Edition du 30-06-2022

Adocia compte développer ses projets plus avant, jusqu’en phase 3 au moins

Publié le jeudi 19 janvier 2017

Adocia compte développer ses projets plus avant, jusqu'en phase 3 au moinsAdocia, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement du diabète avec des formulations innovantes de protéines approuvées, a annoncé aujourd’hui sa décision de faire évoluer son modèle économique vers des partenariats basés sur des projets plus matures.

« Forts de la validation de notre technologie dans le projet BC Lispro et de notre expérience acquise en terme de développement, nous comptons mener nos projets à un stade plus avancé afin de créer plus de valeur à long terme pour la société et ses actionnaires. » dit Gérard Soula, Président Directeur Général.

Au niveau des projets historiques, des résultats cliniques positifs majeurs ont été annoncés en 2016. Concernant BC Lispro, à l’issue des 6 études cliniques positives menées avec Eli Lilly, le programme de phase 1 devrait permettre d’entrer en études cliniques de phase 3. La décision d’Eli Lilly est attendue courant 2017.

La combinaison unique de glargine et de lispro, BioChaperone Combo, est actuellement testée dans une étude clinique sur des personnes ayant un diabète de type 2 afin de confirmer les résultats très positifs observés dans une étude précédente chez des personnes ayant un diabète de type 1. Deux études cliniques supplémentaires sont prévues en 2017, une étude d’effet dose en Q2 2017 et une étude de 2 semaines en Q4 2017. L’objectif de ces deux études supplémentaires est de constituer un dossier pour une entrée en phase 3.

Plus récemment, Adocia a annoncé le lancement de nouveaux projets impliquant des hormones physiologiques ayant un rôle complémentaire vis-à-vis de l’insuline. Ces projets visent plus particulièrement l’amélioration du traitement des personnes ayant un diabète de type 1, à la fois au niveau de la sécurité et de l’efficacité, en reconstituant des synergies physiologiques.

Le premier projet porte sur la stabilisation du glucagon humain en solution aqueuse afin de pouvoir l’administrer à l’aide d’une pompe. Une telle formulation rendrait possible le développement d’un pancréas artificiel bi-hormonal, un système automatique qui présenterait une sécurité accrue contre le risque d’hypoglycémie et un meilleur contrôle de la glycémie pour les patients.

Deux autres projets combinant l’insuline prandiale lispro avec le pramlintide, seul analogue commercial de l’amyline (Symlin®, AstraZeneca), et également l’insuline lispro avec un agoniste du récepteur au GLP-1, l’exenatide (Byetta®, AstraZeneca), pourraient conduire à un meilleur contrôle de la glycémie ainsi qu’à une perte de poids pour les personnes atteintes de diabète de type 1. Le bénéfice médical important de telles combinaisons chez ces personnes a déjà été établi lors d’essais cliniques utilisant des injections séparées. Cependant, il est crucial de combiner ces hormones afin de faciliter l’utilisation de ces produits en limitant le nombre d’injections. La technologie BioChaperone rend possible ces combinaisons de protéines connues pour être incompatibles. Adocia est à ce jour la seule société développant de telles combinaisons qui peuvent être qualifiées de « First in class ».

Enfin, pour les diabétiques de type 2, Adocia a réussi à développer des combinaisons de l’insuline glargine avec deux GLP-1 RAs, dulaglutide (Trulicity®, Eli Lilly) et liraglutide (Victoza®, Novo Nordisk) grâce à la technologie BioChaperone.

En 2017, Adocia a l’intention de tester en étude clinique sa nouvelle formulation de glucagon humain, une des deux combinaisons prandiales à base d’insuline lispro et une des deux combinaisons basales à base d’insuline glargine.

Ces différents programmes font du portefeuille de projets d’Adocia un des plus différenciés de l’industrie avec un focus particulier sur l’amélioration du traitement pour les personnes ayant un diabète de type 1. Avec environ 58 millions d’euros de trésorerie disponible, Adocia estime disposer de ressources suffisantes pour soutenir le développement de ses produits. En vue de la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie, Adocia étudie l’opportunité de réaliser au moment opportun une levée de fonds par voie de placement privé.

Source : Adocia 








MyPharma Editions

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Acticor Biotech : délivrance d’un brevet en Europe sur glenzocimab, son produit innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires

Publié le 30 juin 2022
Acticor Biotech : délivrance d’un brevet en Europe sur glenzocimab, son produit innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires

Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants pour le traitement des urgences cardio-vasculaires, en particulier l’accident vasculaire cérébral, a annoncé que l’Office Européen des Brevets (OEB) a délivré un nouveau brevet qui renforce le portefeuille de brevets d’Acticor Biotech. Il assure la protection du glenzocimab dans les maladies thrombotiques en Europe jusqu’en 2036.

Advicenne annonce la commercialisation de Sibnayal® en Grande-Bretagne

Publié le 30 juin 2022
Advicenne annonce la commercialisation de Sibnayal® en Grande-Bretagne

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé la commercialisation de Sibnayal®, combinaison fixe de citrate de potassium et de bicarbonate de potassium, en Grande-Bretagne pour les patients souffrant d’Acidose Tubulaire Rénale distale (ATRd).

Janssen : avis positif du CHMP pour Imbruvica® en association de durée fixe dans la LLC précédemment non traitée

Publié le 29 juin 2022
Janssen : avis positif du CHMP pour Imbruvica® en association de durée fixe dans la LLC précédemment non traitée

Les sociétés Janssen Pharmaceutical de Johnson & Johnson ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif recommandant l’approbation d’une nouvelle option thérapeutique avec IMBRUVICA® (ibrutinib) en association fixe par voie orale avec le vénétoclax (I+V) chez les adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) précédemment non traitée.

Ipsen : revue prioritaire par la FDA de la demande d’approbation du palovarotène dans la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 29 juin 2022
Ipsen : revue prioritaire par la FDA de la demande d’approbation du palovarotène dans la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen a annoncé que les autorités de santé américaines (FDA) ont accordé une revue prioritaire à la demande d’approbation du médicament expérimental palovarotène pour le traitement des patients atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), une maladie génétique ultra-rare.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents