Edition du 02-07-2022

Aelis Farma : inclusion du 1er patient d’une étude de phase 2b avec son candidat-médicament AEF0117

Publié le jeudi 2 juin 2022

Aelis Farma : inclusion du 1er patient d’une étude de phase 2b avec son candidat-médicament AEF0117Aelis Farma, société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans le développement de traitements pour les maladies du cerveau, annonce le recrutement du 1er patient de l’étude de phase 2b avec AEF0117 dans le traitement des troubles liés à l’usage du cannabis, la définition médicale actuelle de l’addiction au cannabis.

AEF0117 est le premier représentant d’une nouvelle classe de médicaments propriétaires développée par Aelis Farma, les inhibiteurs spécifiques de la signalisation du récepteur CB1 (les « CB1-SSi »). Le CB1 est le principal récepteur du système endocannabinoïde et l’un des récepteurs à neurotransmetteurs les plus exprimés dans le cerveau. Ce récepteur est impliqué dans la régulation de plusieurs fonctions cérébrales, et il est également la cible principale de la substance active du cannabis, le THC. Les CB1-SSi, en reproduisant un mécanisme de défense naturel du cerveau découvert récemment1, ont le potentiel de traiter diverses pathologies cérébrales sans perturber le fonctionnement normal du cerveau et le comportement.

Le Dr. Frances Levin, principal investigateur de l’étude et professeur de psychiatrie à l’Université de Columbia, commente : « Nous sommes ravis de démarrer cet essai de phase 2b avec AEF0117. Les troubles liés à la consommation excessive de cannabis représentent un problème sanitaire et sociétal croissant dans les pays occidentaux. Rien qu’aux États-Unis, près de 50 millions de personnes ont consommé du cannabis en 20202, dont 14,2 millions ont été diagnostiquées comme souffrant d’addiction au cannabis. La consommation excessive de cannabis engendre de nombreux troubles comportementaux tels que des psychoses, des dégradations sur le plan cognitif avec jusqu’à 8 points de perte de QI3 ainsi qu’une détérioration de la santé mentale. AEF0117 développé par Aelis Farma a montré des résultats positifs lors d’une étude de phase 2a et nous sommes impatients de poursuivre son évaluation sur une population plus large dans le cadre de cette nouvelle étude. »

L’essai clinique de phase 2b vise à démontrer l’efficacité d’AEF0117 dans le traitement des effets néfastes de l’usage du cannabis. L’étude devrait inclure environ 330 patients dans 9 centres participants aux Etats-Unis. Cette étude, menée en double aveugle et contre placebo, comptera quatre groupes de patients, qui se verront administrer soit le placebo, soit l’une des trois doses testées d’AEF0117 (0,1 mg, 0,3 mg et 1 mg) une fois par jour pendant 3 mois. L’objectif principal de l’étude est de démontrer si AEF0117 réduit la consommation de cannabis, en démontrant l’augmentation de la proportion de sujets diminuant leur consommation de cannabis à ≤1 jour par semaine par rapport au placebo. La proportion de patients atteignant d’autres niveaux de réduction de leur consommation ainsi que l’amélioration potentielle de leur qualité de vie seront également étudiées. Les résultats de l’étude sont attendus en 2024.

Le Dr. Pier Vincenzo Piazza, Co-fondateur et Directeur Général d’Aelis Farma, déclare : « L’inclusion du 1er patient dans l’étude de phase 2b d’AEF0117 est un événement clé pour Aelis Farma, qui, une fois l’étude terminée, permettra à AEF0117 d’entrer dans des études confirmatoires de phase 3. C’est le résultat de plusieurs mois d’efforts de l’équipe dédiée à ce projet. Je tiens à remercier nos collaborateurs et les investigateurs au sein des centres cliniques qui ont contribué au franchissement de cette étape conformément à la feuille de route définie. Cette étude est d’une importance majeure à plusieurs égards. Elle représente un réel espoir pour un nombre grandissant de personnes souffrant des pathologies engendrées par l’usage excessif du cannabis. Ces pathologies à impact sociétal grave sont en forte progression dans le contexte de la vague de légalisation du cannabis dans de nombreux pays occidentaux, et il n’existe aujourd’hui pas de traitement efficace et sûr pour endiguer ce que l’on peut qualifier de prochaine épidémie. Cette étude représente également la pierre angulaire de notre coopération avec Indivior qui, si AEF0117 s’avère efficace, accélérera le développement et l’accès au marché de ce nouveau traitement prometteur. »

Cette étude de phase 2b fait partie intégrante du programme clinique d’AEF0117 ayant reçu un financement global de l’Institut National de la Santé Nord-Américain (NIH) de 7,8 M$, dont 4,5 M$ attribués fin 2021 pour cette nouvelle phase de développement. Une étude de phase 2a, menée au préalable par le Dr. Margaret Haney de l’Université de Columbia (New York) chez des sujets avec une addiction au cannabis, a apporté les premières preuves d’efficacité d’AEF0117 avec un bon profil de sécurité.

Sur la base des résultats encourageants de phase 2a, Aelis Farma a conclu en juin 2021 un accord d’option de licence exclusive avec Indivior PLC, un leader international du domaine des médicaments contre les addictions, pour le développement et la commercialisation d’AEF0117 comme traitement des troubles liés à une consommation excessive de cannabis. Dans le cadre de cette collaboration, Aelis Farma a reçu 30 M$ (paiement de l’option). Si Indivior exerce l’option de licence à l’issue de la phase 2b, ce dernier versera à Aelis Farma 100 M$ liés à l’acquisition de la licence (potentiellement en 2024), puis jusqu’à 340 M$ supplémentaires en cas de franchissements d’étapes de développement, réglementaires et commerciales, ainsi que des redevances sur les ventes nettes d’AEF0117 comprises entre 12% et 20%. Après l’exercice de l’option, tous les coûts de développement, d’enregistrement et de commercialisation d’AEF0117 seront pris en charge par Indivior.

Source et visuel : Aelis Farma

 








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents