Edition du 23-08-2019

Abivax : le mécanisme d’action d’ABX464 présenté à la 22ème Conférence de l’IAS

Publié le jeudi 26 juillet 2018

Abivax : le mécanisme d'action d’ABX464 présenté à la 22ème Conférence de l'IAS Abivax vient de présenter de nouvelles données caractérisant le mécanisme d’action de son candidat clinique de phase 2, ABX464. Les données ont été présentées lors d’une « session late breaker », lors de la 22ème Conférence de l’IAS (AIDS 2018) le 24 juillet 2018 à Amsterdam, aux Pays-Bas.

« Nos derniers résultats expliquent pourquoi la liaison d’ABX464 au CBC déclenche à la fois des propriétés antivirales et anti-inflammatoires », a déclaré le Professeur Hartmut Ehrlich, MD, Directeur Général d’Abivax. « L’induction de l’expression anti-inflammatoire de miR124 par ABX464 est un mécanisme thérapeutique nouveau et potentiellement important. La régulation positive de miR124 a été identifiée comme une cible thérapeutique prometteuse au cours de recherches menées dans le domaine par plusieurs chefs de file, avec la possibilité de traiter un certain nombre d’indications où l’inflammation joue un rôle. Ces données confirment la légitimité de notre étude de preuve de concept de phase 2a en cours avec ABX464 pour traiter les patients atteints de colite ulcéreuse. De plus, la présence de nouvelles espèces d’ARN dans les cellules mononucléaires du sang périphérique (CMSP) infectées par le virus du VIH et traitées par ABX464, conforte notre hypothèse selon laquelle la réduction du réservoir de VIH observée dans les précédents essais cliniques avec ABX464 est potentiellement la conséquence d’une réaction immunitaire au prétendu peptide ».

La présentation du poster, intitulée: « ABX464, en liant le complexe CBC 80/20, améliore l’épissage pré-ARNm, engendrant la génération de nouvelles espèces d’ARN dérivés du VIH et une augmentation de l’expression de l’anti-inflammatoire miR124 », est centrée sur le mécanisme d’action de l’ABX464, à la fois pour le VIH mais aussi pour les maladies inflammatoires de l’intestin.

Présentées par le Prof. Jamal Tazi, Ph.D., Directeur au CNRS (Centre National de Recherche Scientifique) à Montpellier (France) et Membre du Comité Exécutif et du Conseil Scientifique d’ABIVAX, les données montrent notamment qu’ABX464 se lie au Cap Binding Complex (CBC) et améliore ainsi l’épissage de deux types d’ARN: 1) un segment d’ARN viral dont a besoin le virus du VIH pour se répliquer, inhibant ainsi le processus ; et 2) un long ARN humain non codant, qui, lors de l’épissage, entraîne une augmentation de l’expression de miR124, un petit microARN ayant de puissantes propriétés anti-inflammatoires. Fait important, ABX464 ne module pas le taux d’épissage des gènes cellulaires, une exigence clé pour un médicament sûr et bien toléré. En outre, il a été montré que l’augmentation de l’épissage entraînait la génération de nouvelles espèces d’ARN viral, pouvant permettre une reconnaissance des cellules infectées par le VIH par le système immunitaire.

De façon plus précise, les données du séquençage à haut débit ont établi qu’un épissage amélioré génèrait une nouvelle forme d’ARN viral, pouvant possiblement déclencher une reconnaissance immunitaire des cellules infectées dans les réservoirs du VIH. Ces données ont également démontré qu’ABX464 augmente l’expression et l’épissage d’un seul ARN humain long non codant permettant ainsi la synthèse de miR-124 et ce, aussi bien ex vivo que chez les patients atteints du VIH. Etant donné l’importante de l’augmentation de miR-124 dans l’inflammation et la capacité d’ABX464 à produire un nouvel ARN viral et d’induire l’expression de miR-124 par activation de l’épissage, ces résultats apportent la démonstration que cibler le complexe CBC par ABX464 est un moyen sécure et efficace pour atteindre une guérison fonctionnelle et aussi pour traiter les maladies inflammatoires.

Source : Abivax








MyPharma Editions

Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

Publié le 22 août 2019
Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

La société américaine Elanco Animal Health vient de signer un accord définitif en vue de l’acquisition de l’activité Animal Health de Bayer, a annoncé le groupe allemand mardi. La transaction est évaluée à 7,6 milliards de dollars US et comprend 5,3 milliards de dollars US en espèces, sous réserve des ajustements habituels du prix d’achat, et 2,3 milliards de dollars US en actions d’Elanco.

Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Publié le 21 août 2019
Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l’oncologie, a annoncé que le bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO) a approuvé le 20 août 2019 un nouveau brevet qui protège jusqu’en juin 2035 l’utilisation de lanifibranor dans le traitement de maladies fibrotiques.

Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Publié le 20 août 2019
Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie innovante ciblant le système immunitaire pour développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé aujourd’hui l’inclusion du premier patient dans l’essai clinique de Phase 2b de l’ABX464 en une prise orale par jour visant le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Janssen : feu vert de l’UE pour une utilisation élargie d’Imbruvica® dans deux indications

Publié le 19 août 2019
Janssen : feu vert de l'UE pour une utilisation élargie d'Imbruvica® dans deux indications

Janssen vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé des modifications visant à élargir l’utilisation d’Imbruvica® (ibrutinib) dans deux indications. Ces modifications incluent l’utilisation d’ibrutinib combiné à l’obinutuzumab chez les patients adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traitée et l’utilisation d’ibrutinib plus rituximab pour le traitement des patients adultes atteints de la macroglobulinémie de Waldenström (MW).

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents