Edition du 17-08-2018

Abivax : le mécanisme d’action d’ABX464 présenté à la 22ème Conférence de l’IAS

Publié le jeudi 26 juillet 2018

Abivax : le mécanisme d'action d’ABX464 présenté à la 22ème Conférence de l'IAS Abivax vient de présenter de nouvelles données caractérisant le mécanisme d’action de son candidat clinique de phase 2, ABX464. Les données ont été présentées lors d’une « session late breaker », lors de la 22ème Conférence de l’IAS (AIDS 2018) le 24 juillet 2018 à Amsterdam, aux Pays-Bas.

« Nos derniers résultats expliquent pourquoi la liaison d’ABX464 au CBC déclenche à la fois des propriétés antivirales et anti-inflammatoires », a déclaré le Professeur Hartmut Ehrlich, MD, Directeur Général d’Abivax. « L’induction de l’expression anti-inflammatoire de miR124 par ABX464 est un mécanisme thérapeutique nouveau et potentiellement important. La régulation positive de miR124 a été identifiée comme une cible thérapeutique prometteuse au cours de recherches menées dans le domaine par plusieurs chefs de file, avec la possibilité de traiter un certain nombre d’indications où l’inflammation joue un rôle. Ces données confirment la légitimité de notre étude de preuve de concept de phase 2a en cours avec ABX464 pour traiter les patients atteints de colite ulcéreuse. De plus, la présence de nouvelles espèces d’ARN dans les cellules mononucléaires du sang périphérique (CMSP) infectées par le virus du VIH et traitées par ABX464, conforte notre hypothèse selon laquelle la réduction du réservoir de VIH observée dans les précédents essais cliniques avec ABX464 est potentiellement la conséquence d’une réaction immunitaire au prétendu peptide ».

La présentation du poster, intitulée: « ABX464, en liant le complexe CBC 80/20, améliore l’épissage pré-ARNm, engendrant la génération de nouvelles espèces d’ARN dérivés du VIH et une augmentation de l’expression de l’anti-inflammatoire miR124 », est centrée sur le mécanisme d’action de l’ABX464, à la fois pour le VIH mais aussi pour les maladies inflammatoires de l’intestin.

Présentées par le Prof. Jamal Tazi, Ph.D., Directeur au CNRS (Centre National de Recherche Scientifique) à Montpellier (France) et Membre du Comité Exécutif et du Conseil Scientifique d’ABIVAX, les données montrent notamment qu’ABX464 se lie au Cap Binding Complex (CBC) et améliore ainsi l’épissage de deux types d’ARN: 1) un segment d’ARN viral dont a besoin le virus du VIH pour se répliquer, inhibant ainsi le processus ; et 2) un long ARN humain non codant, qui, lors de l’épissage, entraîne une augmentation de l’expression de miR124, un petit microARN ayant de puissantes propriétés anti-inflammatoires. Fait important, ABX464 ne module pas le taux d’épissage des gènes cellulaires, une exigence clé pour un médicament sûr et bien toléré. En outre, il a été montré que l’augmentation de l’épissage entraînait la génération de nouvelles espèces d’ARN viral, pouvant permettre une reconnaissance des cellules infectées par le VIH par le système immunitaire.

De façon plus précise, les données du séquençage à haut débit ont établi qu’un épissage amélioré génèrait une nouvelle forme d’ARN viral, pouvant possiblement déclencher une reconnaissance immunitaire des cellules infectées dans les réservoirs du VIH. Ces données ont également démontré qu’ABX464 augmente l’expression et l’épissage d’un seul ARN humain long non codant permettant ainsi la synthèse de miR-124 et ce, aussi bien ex vivo que chez les patients atteints du VIH. Etant donné l’importante de l’augmentation de miR-124 dans l’inflammation et la capacité d’ABX464 à produire un nouvel ARN viral et d’induire l’expression de miR-124 par activation de l’épissage, ces résultats apportent la démonstration que cibler le complexe CBC par ABX464 est un moyen sécure et efficace pour atteindre une guérison fonctionnelle et aussi pour traiter les maladies inflammatoires.

Source : Abivax








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions