Edition du 08-03-2021

Adocia et Lilly : succès d’une étude évaluant BioChaperone Lispro administrée par pompe à insuline

Publié le lundi 19 décembre 2016

Adocia et Lilly : succès d’une étude évaluant BioChaperone Lispro administrée par pompe à insulineAdocia et Lilly ont annoncé lundi dans un communiqué les résultats principaux positifs d’une étude clinique de Phase 1b, réalisée dans le cadre de leur partenariat, évaluant BioChaperone Lispro, une formulation ultra-rapide d’insuline lispro licenciée à Lilly. Cette formulation utilise BioChaperone®, la technologie propriétaire d’Adocia conçue pour accélérer l’absorption de l’insuline.

Cette étude était la première à comparer, chez des personnes avec un diabète de type 1, la glycémie postprandiale et la réponse pharmacocinétique à un repas mixte individualisé après un bolus de BioChaperone Lispro ou de Humalog® (insuline lispro d’origine rDNA), administré en utilisant deux systèmes d’Infusion Continue Sous-cutanée d’Insuline (ICSI ; Roche Accu-Chek® Spirit et Medtronic Paradigm® Veo™) immédiatement avant le repas. Cet essai étudiait également les effets de chacun des deux traitements injectés en sous-cutané avec une seringue à insuline.

“Nous sommes heureux de confirmer que BioChaperone Lispro a délivré une absorption ultra-rapide, comparé à Humalog, de manière équivalente dans les deux pompes testées. Cette augmentation de l’exposition précoce à l’insuline s’est traduite par une amélioration du contrôle glycémique postprandial, » a commenté Simon Bruce, MD, Directeur Médical d’Adocia.

« Ainsi, BioChaperone Lispro a démontré un profil d’absorption reproductible à travers plusieurs études, plusieurs populations et maintenant plusieurs modes d’administration. », a-t-il poursuivi.

Cette étude a été menée en deux parties. La première partie, qui comparait les produits dans la pompe Roche Accu-Chek® Spirit, n’a pas permis de démontrer clairement un avantage pour BioChaperone Lispro. La deuxième partie a recruté plus de sujets et incluait trois dispositifs : la pompe Roche Accu-Chek® Spirit, la pompe Medtronic Paradigm® Veo™ et une seringue à insuline. Dans cette deuxième partie, 44 sujets ont participé à un essai clinique randomisé, en double aveugle, en cross-over à 4 périodes et 2 traitements, contrôlé par un comparateur, pour évaluer BioChaperone Lispro comparé à Humalog dans des ICSI. Pendant la période de traitement, les patients ont réalisé quatre visites de deux jours à la clinique, séparées par des périodes d’élimination du traitement (« wash-out »). A chaque visite, les patients étaient soumis à un test de tolérance au repas après avoir reçu un des deux traitements, immédiatement avant le repas, en utilisant l’une des deux pompes à insuline (Jour 1) ou le même traitement administré avec une seringue à insuline (Jour 2), en addition à une délivrance basale d’insuline.

Un objectif principal de cette deuxième partie de l’étude était de comparer les profils d’absorption de BioChaperone Lispro vs. Humalog lorsque les traitements étaient administrés immédiatement avant un repas mixte individualisé, avec les modèles sélectionnés de pompes et de seringue. BioChaperone Lispro a montré une augmentation significative d’exposition à l’insuline pendant les 30 premières minutes dans les deux pompes testées ; l’exposition précoce à l’insuline était augmentée de 33% dans la pompe Roche (objectif principal, p=0.0007) et de 54% dans la pompe Medtronic (p<0.0001). Cette différence était cohérente avec une augmentation similaire d’exposition à l’insuline pour BioChaperone Lispro vs. Humalog lorsque les traitements étaient administrés par un seringue à insuline, en addition à une délivrance basale d’insuline avec une pompe Roche (+71%, p<0.0001) ou une pompe Medtronic (+83%, p<0.0001).

BioChaperone Lispro était associé à une amélioration systématique de la réponse à un repas mixte, comparé à Humalog. Dans la pompe Roche, une diminution statistiquement significative de 83% de l’excursion glycémique à 2h a été observée (p=0.0018) et une diminution non-significative de 12% a été observée dans la pompe Medtronic. Quand les traitements étaient délivrés comme bolus avec une seringue, en addition à une délivrance basale d’insuline avec une pompe à insuline, BioChaperone Lispro était également associé à des réductions significatives de l’excursion glycémique à 2h (-56% avec la pompe Roche (p=0.0008) et -61% avec la pompe Medtronic (p<0.0001)).

BioChaperone Lispro et Humalog ont été similairement bien tolérés. Aucun effet indésirable nouveau ou inattendu, ni aucune réaction locale sur le site d’injection, n’ont été observés pour les deux traitements.

Source : Adocia / Eli Lilly and Company








MyPharma Editions

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 5 mars 2021
Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé la cooptation de Jean-François Tiné en qualité d’administrateur indépendant.

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€ pour son lancement

Publié le 4 mars 2021
Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€  pour son lancement

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, vient d’annoncer son lancement avec une levée de fonds de 50 M€ réalisée auprès de Bpifrance, Kurma Partners, Angelini Pharma, Evotec et l’Institut Pasteur. Argobio aura pour mission l’incubation de projets hautement innovants au stade précoce de leur développement, dans des domaines thérapeutiques préalablement sélectionnés, jusqu’à la création de sociétés et leur financement par une série A.

Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Publié le 4 mars 2021
Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’examiner la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) relative à Dupixent® (dupilumab) comme traitement additionnel de l’asthme modéré à sévère non contrôlé des enfants âgés de 6 à 11 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents