Edition du 21-02-2019

ADC Therapeutics lève 200 millions de dollars pour financer deux programmes clefs

Publié le lundi 23 octobre 2017

ADC Therapeutics lève 200 millions de dollars pour financer deux programmes clefsADC Therapeutics, société suisse spécialisée dans l’élaboration de conjugués anticorps-médicament (ADC) propriétaires ciblant les principaux cancers, a annoncé avoir levé 200 millions de dollars par le biais d’un placement privé. Le financement a été sur-souscrit et soutenu par des investisseurs anciens et nouveaux, notamment Auven Therapeutics, Redmile, le Wild Family Office et AstraZeneca.

La somme sera utilisée pour faire passer, en 2018, l’ADCT-301 et l’ADCT-402 à l’étape d’essais d’enregistrement. Les deux candidats font actuellement l’objet de quatre études cliniques pour des sous-types importants de lymphome et de leucémie. ADCT fera également passer l’ADCT-301 dans une étude de combinaison pour lutter contre les tumeurs solides. En outre, cela permettra à la société de poursuivre le développement de l’étude de Phase I de l’ADCT-502 pour les patients atteints de tumeurs solides avancées avec expression HER2, pour déposer des demandes de nouveau médicament de recherche (IND) pour l’ADCT-602 et l’ADCT-601, et pour faire progresser un ensemble de programmes ADC pré-cliniques. ADCT prévoit d’avoir un total de huit programmes en phase de développement clinique au cours des 18 prochains mois.

« Avec plus de 250 patients ayant suivi la posologie, et avec les données encourageantes qui seront présentées lors du prochain congrès de la Société américaine d’hématologie (ASH), ce financement représente une étape clef dans notre stratégie et nous permettra de donner un coup d’accélérateur à nos programmes phares et de poursuivre le développement de nos projets. Pour les patients, cette opération représente aussi la valeur potentielle d’un développement rapide de ces médicaments actifs, dans le cadre de mono-thérapies ou de thérapies combinées. Nous continuons de faire évoluer notre portefeuille de conjugués anticorps-médicament propriétaires, pour les principales indications hématologiques ou de tumeurs solides, aussi bien en solo qu’en partenariat. », déclare le Dr Chris Martin, CEO d’ADCT.

ADCT se concentre sur le développement d’ADC propriétaires contenant des molécules surpuissantes à base de pyrrolobenzodiazépine (PBD). Les programmes cliniques et pré-cliniques d’ADCT visent les principaux types d’hémopathies et de tumeurs solides. Depuis sa création en 2012, la Société a levé 455 millions de dollars pour faire évoluer son portefeuille projets ADC propriétaires. LasSociété détient quatre conjugués anticorps-médicament à base de PBD, actuellement évalués dans six essais cliniques de Phase Ia et Ib aux États-Unis et en Europe.

Source : ADC Therapeutics








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions