Edition du 07-08-2020

Sanofi : Genzyme et Alnylam étendent leur collaboration sur les maladies génétiques rares

Publié le lundi 13 janvier 2014

Genzyme, la filiale de Sanofi, et Alnylam Pharmaceuticals vont étendre significativement leur accord stratégique pour développer et commercialiser des traitements dans les maladies génétiques rares. Genzyme obtient des droits importants sur le portefeuille de candidats-médicaments aux stades préclinique et clinique d’Alnylam et devient un des principaux actionnaires de la biotech américaine grâce à un apport en fonds propres de 700 millions de dollars.

En 2012, Alnylam et Genzyme ont conclu une alliance exclusive pour développer et commercialiser le principal produit d’Alnylam, le patisiran, en phase 3 de développement pour le traitement de la polyneuropathie amyloïde familiale liée à la transthyrétine (TTR), une maladie rare et mortelle qui cause des lésions au système nerveux.

Premièrement, Genzyme va obtenir des droits étendus sur le patisiran. Dans le cadre de l’accord initial datant de 2012, Genzyme avait acquis les droits de commercialisation du patisiran au Japon et dans l’ensemble de la région Asie-Pacifique. Cette maladie présente une prévalence anormalement élevée sur ces territoires. En vertu du nouvel accord, Genzyme commercialisera à présent le patisiran dans l’ensemble du monde, à l’exception de l’Amérique du Nord et de l’Europe occidentale, qui restent la prérogative d’Alnylam.

Deuxièmement, Genzyme va obtenir les droits de commercialisation mondiaux de trois produits du portefeuille d’Alnylam. Plus précisément, Genzyme et Alnylam co-développeront et co-commercialiseront l’ALN-TTRsc, un produit actuellement en phase 2 de développement pour le traitement de la cardiomyopathie amyloïde familiale, en Amérique du Nord et en Europe occidentale, tandis que Genzyme commercialisera ce produit dans le reste du monde. Genzyme détiendra les
droits de deux produits supplémentaires une fois achevés les tests cliniques au stade précoce et aura la possibilité d’opter soit pour des droits pour la totalité du monde, soit pour des droits de cocommercialisation, en fonction du produit.

Troisièmement, Genzyme bénéficiera d’une option jusqu’en 2020, avec possibilité d’extension jusqu’à la fin de 2021, pour développer et commercialiser en dehors de l’Amérique du Nord et de l’Europe occidentale l’ensemble des produits développés dans le traitement des maladies génétiques rares issus du portefeuille d’Alnylam. Alnylam conserve ses droits de co-développement et co-commercialisation de son portefeuille de médicaments génétiques en Amérique du Nord et en Europe occidentale.

Enfin, Genzyme va devenir un actionnaire majeur d’Alnylam avec une participation d’environ 12 % grâce à un investissement de 700 millions de dollars au prix approximatif de 80 $/action, ce qui représente une prime de 27% par rapport au cours moyen de l’action durant les 30 derniers jours. De plus, Alnylam recevra un financement de R&D, à partir du 1er janvier 2015, pour des programmes pour lesquels Genzyme aura choisi d’exercer son option de développement et de commercialisation. Alnylam pourra en outre recevoir des paiements d’étapes et des redevances.

Cette transaction a été approuvée par les conseils d’administration des deux entreprises et reste soumise aux approbations réglementaires et notamment à celle des autorités anti-trust en vertu de la Loi Hart- Scott Rodino, précise enfin Sanofi.

Source : sanofi








MyPharma Editions

Valneva : Juan Carlos Jaramillo nommé Directeur Médical

Publié le 7 août 2020
Valneva : Juan Carlos Jaramillo nommé Directeur Médical

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé la nomination de Juan Carlos Jaramillo, MD, comme Directeur Médical et membre du directoire de Valneva à compter du 1ème Octobre 2020. Juan Carlos succèdera à Wolfgang Bender, MD, PhD, qui prendra sa retraite fin octobre 2020, après une période de transition.

Crown Bioscience : John Gu nommé au poste de Chief Operations Officer

Publié le 7 août 2020
Crown Bioscience : John Gu nommé au poste de Chief Operations Officer

Crown Bioscience, l’entreprise mondiale de services de découverte et de développement de médicaments, a annoncé la nomination de John Gu au poste de COO (Chief Operations Officer). M. Gu sera chargé de promouvoir l’excellence dans les opérations mondiales de CrownBio, en mettant à profit sa grande expertise en matière de transformation numérique pour stimuler la productivité.

Identification d’une nouvelle cible thérapeutique potentielle contre la Covid-19

Publié le 7 août 2020
Identification d’une nouvelle cible thérapeutique potentielle contre la Covid-19

Une étude menée par des chercheurs et médecins de Gustave Roussy, de l’AP-HP, de l’Inserm , de l’Université Paris-Saclay et d’Université de Paris, en collaboration avec plusieurs équipes étrangères (Singapour, Chine, Israël), révèle que les patients atteints d’une forme grave de Covid-19 présentent un déficit des fonctions de l’immunité innée des cellules myéloïdes (fraction des globules blancs comme les polynucléaire neutrophiles, monocytes), associé à un taux très élevé de calprotectine, une protéine pro-inflammatoire de la famille des alarmines, dans le sang.

Transgene encaisse 22,2 millions de dollars de la vente d’une partie de sa participation minoritaire dans Tasly BioPharmaceuticals

Publié le 5 août 2020
Transgene encaisse 22,2 millions de dollars de la vente d’une partie de sa participation minoritaire dans Tasly BioPharmaceuticals

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé l’encaissement de 22,2 millions de dollars (19 millions d’euros) suite à la vente à un fonds d’investissement chinois d’une partie de sa participation minoritaire dans Tasly BioPharmaceuticals.

Celltrion : feu vert de la MHRA pour un essai de Phase I sur son traitement potentiel par anticorps antiviraux du COVID-19 au Royaume-Uni

Publié le 4 août 2020
Celltrion : feu vert de la MHRA pour un essai de Phase I sur son traitement potentiel par anticorps antiviraux du COVID-19 au Royaume-Uni

Le Groupe Celltrion a annoncé que l’Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) a approuvé la demande d’autorisation d’essai clinique de la société pour un essai clinique de Phase I avec le CT-P59, un traitement potentiel par anticorps antiviraux du COVID-19, chez des patients présentant des symptômes légers d’infection au SARS-CoV-2.

Vaccin COVID-19 : Sanofi et GSK en discussion avancée avec l’UE pour fournir jusqu’à 300 millions de doses

Publié le 1 août 2020
Vaccin COVID-19 : Sanofi et GSK en discussion avancée avec l'UE pour fournir jusqu'à 300 millions de doses

Sanofi et GSK ont annoncé vendredi avoir conclu des discussions avec la Commission européenne (CE) pour la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin COVID-19. La Commission a accepté de mettre en place un cadre contractuel pour l’achat de doses de vaccin une fois que le vaccin aurait été prouvé sûr et efficace, au nom de tous les États membres de l’UE.

Adocia initie une étude comparative validant l’insuline lispro de THDB pour les Phases 3 de BioChaperone® Lispro en Europe et aux Etats-Unis

Publié le 31 juillet 2020
Adocia initie une étude comparative validant l’insuline lispro de THDB pour les Phases 3 de BioChaperone® Lispro en Europe et aux Etats-Unis

Adocia, la société biopharmaceutique qui développe des formulations innovantes de protéines et de peptides pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, a annoncé le début d’une étude comparative pour démontrer la sureté et l’efficacité de BC Lispro utilisant l’insuline lispro produite par Tonghua Dongbao chez des patients vivant avec un diabète de type 1.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents