Edition du 19-01-2019

DNA Script reçoit 2,2 M d’euros de Bpifrance pour un projet de bioproduction

Publié le mercredi 11 juillet 2018

DNA Script reçoit 2,2 M d'euros de Bpifrance pour un projet de bioproduction DNA Script a annoncé avoir obtenu un financement non-dilutif de 2,2 millions d’euros dans le cadre du programme « Concours d’Innovation » de Bpifrance. DNA Script a bénéficié de ce financement, que la société recevra sous forme de subventions et d’avances remboursables, sur la base de la promesse de la technologie novatrice de synthèse enzymatique de l’ADN, mise au point par la société, et de son potentiel pour devenir un leader mondial de la biofabrication pour les thérapies cellulaires et géniques.

Alors que le développement de la génomique s’accélère, les technologies novatrices de modification du génome stimulent les progrès dans le domaine de la recherche en sciences de la vie. Le marché des acides nucléiques synthétiques s’est élargi pour atteindre désormais plus de 1 milliard de dollars par an à travers le monde, en dépit d’une demande pas toujours satisfaite. Au cours des 50 dernières années, l’ADN synthétique a été fabriqué par le biais d’un processus chimique complexe limité en termes de qualité, de délai d’exécution et de flexibilité de fabrication. En revanche, DNA Script introduit un nouveau processus biochimique de synthèse de l’ADN et de l’ARN basé sur l’utilisation d’enzymes hautement efficaces. Cette technologie reproduit la manière dont la nature produit un code génétique et permet également une amélioration des performances, tout en minimisant l’utilisation de produits chimiques agressifs. Cela permettra notamment de produire de longues constructions de l’ADN, composants essentiels des médicaments basés sur les thérapies géniques et cellulaires.

« Ces dernières années, les thérapies cellulaires et géniques, ainsi que les approches de manipulation génétique, ont abouti à des résultats prometteurs en phase clinique. Cependant, la fabrication de ce type de médicaments relève souvent du défi. Il existe un besoin non-satisfait d’ADN synthétique de qualité supérieur, facile à fabriquer. Grâce à ce nouveau financement, BPIFrance permettra à la société de continuer à démontrer le potentiel de la technologie de fabrication de longues constructions de l’ADN à grande échelle », a déclaré Thomas Ybert, PhD, CEO et co-fondateur de DNA Script.

« Nous sommes fiers de soutenir DNA Script dans le développement de cette technologie. Cette jeune entreprise française possède tout ce qu’il faut pour devenir un leader mondial dans ce domaine extrêmement prometteur », a affirmé Virginie Fontaine de Bpifrance.

DNA Script est l’une des huit entreprises à avoir reçu un prix dans le cadre du « Concours d’Innovation 2018 » organisé par Bpifrance, dans la catégorie « Soins de santé ». Ce système de subvention compétitif concerne les projets novateurs visant à accélérer l’émergence de sociétés ayant le potentiel pour devenir des leaders mondiaux de leurs marchés respectifs.

M. Ybert a ajouté : « Nous estimons que notre projet va établir une référence absolue pour la synthèse de l’ADN efficace et propre, qui servira d’exemple parfait pour plusieurs applications à valeur élevée et qui bénéficieront de la technologie de plateforme de base de DNA Script au cours des prochaines années. »

À ce jour, DNA Script a levé un total de 27 millions de dollars. En septembre 2017, la société a annoncé un cycle de financement de série A de 13 millions de dollars, mené par Illumina Ventures, avec des investissements additionnels de M Ventures — l’organe de capital investissement de Merck KGaA, implantée à Darmstadt, en Allemagne – et des investisseurs existants Sofinnova Partners, Kurma Partners et Idinvest Partners.

Source : DNA Script








MyPharma Editions

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Erytech présente un poster sur l’étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Publié le 18 janvier 2019
Erytech présente un poster sur l'étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Erytech, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que le poster intitulé « TRYbeCA-1 : une étude de Phase 3 randomisée avec eryaspase en association avec une chimiothérapie, comparée à une chimiothérapie seule, pour un traitement en seconde ligne chez des patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas (NCT03665441) » sera présenté lors de la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) 2019 à San Francisco, aux États-Unis.

Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Publié le 18 janvier 2019
Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Janssen, la société pharmaceutique de Johnson & Johnson, a annoncé que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’Erleada® (apalutamide), un inhibiteur oral de prochaine génération des récepteurs androgéniques pour le traitement des adultes atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm) et qui présentent un risque élevé de développer une forme métastatique de la maladie.

Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l’homme d’une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Publié le 17 janvier 2019
Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l'homme d'une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Ipsen a annoncé que les résultats de la première étude chez l’homme d’une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La neurotoxine botulique recombinante de sérotype E (rBoNT-E) d’Ipsen a été étudiée dans le cadre d’une étude de phase I qui a caractérisé son profil de sécurité et de tolérance chez des volontaires sains (1).

Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center

Publié le 17 janvier 2019
Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children's Hospital Medical Center

Knopp Biosciences, société américaine qui développe des médicaments visant à fournir des traitements révolutionnaires pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé aujourd’hui l’élargissement de son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center afin d’examiner de plus près le mécanisme d’action du candidat-médicament phare de Knopp, le dexpramipexole, qui diminue le nombre d’éosinophiles.

WeHealth by Servier lance Cardioskin™, un dispositif médical ambulatoire connecté

Publié le 17 janvier 2019
WeHealth by Servier lance Cardioskin™, un dispositif médical ambulatoire connecté

WeHealth by Servier, la Direction e-santé du groupe Servier, a annoncé le lancement en France de Cardioskin™, un dispositif ambulatoire connecté qui permet d’enregistrer en continu l’activité cardiaque grâce à un monitorage ECG qui comporte 15 dérivations. Cette annonce intervient dans le cadre du congrès annuel des Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie qui se tient à Paris du 16 au 19 janvier 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions