Edition du 19-02-2018

Abivax : 1er patient traité dans la cohorte 3 mois de la Phase 2a sur ABX464 chez les patients VIH contrôlés

Publié le lundi 18 septembre 2017

Abivax : 1er patient traité dans la cohorte 3 mois de la Phase 2a sur ABX464 chez les patients VIH contrôlésAbivax a annoncé aujourd’hui que le premier patient de la seconde cohorte a été traité dans le cadre de son étude clinique de Phase 2a qui vise à évaluer l’effet d’ABX464 dans les réservoirs du VIH et sur les niveaux d’inflammation dans le sang et les tissus intestinaux.

ABX464 est une petite molécule antivirale « first-in-class » découverte par Abivax. Elle inhibe la réplication du VIH à travers un mécanisme d’action unique et a également démontré un fort effet anti-inflammatoire dans le cadre d’essais précliniques. ABX464 inhibe plus particulièrement la protéine REV, une protéine clé du VIH, en stimulant l’épissage de l’ARN viral et inhibant ainsi la réplication du VIH à travers un mécanisme nouveau (la modulation de l’épissage de l’ARN) qui pourrait ne pas induire de résistance au traitement.

Dans la première cohorte, 12 patients infectés par le virus du VIH se sont vus administrer 150mg d’ABX464 pendant 28 jours en plus de leur traitement antirétroviral. Des biopsies rectales ont été collectées à des intervalles prédéfinis pour quantifier, sur la durée, la charge virale et le niveau d’inflammation dans les réservoirs du VIH. Les résultats préliminaires de cette première cohorte sont attendus au cours de la première semaine d’octobre.

Dans la seconde cohorte, 12 patients se verront administrer 50mg d’ABX464 pendant 3 mois en plus de leur traitement antirétroviral. A l’instar de la première cohorte, des biopsies rectales seront collectées à des intervalles prédéfinis pour quantifier, pendant 3 mois, la charge virale et le niveau d’inflammation dans les réservoirs du VIH. Le premier patient de la seconde cohorte a été traité à l’Hôpital Universitaire Germans Trias i Pujol dans la commune de Badalona (Barcelone, Espagne). Les résultats préliminaires de la seconde cohorte sont attendus au cours du 2ème trimestre 2018.

« Cette seconde cohorte nous fournira des données majeures sur la capacité d’ABX464 à diminuer davantage les réservoirs du VIH et à améliorer le taux de réponse sur une durée plus longue. Nous sommes très reconnaissants envers le centre d’excellence de Barcelone et envers les patients pour leur soutien constant dans le développement de cette molécule qui cible les réservoirs du VIH et qui pourrait devenir un élément clé de guérison fonctionnelle. », commente Jean-Marc Steens, M.D., Directeur médical d’Abivax.

Source : Abivax








MyPharma Editions

Associations de patients : l’ANSM lance son appel à projets 2018

Publié le 19 février 2018
Associations de patients : l'ANSM lance son appel à projets 2018

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance, pour la septième année consécutive, un appel à projets s’adressant aux associations de patients et autres usagers du système de santé. Cet appel à projets annuel vise à stimuler des initiatives associatives axées sur le bon usage et la réduction des risques liés aux produits de santé.

Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Publié le 19 février 2018
Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé lundi la cession d’Helixio, sa division dédiée aux services génomiques basée à Clermont-Ferrand, à ses employés et managers.

Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Publié le 19 février 2018
Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Bone Therapeutics, société belge spécialisée dans les thérapies cellulaires osseuses, a annoncé aujourd’hui l’achèvement du recrutement de son étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale lombaire avec son produit allogénique de thérapie cellulaire osseuse, ALLOB®. Au regard du calendrier, les données d’efficacité et de sécurité de l’ensemble des 32 patients sont attendues mi-2019, après une période de suivi de 12 mois.

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions