Edition du 31-05-2016

Sanofi et Transgene vont collaborer pour produire des traitements d’immunothérapie

Publié le lundi 25 mars 2013

Sanofi et Transgene vont collaborer pour produire des traitements d’immunothérapieSanofi et Transgene ont annoncé lundi  la signature d’un accord de collaboration pour la création d’une nouvelle plateforme de pointe dédiée à la fabrication de produits d’immunothérapie et notamment aux produits thérapeutiques de Transgene. La plateforme sera réalisée sur le site de Genzyme Polyclonals à Lyon, dans le quartier de Gerland, pour un investissement de 10 millions d’euros, financé à parts égales par Sanofi et Transgene. La plateforme restera la propriété exclusive de Sanofi.

Sanofi et Genzyme agiront en tant que société de services de bioproduction (Contract Manufacturing Organization – CMO) pour Transgene et assureront la fabrication de lots de principes actifs cliniques et commerciaux pour les produits d’immunothérapie de Transgene, dont ses vaccins thérapeutiques MVA1. Transgene sera un client privilégié de la plateforme de fabrication commerciale pendant 15 ans.

« Transgene est extrêmement heureux d’annoncer cet accord avec le Groupe Sanofi qui conjugue la solide expertise d’experts reconnus et de pionniers de la thérapie génique et des vaccins », a indiqué Philippe Archinard, Président-Directeur Général de Transgene. « Cette collaboration garantira la production commerciale des produits de Transgene sur le long terme et nous permettra de concentrer nos ressources sur le développement et le marketing de nos produits. »

« La région de Lyon est un pôle stratégique pour Sanofi dans le domaine de l’immunologie et je suis extrêmement heureux d’annoncer cette collaboration avec Transgene sur le site Genzyme Polyclonals de Lyon Gerland, qui représente un investissement total de 10 millions d’euros », a déclaré Olivier Charmeil, Président-Directeur Général de Sanofi Pasteur. « Merial, Sanofi Pasteur et Genzyme fédéreront leur expertise localement pour déployer cette plateforme de pointe et construire un centre d’excellence accessible à Transgene et éventuellement à d’autres clients. »

« L’accord conclu entre Transgene et Sanofi est symbolique à plus d’un titre », a déclaré Alain Mérieux, Président de l’Institut Mérieux. « Il met en œuvre des synergies opérationnelles entre industrie pharmaceutique et biotechnologie en un lieu riche d’histoire pour l’Institut Mérieux. Cet accord renforce également l’écosystème de Lyon où nous avons appris à travailler ensemble avec les grands acteurs de la santé au sein de Lyon Biopôle et de l’Institut de Recherche Technologique Bioaster. »

Le site de Genzyme Polyclonals à Lyon, dans le quartier de Gerland, produit déjà des anticorps polyclonaux pour les marchés internationaux. Il dispose de toutes les capacités pour obtenir l’homologation des produits d’immunothérapie pour les marchés de l’Union européenne et des États-Unis.

La construction, l’homologation et la validation du site de fabrication débuteront au 3ème trimestre de 2013 et devraient être achevées au 1er trimestre de 2015. Les premiers lots de produits commerciaux devraient être disponibles en 2015. Transgene prévoit de présenter sa première demande d’autorisation de mise sur le marché (BLA2) en 2016.

Source :  Sanofi / Transgene








MyPharma Editions

DBV s’associe à Nestlé pour développer un patch de diagnostic de l’Allergie au Lait de Vache

Publié le 31 mai 2016
DBV s'associe à Nestlé pour développer un patch de diagnostic de l'Allergie au Lait de Vache

La biotech française DBV Technologies va collaborer avec Nestlé Health Science pour développer et commercialiser un patch test novateur destiné au diagnostic de l’Allergie aux Protéines de Lait de Vache (APLV) chez les nourrissons. DBV pourra recevoir jusqu’à 100 millions d’euros pour les différentes étapes de développement clinique et d’enregistrement, ainsi que de commercialisation du produit.

VIH : Abivax lance une étude de Phase IIa pour son candidat médicament ABX464

Publié le 31 mai 2016
VIH : Abivax lance une étude de Phase IIa pour son candidat médicament ABX464

La société de biotechnologie Abivax a annoncé que le premier patient a été recruté dans le cadre de l’étude ABX464-004, une première étape qui marque le lancement effectif de la seconde étude de Phase IIa auprès de patients infectés par le virus du VIH/sida pour le candidat médicament ABX464.

Samsung Bioepis : feu vert européen pour un deuxième biosimilaire de l’anti-TNF-α avec Flixabi®

Publié le 31 mai 2016
Samsung Bioepis : feu vert européen pour un deuxième biosimilaire de l'anti-TNF-α avec Flixabi®

Samsung Bioepis a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne (CE) avait approuvé le Flixabi® – une version biosimilaire du Remicade® (infliximab), également appelé SB2 – pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, de la maladie de Crohn, de la rectocolite hémorragique, de la spondylarthrite ankylosante, de l’arthrite psoriasique et du psoriasis.

Guerbet : Nicolas Louvet coopté administrateur

Publié le 30 mai 2016
Guerbet : Nicolas Louvet coopté administrateur

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la cooptation de Nicolas Louvet en qualité d’administrateur. Cette décision a été ratifiée lors de l’assemblée générale des actionnaires qui s’est tenue le 27 mai. Jean-Jacques Bertrand et Christian Louvet achèvent leur mandat.

E-santé : MSD France lance son site grand public Medelli®

Publié le 30 mai 2016
E-santé : MSD France lance son site grand public Medelli®

MSD France vient de lancer MEDELLI®, un site web grand public proposant des informations santé validées par des comités scientifiques. Avec ce service, le laboratoire souhaite accompagner les internautes depuis le conseil santé jusqu’à la consultation médicale.

Maladies uro-génitales : Ixaltis lève 8 millions d’euros

Publié le 30 mai 2016
Maladies uro-génitales : Ixaltis lève 8 millions d'euros

La start-up française spécialisée dans les troubles génito-urinaires vient de compléter avec succès son premier cycle de financement, obtenant 8 millions d’euros qui seront souscrits sous la forme de versements par des investisseurs internationaux. Ixaltis va pouvoir passer à la seconde étape de son développement, dédiée à la recherche sur l’incontinence urinaire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Inscrivez-vous aux alertes emploi Déposer votre cv


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions