Edition du 21-04-2018

81% des Français pour une réforme urgente du système de santé

Publié le mercredi 11 décembre 2013

La 3ème édition du baromètre PHR/Ifop montre que 79% des sondés considèrent que la qualité du système de santé français s’est dégradée au cours des dernières années (82% en 2012). Une grande majorité des personnes interrogées (81%) estiment « nécessaire et urgent » de le réformer (83% en 2012). En tête des motifs de mécontentement du système actuel : les frais liés au système de santé.

Si 85% des sondés reconnaissent cette année encore la qualité du système de santé français par rapport à celle des autres pays, cette opinion est néanmoins en baisse de trois points par rapport à 2012 (88%).

Face à ce constat, les Français sont en attente de changements : pour 81% des personnes interrogées, la réforme de ce système est nécessaire et urgente (contre 83% en 2012). Les Français sont un peu plus nombreux cette année (64%) à considérer qu’un autre système de santé est possible (contre 62% en 2012).

En tête des motifs de mécontentement du système actuel : les frais liés au système de santé. Les Français affirment que leur budget santé continue d’augmenter chaque année. Dans le détail, 62% des Français considèrent que les dépenses liées aux mutuelles de santé ont progressé. Viennent ensuite les dépenses en santé diverses et les dépenses en médicaments (41% pour ces deux items), puis celles liées aux consultations chez un spécialiste (38%) et chez un médecin généraliste (29%).

Une contribution financière des acteurs de santé privés

A cette hausse ressentie de leur budget santé, les Français préconisent un remède : accroître la contribution financière des acteurs de santé privés. Les industries pharmaceutiques figurent en haut du palmarès : pour 38% des Français, elles devraient assurer une plus grande prise en charge des frais de santé. 21% d’entre eux estiment, en revanche que ce sont les mutuelles qui devraient faire un effort financier supplémentaire. En revanche, le baromètre PHR/IFOP révèle que la politique de déremboursement des médicaments initiée depuis quelques années rencontre un soutien de plus en plus minoritaire : 7% des sondés y sont favorables seulement.

* Etude PHR / IFOP réalisée du 26 septembre au 1er octobre 2013. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing), selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions