sang

Publié le 20 octobre 2014
Janssen: AMM européenne pour l’ibrutinib dans deux formes de cancers du sang

Janssen vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé l’enregistrement d’Imbruvica® (ibrutinib) en gélules, administré en dose quotidienne unique, le premier médicament d’une classe appelée inhibiteur de tyrosine kinase de Bruton (BTK).

Journée Mondiale de l’ostéoporose, lundi 20 octobre 2014

Publié le 20 octobre 2014
 Journée Mondiale de l’ostéoporose, lundi 20 octobre 2014

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’ostéoporose qui se déroule lundi 20 octobre 2014, l’Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale (AFLAR) s’associe au GRIO (Groupement de Recherche et d’Information sur les Ostéoporoses) pour affirmer que « L’ostéoporose n’est pas une fatalité ! ».

Cegedim cède sa division CRM et données stratégiques à IMS Health

Publié le 20 octobre 2014
Cegedim cède sa division CRM et données stratégiques à IMS Health

Cegedim, la société de technologies et de services spécialisée dans le domaine de la santé, a annoncé la signature du contrat de cession définitif de sa division CRM et données stratégiques à IMS Health pour un montant en numéraire de 385 millions d’euros.

Sanofi et Regeneron lancent une étude de phase 3 du dupilumab dans la dermatite atopique

Publié le 20 octobre 2014
Sanofi et Regeneron lancent une étude de phase 3 du dupilumab dans la dermatite atopique

Sanofi et l’américian Regeneron ont annoncé lundi le lancement d’une étude clinique de phase 3 du dupilumab, un traitement expérimental qui bloque les voies de signalisation IL-4 et IL-13, chez l’adulte atteint de dermatite atopique modérée à sévère qui ne répond pas adéquatement aux traitements topiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite



PARAXEL




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Inscrivez-vous aux alertes emploi Déposer votre cv


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions