Edition du 23-07-2019

Abivax : publication de données cliniques de Phase I sur ABX464 dans deux revues scientifiques

Publié le vendredi 3 février 2017

Abivax : publication de données cliniques de Phase I sur ABX464 dans deux revues scientifiquesAbivax, société de biotechnologie ciblant le système immunitaire pour éliminer des maladies virales, a annoncé aujourd’hui que des données cliniques précédemment divulguées sur deux essais cliniques de Phase I sur ABX464 menés chez des volontaires sains ont été publiées dans deux revues scientifiques : Journal of Antimicrobial Chemotherapy et Antimicrobial Agents and Chemotherapy.

« Nous sommes très satisfaits du bon profil d’innocuité et des propriétés pharmacocinétiques d’ABX464 qui sont aujourd’hui publiés dans ces deux revues scientifiques », déclare le Dr. Jean-Marc Steens, M.D., Directeur Médical d’ABIVAX. « ABX464 fait actuellement l’objet d’un essai clinique de Phase IIa afin de confirmer l’action prolongée d’ABX464 sur la réduction de la charge virale chez les patients et de confirmer l’efficacité durable chez l’Homme préalablement observée lors des études précliniques. ABX464 devrait également entrer en Phase IIa de preuve de concept pour la maladie inflammatoire de l’intestin (MII) cette année. »

ABX464 est une nouvelle molécule « first-in-class » aux propriétés et au mode action uniques qui est issue de la plateforme antivirale propriétaire unique d’ABIVAX composée de petites molécules ciblant la biogénèse de l’ARN. Plus particulièrement, elle inhibe la réplication de la protéine virale REV, une protéine essentielle à la réplication virale. ABX464 a non seulement démontré sa capacité à inhiber la réplication virale in vitro et in vivo mais également à induire une réduction durable de la charge virale après interruption du traitement chez des modèles précliniques infectés par le virus du VIH/SIDA. ABX464 pourrait donc être le premier médicament d’une nouvelle classe de médicaments antirétroviraux et devenir un élément clé de guérison fonctionnelle pour les patients.

De plus, ABX464 a démontré sa capacité à stimuler l’expression de molécules anti-inflammatoires (IL-22 et miR124) dans les cellules immunitaires dans le cadre de tests précliniques. ABX464 a par exemple récemment démontré, sur des modèles murins, sa propriété protectrice contre les effets mortels du DSS (Dextrane Sulfate Sodium), une substance à l’origine de la colite sévère. Sur la base de ces résultats, ABX464 entrera en Phase II de preuve de concept dans la maladie inflammatoire de l’intestin au cours de l’année 2017.

Les études cliniques de Phase I citées ont été menées respectivement sur 24 et 48 volontaires sains. Elles ont démontré qu’après administration orale, ABX464 était bien absorbée par l’intestin et bien tolérée par les volontaires sains. L’administration d’ABX464 avec des aliments s’est révélée positive au niveau des propriétés pharmacocinétiques pour les doses thérapeutiques prévues.

ABX464 a été rapidement et complément métabolisée en ABX464-N-Glucoronide. La Cmax (concentration maximale) du métabolite a été observée approximativement 4 heures après administration de la dose et était près de 160 fois plus élevée que pour le composé d’origine tout en présentant une demi-vie bien plus longue (entre 90 à 110 heures). Il a été démontré in vitro que le métabolite était capable d’inhiber la réplication du VIH dans les cultures de macrophages avec le même IC50 que le composé d’origine (Ref. Campos N, Myburgh R, Garcel A, Vautrin A, Lapasset L, Nadal ES, et al. Long lasting control of viral rebound with a new drug ABX464 targeting Rev – mediated viral RNA biogenesis. Retrovirology 2015; 12:1-15)

Pour plus d’informations  :

Journal of Antimicrobial Chemotherapy : Pharmacokinetics and tolerability of ABX464, a novel first-in-class compound to treat HIV infection, in healthy HIV-uninfected subjects

Antimicrobial Agents and Chemotherapy : Randomized Trial of Food Effect on Pharmacokinetic Parameters of ABX464 Administered Orally to Healthy Male Subjects

Source : ABIVAX








MyPharma Editions

Sanofi signe un accord avec Roche en vue d’obtenir les droits exclusifs de Tamiflu® sur le marché américain de l’automédication

Publié le 23 juillet 2019
Sanofi signe un accord avec Roche en vue d’obtenir les droits exclusifs de Tamiflu® sur le marché américain de l’automédication

Sanofi a annoncé la signature d’un accord avec Roche en vue d’obtenir les droits exclusifs de Tamiflu®, pour la prévention et le traitement de la grippe, sur le marché américain de l’automédication. Aux termes de cet accord, Sanofi sera responsable de la conduite des négociations avec la FDA afin d’obtenir l’autorisation du switch de Tamiflu en OTC, ainsi que des activités exclusives de commercialisation et de distribution de ce produit sur le marché de la Santé Grand Public des Etats-Unis et des activités scientifiques s’y rapportant.

Industrie pharma : signature de deux accords de branche sur la formation professionnelle et la GPEC post-réforme

Publié le 22 juillet 2019
Industrie pharma : signature de deux accords de branche sur la formation professionnelle et la GPEC post-réforme

Deux accords collectifs, l’un sur la formation professionnelle et le second sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), ont été signés le 4 juillet par le Leem (Les Entreprises du Médicament), et 5 organisations syndicales de salariés (la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, FO et l’UNSA). Ces organisations représentent une audience de 84,81 %, seule la CGT est non-signataire. L’accord sur la formation professionnelle est le premier signé suite à la réforme de septembre 2018.

LEO Pharma finalise l’acquisition des produits dermatologiques sur ordonnance de Bayer

Publié le 22 juillet 2019
LEO Pharma finalise l’acquisition des produits dermatologiques sur ordonnance de Bayer

LEO Pharma et Bayer viennent d’annoncer que les conditions nécessaires au transfert des produits dermatologiques sur ordonnance de Bayer chez LEO Pharma étaient désormais remplies. Les deux entreprises avaient mentionné la transaction pour la première fois le 31 juillet 2018, la première étape du rachat ayant été finalisée le 4 septembre de la même année avec l’acquisition desdits produits aux États-Unis. Aujourd’hui, la finalisation de l’acquisition concerne tous les autres pays.

Transgene : feu vert pour un essai clinique de TG6002 au Royaume-Uni dans le cancer colorectal avec métastases hépatiques

Publié le 19 juillet 2019
Transgene : feu vert pour un essai clinique de TG6002 au Royaume-Uni dans le cancer colorectal avec métastases hépatiques

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’autorité de santé britannique, la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) de procéder à un essai clinique de Phase 1/2a de TG6002 administré par voie intra-artérielle hépatique (IAH) chez des patients atteints d’un cancer colorectal (CCR) avec des métastases au foie non opérables.

Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d’experts internationaux en thérapie génique du SNC

Publié le 19 juillet 2019
Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d'experts internationaux en thérapie génique du SNC

Lysogene, société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la création d’un Conseil Scientifique consultatif (SAB pour Scientific Advisory Board) composé d’experts de renom international dans la découverte et le développement de thérapies géniques.

Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Publié le 19 juillet 2019
Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Advicenne, société pharmaceutique de spécialité développant et commercialisant des produits thérapeutiques pour le traitement de maladies orphelines, annonce aujourd’hui avoir signé un accord de prêt d’un montant de 20 M€ avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union européenne (UE), dans le cadre du Plan d’Investissement pour l’Europe, ou Plan Juncker.

WeHealth Digital Medicine et l’entreprise française Lucine vont développer des thérapies numériques

Publié le 18 juillet 2019
WeHealth Digital Medicine et l’entreprise française Lucine vont développer des thérapies numériques

WeHealth Digital Medicine, l’activité e-santé du groupe Servier, et Lucine, entreprise innovante française pionnière dans les thérapies numériques (DTx1- Digital Therapeutics), ont annoncé la signature d’un partenariat de co-développement et une licence de distribution. Il s’agit du tout premier partenariat de e-santé entre deux sociétés françaises dans le domaine des DTx.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents