Edition du 25-04-2018

6ème réunion du Conseil Stratégique des Industries de Santé (CSIS)

Publié le vendredi 5 juillet 2013

Le 6ème Conseil stratégique des industries de santé (CSIS) s’est réuni le 5 juillet 2013 autour du Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, en présence de plusieurs membres du gouvernement et de hauts représentants français, européens et mondiaux des industries de santé. Une édition qui était couplée à la signature d’un contrat de filière dans le cadre du Comité stratégique de filière (CSF).

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a présidé aujourd’hui la sixième réunion du Conseil stratégique des industries de santé (CSIS), dont il avait annoncé la relance en novembre 2012 lors des rencontres internationales de la recherche. Cette réunion s’est déroulée en présence de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, de Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et de Bernard Cazeneuve, ministre délégué en charge du Budget, ainsi que des représentants de l’ensemble des acteurs de la filière des industries et technologies de santé.

La réunion du CSIS a été suivie par la signature du Contrat de Filière Industries et Technologies de Santé par les ministres et les représentants des syndicats professionnels, en présence des organisations syndicales, dans le cadre du comité stratégique de filière (CSF).

Les travaux du Comité de Filière et du Conseil Stratégique ont permis d’aboutir à 44 mesures, construites dans une démarche de réciprocité entre Etat et industriels, autour de quatre axes d’action prioritaires :  renforcer et accroître l’attractivité de la France comme lieu de recherche et de développement d’innovations thérapeutiques ; restaurer la confiance en garantissant la sécurité des produits de santé, en assurant l’accès pour tous aux innovations médicales et technologiques ainsi qu’en luttant contre la contrefaçon; développer l’emploi et la production, notamment en soutenant les PME et ETI innovantes ; ^partir à la conquête de nouveaux marchés à l’export.

Ces mesures comportent des engagements en matière de recherche et de formation, tels que le doublement du nombre de jeunes en alternance dans les entreprises de santé, l’application du principe de mandataire unique pour la négociation des contrats de recherche entre organismes publics et industries de santé, la mise en place d’une convention unique entre hôpitaux et promoteurs industriels dont l’objectif est le doublement des essais cliniques proposés à la France.

Elles marquent également le lancement d’une réflexion sur la simplification des procédures de mise à disposition des produits de santé, dans le respect des exigences de sécurité sanitaire et de l’enjeu d’efficience des dépenses d’assurance maladie. Cette réflexion interministérielle sera menée sous l’égide du ministère des Affaires sociales et de la Santé, associera l’ensemble des parties prenantes, dont les industriels, et devra rendre ses conclusions avec des propositions concrètes au printemps 2014, avec d’ici là des priorités d’action intermédiaires.

En outre, les mesures adoptées visent à maintenir et développer la production sur le territoire national, de produits de santé essentiels, afin de garantir la sécurité des approvisionnements, ainsi que de produits biologiques, tels que les biosimilaires, qui représentent un enjeu industriel et économique significatif. Le fort potentiel des PME/ETI innovantes, notamment dans le domaine du dispositif médical, en matière de création d’emplois et de valeur ajoutée a été souligné et plusieurs mesures d’accompagnement ont été adoptées afin de soutenir leur développement, dans la lignée du Pacte national pour la compétitivité, la croissance et l’emploi. Ces entreprises font face à d’importants besoins de financement pour assurer leur développement : la Banque publique d’investissement doit pérenniser les outils dont elle dispose pour répondre à cela.

Enfin, des mesures de soutien à l’exportation ont été adoptées, reposant à la fois sur un appui politique et diplomatique, ainsi que sur une solidarité active entre partenaires privés (grands groupes et PME). Des mesures de simplification à l’exportation des médicaments humains, vétérinaires et des produits de santé figurent également parmi les axes d’action.

Le Premier ministre a demandé à Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales et de la Santé, et Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de veiller à la mise en œuvre des mesures du contrat et au respect des engagements réciproques. Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, et Bernard Cazeneuve, ministre délégué en charge du Budget, seront associés à ce suivi pour les mesures les concernant.

Source:  Leem / Gouvernement.fr








MyPharma Editions

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions