Edition du 30-06-2022

Abivax publie les résultats de l’étude de Phase 2A d’Obefazimod dans la polyarthrite rhumanoïde

Publié le mercredi 1 juin 2022

Abivax publie les résultats de l'étude de Phase 2A d'Obefazimod  dans la polyarthrite rhumanoïde Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé aujourd’hui que les résultats de son étude de phase 2a dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR) modérée à sévère conduite avec obefazimod (ABX464) ont été publiés dans « Annals of the Rheumatic Diseases (ARD) »1, revue scientifique renommée à comité de lecture.

En outre, les données de l’étude de phase 2a ont été sélectionnées pour la présentation d’un poster lors du « Annual European Congress of Rheumatology », EULAR 2022. La présentation sera effectuée par l’investigatrice principale de l’étude, le Prof. Claire Daien, le mercredi 1er juin 2022 à 20h40 (heure de Paris – accessible pour les participants du congrès EULAR seulement).

Prof. Claire Daien, M.D., Ph.D., Rhumatologue à l’Hôpital Universitaire de Montpellier et investigatrice principale de l’étude dit : « Je suis très heureuse que les données de notre étude clinique de phase 2a avec ABX464, désormais appelé obefazimod, pour le traitement des patients souffrant de la polyarthrite rhumatoïde aient été publiées dans la prestigieuse revue scientifique à comité de lecture ARD et, en outre, qu’elles aient été sélectionnées pour une présentation de poster au congrès EULAR 2022. Je suis impatiente de présenter obefazimod et ses résultats prometteurs à la communauté internationale d’experts, en mettant également en avant les résultats encourageants de l’étude de phase 2a de maintenance après un an de traitement qui ont été communiqués récemment. Le besoin médical pour des thérapies bien tolérées et efficaces sur le long terme dans la polyarthrite rhumatoïde reste très important. Nous avons donc besoin de traitements alternatifs, comme obefazimod, basés sur des nouveaux mécanismes d’action. »

Prof. Paul Emery, M.D., FMedSci, Versus Arthritis Professeur de Rhumatologie, Directeur du Centre de Recherche Biomédicale sur la médecine musculosquelettique, Hôpital Universitaire de Leeds, Institut de Leeds pour la médecine rhumatismale et musculosquelettique, Royaume-Uni, déclare : « Au-delà des données de l’étude d’induction de phase 2a présentées lors du congrès d’EULAR, les taux élevés de maintien de la réponse observés chez les patients dans cette étude avec obefazimod dans la polyarthrite rhumatoïde se révèlent également très encourageants, particulièrement pour les réponses ACR50 et ACR70. La molécule a démontré un bon profil de tolérance et aucune infection sérieuse n’a été rapportée. Avec son nouveau mécanisme d’action et son profil clinique différencié, obefazimod a le potentiel de prendre une place importante dans la future prise en charge des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. » Prof. Hartmut J. Ehrlich, M.D., CEO d’Abivax, ajoute : « Nous sommes ravis de constater que les résultats de l’étude de phase 2a dans la PR confirment clairement les effets anti-inflammatoires puissants et le bon profil de tolérance qui ont d’ores et déjà été observés avec obefazimod dans l’indication de la rectocolite hémorragique.

La publication des résultats d’induction de phase 2a dans la PR dans la revue ARD ainsi que la sélection pour une présentation lors de l’EULAR sont très importants pour Abivax, car cela signifie une validation scientifique de la capacité d’obefazimod à traiter, en plus de la rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn, la PR, et donc de couvrir un large éventail de maladies inflammatoires chroniques. Il est important de souligner qu’obefazimod n’a pas seulement démontré une efficacité rapide et puissante pendant les études d’induction, mais a également fait preuve d’une efficacité durable lors des études de maintenance, tant dans la PR que dans la RCH. Des millions de patients souffrent de ces maladies chroniques très invalidantes et sont dans l’attente de nouveaux traitements bien tolérés avec une efficacité maintenue sur le long terme. L’équipe Abivax est pleinement engagée pour rendre obefazimod disponible à ces patients le plus rapidement possible. »

L’étude de phase 2a, contrôlée contre placebo, a été conçue pour évaluer la tolérance et l’efficacité préliminaire de deux niveaux de dose d’obefazimod administrés oralement une fois par jour en association avec du méthotrexate (MTX). 60 patients qui présentaient une réponse insuffisante au méthotrexate et/ou à un ou plusieurs traitements biologiques (inhibiteurs TNF) ont participé à cette étude randomisée en double aveugle. Pendant l’étude d’induction, les patients ont été traités avec obefazimod (50 mg ou 100 mg) ou un placebo pendant 12 semaines. L’étude a été conduite dans 21 centres répartis dans quatre pays européens (Royaume-Uni, Belgique, Pologne et Hongrie). Les caractéristiques initiales à l’égard de la sévérité de la maladie et des données démographiques des patients étaient bien équilibrées à travers les groupes traités.

En juin 2021, Abivax a annoncé les résultats de l’étude d’induction de phase 2a d’obefazimod. Le critère principal d’évaluation de cette étude a été atteint, démontrant une bonne tolérance de la dose de 50 mg d’obefazimod administrée une fois par jour durant les 12 semaines du traitement d’induction. 67% des patients (40/60) ayant terminé l’étude d’induction ont continué le traitement dans l’étude d’extension en ouvert avec 50 mg d’ABX464 administré par voie orale une fois par jour pour une année supplémentaire.

En mars de cette année, Abivax a annoncé les données excellentes de l’étude de maintenance de phase 2a dans la PR. 58% des patients (23/40) atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère ont terminé la période de traitement chronique d’obefazimod sur 52 semaines. L’efficacité de 50 mg d’obefazimod administré une fois par jour par voie orale a été mesurée par le DAS28-CRP2 (DAS28-CRP < 2,6) et par les réponses ACR20/50/703. 57% des patients (13/23) avaient atteint le stade de rémission, mesuré par le DAS28-CRP (< 2,6), ce qui correspond à 33% (13/40) en analyse globale.

Parmi les 23 patients (100%) qui ont terminé les 52 semaines de traitement continu, tous présentaient au moins une réponse ACR20, ce qui signifie un taux de 58% (23/40) en analyse globale. Sur la base des cas observés, il convient de noter que 83% (19/23) et 52% (12/23) ont respectivement atteint une réponse de ACR50 et ACR70, correspondant à 48% (19/40) et 30% (12/40) en analyse globale.

20/23 patients étaient éligibles à continuer leur traitement après 52 semaines et sont à présent dans leur deuxième année de traitement continu avec 50 mg d’obefazimod administré quotidiennement par voie orale.

La nature des effets indésirables est similaire à celle observée chez plus de 1 000 sujets qui ont été traités jusqu’à présent, dans d’autres études cliniques, avec obefazimod dans d’autres indications.

Actuellement, Abivax se concentre sur le développement d’obefazimod dans le traitement de la rectocolite hémorragique et a récemment annoncé d’excellents résultats de l’étude de phase 2b de maintenance après un an. Le programme de phase 3 dans cette indication est en cours de finalisation et le premier patient devrait être inclus au troisième trimestre 2022.

Les résultats des études menées dans la RCH, ensemble avec les données générées lors de l’étude d’induction et de maintenance après un an de traitement dans la polyarthrite rhumatoïde, démontrent le potentiel d’obefazimod à couvrir un large éventail de maladies inflammatoires chroniques.

« Obefazimod » enregistré en tant que dénomination commune internationale (INN) pour ABX464
Abivax annonce également aujourd’hui qu’« obefazimod » a été confirmé comme dénomination commune internationale (INN – international nonprorietary name) pour le candidat-médicament ABX464. Obefazimod a été officiellement enregistré et publié auprès de l’OMS ainsi qu’auprès de l’USAN (United States Adopted Names).

________________________

1 Annals of the Rheumatic Diseases: “Safety and efficacy of the miR-124 upregulator ABX464 (obefazimod, 50 and 100 mg per day) in patients with active rheumatoid arthritis and inadequate response to methotrexate and/or anti-TNFα therapy: a placebo-controlled phase II study”, ARD, 2022.

2 DAS28-CRP : Disease Activity Score (Score d’activité de la maladie pour 28 articulations – protéine C-réactive)

3 Le score ACR de l’American College of Rheumatology, mesure l’efficacité des traitements pour les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. L’ACR20/50/70 correspond à une amélioration de ≥ 20/50/70% du nombre d’articulations douloureuses, ≥ 20/50/70% du nombre de synovites et une amélioration de ≥ 20/50/70% de 3 items parmi les 5 suivants : évaluation de la douleur par le patient, appréciation globale de la maladie par le patient, appréciation globale de la maladie par le praticien, auto-questionnaire évaluant le handicap fonctionnel et marqueur biologique de l’inflammation (CRP).

Source et visuel : Abivax








MyPharma Editions

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Acticor Biotech : délivrance d’un brevet en Europe sur glenzocimab, son produit innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires

Publié le 30 juin 2022
Acticor Biotech : délivrance d’un brevet en Europe sur glenzocimab, son produit innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires

Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants pour le traitement des urgences cardio-vasculaires, en particulier l’accident vasculaire cérébral, a annoncé que l’Office Européen des Brevets (OEB) a délivré un nouveau brevet qui renforce le portefeuille de brevets d’Acticor Biotech. Il assure la protection du glenzocimab dans les maladies thrombotiques en Europe jusqu’en 2036.

Advicenne annonce la commercialisation de Sibnayal® en Grande-Bretagne

Publié le 30 juin 2022
Advicenne annonce la commercialisation de Sibnayal® en Grande-Bretagne

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé la commercialisation de Sibnayal®, combinaison fixe de citrate de potassium et de bicarbonate de potassium, en Grande-Bretagne pour les patients souffrant d’Acidose Tubulaire Rénale distale (ATRd).

Janssen : avis positif du CHMP pour Imbruvica® en association de durée fixe dans la LLC précédemment non traitée

Publié le 29 juin 2022
Janssen : avis positif du CHMP pour Imbruvica® en association de durée fixe dans la LLC précédemment non traitée

Les sociétés Janssen Pharmaceutical de Johnson & Johnson ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif recommandant l’approbation d’une nouvelle option thérapeutique avec IMBRUVICA® (ibrutinib) en association fixe par voie orale avec le vénétoclax (I+V) chez les adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) précédemment non traitée.

Ipsen : revue prioritaire par la FDA de la demande d’approbation du palovarotène dans la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 29 juin 2022
Ipsen : revue prioritaire par la FDA de la demande d’approbation du palovarotène dans la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen a annoncé que les autorités de santé américaines (FDA) ont accordé une revue prioritaire à la demande d’approbation du médicament expérimental palovarotène pour le traitement des patients atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), une maladie génétique ultra-rare.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents