Edition du 15-11-2018

Adocia étend son portefeuille de produits BioChaperone® au-delà du diabète

Publié le lundi 8 janvier 2018

Adocia étend son portefeuille de produits BioChaperone® au-delà du diabèteAdocia vient d’annoncer une mise à jour de sa stratégie d’entreprise. La société biopharmaceutique, qui a construit l’un des portefeuilles les plus différenciés dans le domaine des thérapies injectables contre le diabète, étend l’application de sa technologie propriétaire BioChaperone® à de nouvelles indications thérapeutiques.

« Les deux nouveaux projets que nous annonçons aujourd’hui, BioChaperone Teduglutide pour le traitement du syndrome du grêle court et BioChaperone Glucagon Exenatide pour le traitement de l’obésité, sont d’excellentes illustrations du fort potentiel de la plateforme BioChaperone. L’entrée dans de nouvelles aires thérapeutiques crée des opportunités de partenariat supplémentaires avec des sociétés différentes. » commente Gérard Soula, président directeur général d’Adocia. « Nous poursuivons également nos efforts pour nouer des partenariats sur nos programmes clés dans le domaine du diabète, y compris BioChaperone Lispro, notre insuline ultra-rapide prête à entrer en phase 3. »

La technologie propriétaire d’Adocia BioChaperone est conçue pour apporter des améliorations significatives d’agents thérapeutiques isolés et permettre la combinaison de plusieurs protéines thérapeutiques dans une formulation prête à l’emploi. En améliorant la solubilité et la stabilité de protéines et peptides thérapeutiques en solution aqueuse, BioChaperone a permis de développer un large portefeuille de produits cliniques et précliniques et a démontré sa sécurité et son efficacité dans de nombreux essais cliniques.

En particulier, BioChaperone a permis l’accélération du profil d’action d’une insuline prandiale (BioChaperone® Lispro, produit prêt à entrer en phase 3), le développement d’une formulation prête à l’injection du glucagon humain (BioChaperone® Glucagon, ayant complété une phase 1) et la combinaison d’agents thérapeutiques précédemment impossibles à mélanger dans une formulation aqueuse unique (BioChaperone® Glargine Lispro, phase 2 et BioChaperone® Pramlintide Insuline humaine, préclinique).

« Adocia a construit une expertise importante grâce à notre travail ciblé sur les traitements injectables contre le diabète », commente Olivier Soula, directeur général délégué et directeur de la R&D d’Adocia. « Nous avons montré dans plusieurs essais cliniques que la technologie BioChaperone permet d’atteindre des bénéfices importants pour les patients. Nous voyons à présent l’opportunité d’étendre l’utilisation de BioChaperone à une gamme de protéines et peptides pour apporter une innovation significative et économique dans d’autres aires thérapeutiques à fort besoin médical. »

Le premier projet à être annoncé dans le cadre de cette stratégie d’expansion est BioChaperone® Teduglutide. Le teduglutide (Gattex®, Shire) est un analogue du GLP- 2. Gattex® approuvé pour le traitement du syndrome du grêle court. Il est actuellement commercialisé sous forme lyophilisée dans un kit et demande plusieurs étapes de reconstitution avant chaque injection quotidienne. En solubilisant et stabilisant le teduglutide dans une formulation aqueuse, la technologie BioChaperone pourrait permettre d’apporter une amélioration importante au quotidien des personnes vivant avec un syndrome du grêle court.

Le deuxième projet annoncé est BioChaperone® Glucagon Exenatide, une formulation aqueuse stable d’une combinaison à ratio fixe de glucagon et d’exenatide pour le traitement de l’obésité. Ce produit est développé à partir de BioChaperone Glucagon, la formulation prête à l’injection de glucagon humain, pour laquelle Adocia a récemment annoncé des résultats principaux positifs de phase 1. Des études récentes suggèrent que les approches multi-hormonales pourraient être prometteuses pour augmenter la dépense énergétique, favoriser une perte de poids importante et améliorer le contrôle glycémique chez les personnes obèses [1].

Ces deux programmes sont actuellement en tests précliniques. D’autres candidats potentiels au pipeline d’Adocia sont en cours d’évaluation. Adocia considérera les opportunités de partenariats à tous les stages de développement de ces actifs.

[1] Cegla G. et al, Diabetes 2014;63:3711-3720 ; Henderson SJ, et al Diabetes, Obesity and Metabolism December 2016; 18: 1176-1190 ; Evers A. et al, J Med Chem. 2017 May 25;60(10):4293-4303.

Source : Adocia








MyPharma Editions

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Médicaments : 8 Français sur 10 ont confiance

Publié le 14 novembre 2018

Ipsos vient de publier les résultats de la 8e vague de l’Observatoire sociétal du médicament* du Leem. L’enquête dresse un bilan contrasté entre, d’un côté un regain de confiance dans le médicament et dans la place qu’occupent les entreprises du médicament au sein du système de santé, et d’un autre côté une détérioration des items […]

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions