Edition du 01-08-2014

Sanofi et Transgene vont collaborer pour produire des traitements d’immunothérapie

Publié le Lundi 25 mars 2013

Sanofi et Transgene vont collaborer pour produire des traitements d’immunothérapieSanofi et Transgene ont annoncé lundi  la signature d’un accord de collaboration pour la création d’une nouvelle plateforme de pointe dédiée à la fabrication de produits d’immunothérapie et notamment aux produits thérapeutiques de Transgene. La plateforme sera réalisée sur le site de Genzyme Polyclonals à Lyon, dans le quartier de Gerland, pour un investissement de 10 millions d’euros, financé à parts égales par Sanofi et Transgene. La plateforme restera la propriété exclusive de Sanofi.

Sanofi et Genzyme agiront en tant que société de services de bioproduction (Contract Manufacturing Organization – CMO) pour Transgene et assureront la fabrication de lots de principes actifs cliniques et commerciaux pour les produits d’immunothérapie de Transgene, dont ses vaccins thérapeutiques MVA1. Transgene sera un client privilégié de la plateforme de fabrication commerciale pendant 15 ans.

« Transgene est extrêmement heureux d’annoncer cet accord avec le Groupe Sanofi qui conjugue la solide expertise d’experts reconnus et de pionniers de la thérapie génique et des vaccins », a indiqué Philippe Archinard, Président-Directeur Général de Transgene. « Cette collaboration garantira la production commerciale des produits de Transgene sur le long terme et nous permettra de concentrer nos ressources sur le développement et le marketing de nos produits. »

« La région de Lyon est un pôle stratégique pour Sanofi dans le domaine de l’immunologie et je suis extrêmement heureux d’annoncer cette collaboration avec Transgene sur le site Genzyme Polyclonals de Lyon Gerland, qui représente un investissement total de 10 millions d’euros », a déclaré Olivier Charmeil, Président-Directeur Général de Sanofi Pasteur. « Merial, Sanofi Pasteur et Genzyme fédéreront leur expertise localement pour déployer cette plateforme de pointe et construire un centre d’excellence accessible à Transgene et éventuellement à d’autres clients. »

« L’accord conclu entre Transgene et Sanofi est symbolique à plus d’un titre », a déclaré Alain Mérieux, Président de l’Institut Mérieux. « Il met en œuvre des synergies opérationnelles entre industrie pharmaceutique et biotechnologie en un lieu riche d’histoire pour l’Institut Mérieux. Cet accord renforce également l’écosystème de Lyon où nous avons appris à travailler ensemble avec les grands acteurs de la santé au sein de Lyon Biopôle et de l’Institut de Recherche Technologique Bioaster. »

Le site de Genzyme Polyclonals à Lyon, dans le quartier de Gerland, produit déjà des anticorps polyclonaux pour les marchés internationaux. Il dispose de toutes les capacités pour obtenir l’homologation des produits d’immunothérapie pour les marchés de l’Union européenne et des États-Unis.

La construction, l’homologation et la validation du site de fabrication débuteront au 3ème trimestre de 2013 et devraient être achevées au 1er trimestre de 2015. Les premiers lots de produits commerciaux devraient être disponibles en 2015. Transgene prévoit de présenter sa première demande d’autorisation de mise sur le marché (BLA2) en 2016.

Source :  Sanofi / Transgene







MyPharma Editions

Sanofi et Regeneron vont demander un examen prioritaire pour l’approbation d’alirocumab auprès de la FDA

Publié le 1 août 2014
Sanofi et Regeneron vont demander un examen prioritaire pour l'approbation d'alirocumab auprès de la FDA

Sanofi et Regeneron ont annoncé leur intention d’utiliser un droit d’accès à un examen prioritaire du programme dédié aux maladies pédiatriques rares de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour obtenir une évaluation accélérée de leur demande de licence de produit biologique (Biologics License Application – BLA) pour l’alirocumab.

Novartis : résulats prometteurs pour KAE609, un antipaludéen de nouvelle génération

Publié le 31 juillet 2014
Novartis : résulats prometteurs pour KAE609, un antipaludéen de nouvelle génération

Le groupe pharmaceutique Novartis a publié jeudi dans le New England Journal of Medicine des résultats montrant que le KAE609 (cipargamin), un nouveau et puissant candidat-médicament antipaludéen, fait disparaître rapidement le parasite chez des patients atteints de paludisme à Plasmodium falciparum (P. falciparum) et Plasmodium vivax (P. vivax) non compliqué.

Pfizer va acquérir des vaccins de Baxter

Publié le 31 juillet 2014
Pfizer va acquérir des vaccins de Baxter

[Pfizer va acquérir des vaccins de Baxter] Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a annoncé mercredi la signature d’un accord définitif afin d’acquérir le portefeuille de vaccins commercialisés par son compatriote Baxter pour un montant de 635 millions de dollars. Dans le cadre de cette transaction, Pfizer va également acquérir une partie de l’usine de Baxter à Orth, en Autriche, où sont produits ces vaccins.

Sanofi et Regeneron : 1ers résultats positifs de neuf études de Phase 3 sur l’alirocumab dans l’hypercholestérolémie

Publié le 30 juillet 2014
Sanofi et Regeneron : 1ers résultats positifs de neuf études de Phase 3 sur l'alirocumab dans l'hypercholestérolémie

Sanofi et l’américain Regeneron ont annoncé mercredi que neuf nouveaux essais cliniques du programme de Phase 3 ODYSSEY consacré à l’alirocumab dans le traitement de l’hypercholestérolémie ont atteint leur critère d’efficacité principal, à savoir une plus grande réduction en pourcentage du taux de cholestérol à lipoprotéines de faible densité (LDL-C) à 24 semaines par rapport au taux de départ, comparativement au placebo ou à un comparateur actif.

L’Institut de Recherche Technologique Santé BIOASTER fait évoluer sa gouvernance

Publié le 30 juillet 2014
L'Institut de Recherche Technologique Santé BIOASTER fait évoluer sa gouvernance

Basé à Lyon et Paris, l’Institut de Recherche Technologique Santé BIOASTER qui fédère acteurs académiques et industriels pour relever les défis technologiques de la microbiologie et de l’infectiologie, vient d’annoncer plusieurs évolutions relatifs à sa gouvernance.

Les dépenses de soins de ville progressent de +2,8% sur le 1er semestre 2014

Publié le 29 juillet 2014
Les dépenses de soins de ville progressent de +2,8% sur le 1er semestre 2014

Sur les six premiers mois de 2014, les dépenses de soins de ville progressent de +2,8% en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières. En rythme annuel (les douze derniers mois rapportés aux douze mois précédents), l’augmentation est de +2,4%. L’évolution des médicaments délivrés en ville, reste très modérée : -0,2% à fin juin 2014 en données CVS-CJO.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Inscrivez-vous aux alertes emploi D�poser votre cv


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions