Edition du 15-01-2021

Adocia compte développer ses projets plus avant, jusqu’en phase 3 au moins

Publié le jeudi 19 janvier 2017

Adocia compte développer ses projets plus avant, jusqu'en phase 3 au moinsAdocia, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement du diabète avec des formulations innovantes de protéines approuvées, a annoncé aujourd’hui sa décision de faire évoluer son modèle économique vers des partenariats basés sur des projets plus matures.

« Forts de la validation de notre technologie dans le projet BC Lispro et de notre expérience acquise en terme de développement, nous comptons mener nos projets à un stade plus avancé afin de créer plus de valeur à long terme pour la société et ses actionnaires. » dit Gérard Soula, Président Directeur Général.

Au niveau des projets historiques, des résultats cliniques positifs majeurs ont été annoncés en 2016. Concernant BC Lispro, à l’issue des 6 études cliniques positives menées avec Eli Lilly, le programme de phase 1 devrait permettre d’entrer en études cliniques de phase 3. La décision d’Eli Lilly est attendue courant 2017.

La combinaison unique de glargine et de lispro, BioChaperone Combo, est actuellement testée dans une étude clinique sur des personnes ayant un diabète de type 2 afin de confirmer les résultats très positifs observés dans une étude précédente chez des personnes ayant un diabète de type 1. Deux études cliniques supplémentaires sont prévues en 2017, une étude d’effet dose en Q2 2017 et une étude de 2 semaines en Q4 2017. L’objectif de ces deux études supplémentaires est de constituer un dossier pour une entrée en phase 3.

Plus récemment, Adocia a annoncé le lancement de nouveaux projets impliquant des hormones physiologiques ayant un rôle complémentaire vis-à-vis de l’insuline. Ces projets visent plus particulièrement l’amélioration du traitement des personnes ayant un diabète de type 1, à la fois au niveau de la sécurité et de l’efficacité, en reconstituant des synergies physiologiques.

Le premier projet porte sur la stabilisation du glucagon humain en solution aqueuse afin de pouvoir l’administrer à l’aide d’une pompe. Une telle formulation rendrait possible le développement d’un pancréas artificiel bi-hormonal, un système automatique qui présenterait une sécurité accrue contre le risque d’hypoglycémie et un meilleur contrôle de la glycémie pour les patients.

Deux autres projets combinant l’insuline prandiale lispro avec le pramlintide, seul analogue commercial de l’amyline (Symlin®, AstraZeneca), et également l’insuline lispro avec un agoniste du récepteur au GLP-1, l’exenatide (Byetta®, AstraZeneca), pourraient conduire à un meilleur contrôle de la glycémie ainsi qu’à une perte de poids pour les personnes atteintes de diabète de type 1. Le bénéfice médical important de telles combinaisons chez ces personnes a déjà été établi lors d’essais cliniques utilisant des injections séparées. Cependant, il est crucial de combiner ces hormones afin de faciliter l’utilisation de ces produits en limitant le nombre d’injections. La technologie BioChaperone rend possible ces combinaisons de protéines connues pour être incompatibles. Adocia est à ce jour la seule société développant de telles combinaisons qui peuvent être qualifiées de « First in class ».

Enfin, pour les diabétiques de type 2, Adocia a réussi à développer des combinaisons de l’insuline glargine avec deux GLP-1 RAs, dulaglutide (Trulicity®, Eli Lilly) et liraglutide (Victoza®, Novo Nordisk) grâce à la technologie BioChaperone.

En 2017, Adocia a l’intention de tester en étude clinique sa nouvelle formulation de glucagon humain, une des deux combinaisons prandiales à base d’insuline lispro et une des deux combinaisons basales à base d’insuline glargine.

Ces différents programmes font du portefeuille de projets d’Adocia un des plus différenciés de l’industrie avec un focus particulier sur l’amélioration du traitement pour les personnes ayant un diabète de type 1. Avec environ 58 millions d’euros de trésorerie disponible, Adocia estime disposer de ressources suffisantes pour soutenir le développement de ses produits. En vue de la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie, Adocia étudie l’opportunité de réaliser au moment opportun une levée de fonds par voie de placement privé.

Source : Adocia 








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents