Edition du 02-09-2014

Sanofi et Transgene vont collaborer pour produire des traitements d’immunothérapie

Publié le Lundi 25 mars 2013

Sanofi et Transgene vont collaborer pour produire des traitements d’immunothérapieSanofi et Transgene ont annoncé lundi  la signature d’un accord de collaboration pour la création d’une nouvelle plateforme de pointe dédiée à la fabrication de produits d’immunothérapie et notamment aux produits thérapeutiques de Transgene. La plateforme sera réalisée sur le site de Genzyme Polyclonals à Lyon, dans le quartier de Gerland, pour un investissement de 10 millions d’euros, financé à parts égales par Sanofi et Transgene. La plateforme restera la propriété exclusive de Sanofi.

Sanofi et Genzyme agiront en tant que société de services de bioproduction (Contract Manufacturing Organization – CMO) pour Transgene et assureront la fabrication de lots de principes actifs cliniques et commerciaux pour les produits d’immunothérapie de Transgene, dont ses vaccins thérapeutiques MVA1. Transgene sera un client privilégié de la plateforme de fabrication commerciale pendant 15 ans.

« Transgene est extrêmement heureux d’annoncer cet accord avec le Groupe Sanofi qui conjugue la solide expertise d’experts reconnus et de pionniers de la thérapie génique et des vaccins », a indiqué Philippe Archinard, Président-Directeur Général de Transgene. « Cette collaboration garantira la production commerciale des produits de Transgene sur le long terme et nous permettra de concentrer nos ressources sur le développement et le marketing de nos produits. »

« La région de Lyon est un pôle stratégique pour Sanofi dans le domaine de l’immunologie et je suis extrêmement heureux d’annoncer cette collaboration avec Transgene sur le site Genzyme Polyclonals de Lyon Gerland, qui représente un investissement total de 10 millions d’euros », a déclaré Olivier Charmeil, Président-Directeur Général de Sanofi Pasteur. « Merial, Sanofi Pasteur et Genzyme fédéreront leur expertise localement pour déployer cette plateforme de pointe et construire un centre d’excellence accessible à Transgene et éventuellement à d’autres clients. »

« L’accord conclu entre Transgene et Sanofi est symbolique à plus d’un titre », a déclaré Alain Mérieux, Président de l’Institut Mérieux. « Il met en œuvre des synergies opérationnelles entre industrie pharmaceutique et biotechnologie en un lieu riche d’histoire pour l’Institut Mérieux. Cet accord renforce également l’écosystème de Lyon où nous avons appris à travailler ensemble avec les grands acteurs de la santé au sein de Lyon Biopôle et de l’Institut de Recherche Technologique Bioaster. »

Le site de Genzyme Polyclonals à Lyon, dans le quartier de Gerland, produit déjà des anticorps polyclonaux pour les marchés internationaux. Il dispose de toutes les capacités pour obtenir l’homologation des produits d’immunothérapie pour les marchés de l’Union européenne et des États-Unis.

La construction, l’homologation et la validation du site de fabrication débuteront au 3ème trimestre de 2013 et devraient être achevées au 1er trimestre de 2015. Les premiers lots de produits commerciaux devraient être disponibles en 2015. Transgene prévoit de présenter sa première demande d’autorisation de mise sur le marché (BLA2) en 2016.

Source :  Sanofi / Transgene







MyPharma Editions

Novartis : données prometteuses pour LCZ696, son médicament pour l’insuffisance cardiaque

Publié le 2 septembre 2014
Novartis : données prometteuses pour LCZ696, son médicament pour l'insuffisance cardiaque

Novartis a présenté ce week-end à Barcelone lors du congrès de la Société européenne de cardiologie des résultats prometteurs sur LCZ696, son nouveau médicament pour l’insuffisance cardiaque. Le groupe pharmaceutique suisse prévoit de déposer les demandes d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA pour la fin 2014 et de l’UE début 2015.

CellProthera lève 5 millions d’euros pour son traitement de rupture de l’infarctus sévère du myocarde

Publié le 2 septembre 2014
CellProthera lève 5 millions d’euros pour son traitement de rupture de l’infarctus sévère du myocarde

CellProthera, la société de biotechnologie alsacienne à l’origine d’un concept thérapeutique unique de réparation tissulaire du myocarde après un infarctus sévère, vient de confirmer un nouveau tour de table de 5 millions d’euros auprès de trois investisseurs privés. Une 4ème levée de fonds qui va lui permettre d’amorcer son essai clinique international phase I/II, programmé début 2015, de renforcer ses équipes et d’anticiper d’ores et déjà sa phase III.

Roche lance deux nouveaux systèmes de diagnostic moléculaire entièrement automatisés

Publié le 2 septembre 2014
Roche lance deux nouveaux systèmes de diagnostic moléculaire entièrement automatisés

Le groupe Roche a annoncé aujourd’hui le lancement, sur les marchés acceptant la certification CE, des systèmes cobas 6800/8800, deux systèmes de diagnostic moléculaire intégrés et entièrement automatisés destinés à l’analyse des dons de sang et de plasma.

Alliance Healthcare France : Bruno de Lacroix nommé Directeur Services et Relations Industrie

Publié le 2 septembre 2014
Alliance Healthcare France : Bruno de Lacroix nommé Directeur Services et Relations Industrie

Bruno de Lacroix a rejoint le 18 août dernier le répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare France au poste de Directeur Services et Relations Industrie. Membre du Comité Exécutif, il est rattaché à Joaquim Fausto Ferreira, Président d’Alliance Healthcare France et, au niveau Groupe, à Eric Rosenberg, Directeur Services et Relations Industrie Europe.

UCB : nouvelle indication pour l’antiépileptique VIMPAT® aux Etats-Unis

Publié le 1 septembre 2014
UCB : nouvelle indication pour l'antiépileptique VIMPAT® aux Etats-Unis

Le groupe belge UCB a annoncé lundi que la Food and Drug Administration (FDA) avait accepté la demande supplémentaire d’autorisation de mise sur le marché de VIMPAT® (lacosamide) C-V en tant que monothérapie contre les crises partielles chez les épileptiques âgés de 17 ans et plus. VIMPAT® bénéficie ainsi d’une nouvelle indication, puisqu’il est déjà accepté aux États-Unis comme traitement d’appoint des crises partielles parmi les patients de cette tranche d’âge.

Ipsen : dépôts d’AMM pour Somatuline® dans le traitement des TNE-GEP acceptés aux Etats-Unis et en Europe

Publié le 1 septembre 2014
Ipsen : dépôts d’AMM pour Somatuline® dans le traitement des TNE-GEP acceptés aux Etats-Unis et en Europe

Ipsen a annoncé lundi que les autorités réglementaires américaines (Food and Drug Admnistration, FDA) ont accepté le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) supplémentaire (supplemental new drug application, sNDA) pour Somatuline® Depot® 120 mg en injection dans le traitement des tumeurs neuro-endocrines gastro-entéro-pancréatiques (TNE-GEP) et lui ont accordé une revue prioritaire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite



PARAXEL




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Inscrivez-vous aux alertes emploi D�poser votre cv


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions