Edition du 27-09-2021

Abivax : publication de données cliniques de Phase I sur ABX464 dans deux revues scientifiques

Publié le vendredi 3 février 2017

Abivax : publication de données cliniques de Phase I sur ABX464 dans deux revues scientifiquesAbivax, société de biotechnologie ciblant le système immunitaire pour éliminer des maladies virales, a annoncé aujourd’hui que des données cliniques précédemment divulguées sur deux essais cliniques de Phase I sur ABX464 menés chez des volontaires sains ont été publiées dans deux revues scientifiques : Journal of Antimicrobial Chemotherapy et Antimicrobial Agents and Chemotherapy.

« Nous sommes très satisfaits du bon profil d’innocuité et des propriétés pharmacocinétiques d’ABX464 qui sont aujourd’hui publiés dans ces deux revues scientifiques », déclare le Dr. Jean-Marc Steens, M.D., Directeur Médical d’ABIVAX. « ABX464 fait actuellement l’objet d’un essai clinique de Phase IIa afin de confirmer l’action prolongée d’ABX464 sur la réduction de la charge virale chez les patients et de confirmer l’efficacité durable chez l’Homme préalablement observée lors des études précliniques. ABX464 devrait également entrer en Phase IIa de preuve de concept pour la maladie inflammatoire de l’intestin (MII) cette année. »

ABX464 est une nouvelle molécule « first-in-class » aux propriétés et au mode action uniques qui est issue de la plateforme antivirale propriétaire unique d’ABIVAX composée de petites molécules ciblant la biogénèse de l’ARN. Plus particulièrement, elle inhibe la réplication de la protéine virale REV, une protéine essentielle à la réplication virale. ABX464 a non seulement démontré sa capacité à inhiber la réplication virale in vitro et in vivo mais également à induire une réduction durable de la charge virale après interruption du traitement chez des modèles précliniques infectés par le virus du VIH/SIDA. ABX464 pourrait donc être le premier médicament d’une nouvelle classe de médicaments antirétroviraux et devenir un élément clé de guérison fonctionnelle pour les patients.

De plus, ABX464 a démontré sa capacité à stimuler l’expression de molécules anti-inflammatoires (IL-22 et miR124) dans les cellules immunitaires dans le cadre de tests précliniques. ABX464 a par exemple récemment démontré, sur des modèles murins, sa propriété protectrice contre les effets mortels du DSS (Dextrane Sulfate Sodium), une substance à l’origine de la colite sévère. Sur la base de ces résultats, ABX464 entrera en Phase II de preuve de concept dans la maladie inflammatoire de l’intestin au cours de l’année 2017.

Les études cliniques de Phase I citées ont été menées respectivement sur 24 et 48 volontaires sains. Elles ont démontré qu’après administration orale, ABX464 était bien absorbée par l’intestin et bien tolérée par les volontaires sains. L’administration d’ABX464 avec des aliments s’est révélée positive au niveau des propriétés pharmacocinétiques pour les doses thérapeutiques prévues.

ABX464 a été rapidement et complément métabolisée en ABX464-N-Glucoronide. La Cmax (concentration maximale) du métabolite a été observée approximativement 4 heures après administration de la dose et était près de 160 fois plus élevée que pour le composé d’origine tout en présentant une demi-vie bien plus longue (entre 90 à 110 heures). Il a été démontré in vitro que le métabolite était capable d’inhiber la réplication du VIH dans les cultures de macrophages avec le même IC50 que le composé d’origine (Ref. Campos N, Myburgh R, Garcel A, Vautrin A, Lapasset L, Nadal ES, et al. Long lasting control of viral rebound with a new drug ABX464 targeting Rev – mediated viral RNA biogenesis. Retrovirology 2015; 12:1-15)

Pour plus d’informations  :

Journal of Antimicrobial Chemotherapy : Pharmacokinetics and tolerability of ABX464, a novel first-in-class compound to treat HIV infection, in healthy HIV-uninfected subjects

Antimicrobial Agents and Chemotherapy : Randomized Trial of Food Effect on Pharmacokinetic Parameters of ABX464 Administered Orally to Healthy Male Subjects

Source : ABIVAX








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents