Edition du 02-07-2022

Amolyt Pharma : résultats positifs de la 1ère cohorte dans l’essai de phase 2a évaluant l’AZP-3601 dans l’hypoparathyroïdie

Publié le jeudi 2 juin 2022

Amolyt Pharma : résultats positifs de la 1ère cohorte dans l’essai de phase 2a évaluant l’AZP-3601 dans l’hypoparathyroïdieAmolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé les résultats positifs de la première cohorte de son étude clinique de preuve de concept de l’AZP-3601 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie. Les données démontrent que l’AZP-3601 a été bien toléré et que son administration quotidienne a permis d’arrêter le traitement standard des patients tout en maintenant la calcémie moyenne dans les valeurs cibles. Les données détaillées de la cohorte 1 seront présentées plus tard cette année lors d’une conférence médicale, tandis que les données complètes sont attendues à l’automne 2022.

Cette cohorte est la première d’un essai de phase 2a en cours, composé de deux cohortes consécutives. Dans cette première cohorte, 12 patients souffrant d’hypoparathyroïdie ont reçu pendant quatre semaines une dose fixe d’AZP-3601 tandis que la supplémentation orale en calcium et en vitamine D active a été progressivement supprimée, suivie d’une période d’extension de deux mois pendant laquelle la titration individuelle a été permise.

Conclusions principales :

. L’AZP-3601 a été bien toléré sans problème de sécurité. Aucun événement indésirable grave ou sérieux n’a été rapporté.

. L’administration quotidienne de l’AZP-3601 aux patients souffrant d’hypoparathyroïdie a permis d’arrêter le traitement standard (supplémentation orale en calcium et en vitamine D active) tout en maintenant la calcémie moyenne dans les valeurs cibles.

. De plus, conformément à son mode d’action, l’AZP-3601 a induit une réduction et une normalisation rapides, profondes et durables de l’excrétion urinaire de calcium sur 24 heures chez tous les patients de la cohorte, ainsi qu’une augmentation légère et physiologique des biomarqueurs osseux.

« Outre son efficacité sur la calcémie, les données obtenues dans l’essai sur ces premiers patients atteints d’hypoparathyroïdie démontrent que l’AZP-3601 a permis de normaliser rapidement l’excrétion urinaire de calcium sur 24 heures chez tous les patients et en particulier chez ceux présentant un calcium urinaire de base élevé », souligne Soraya Allas, M.D., Ph. D., vice-présidente senior du développement clinique et des affaires réglementaires chez Amolyt Pharma. « Ces résultats sont importants, car les patients atteints d’hypoparathyroïdie ont un risque de calculs rénaux et de maladies rénales chroniques environ 5 fois plus élevé que la normale. Les données sur les biomarqueurs osseux de cette étude sont très encourageantes, car elles suggèrent la reprise d’un processus de renouvellement osseux davantage physiologique sans résorption osseuse excessive. Cet élément est essentiel si l’on considère que 17 % des patients atteints d’hypoparathyroïdie souffrent d’ostéopénie ou d’ostéoporose et que 53 % sont des femmes péri- et post-ménopausées à risque de développer de l’ostéoporose. Nous attendons avec intérêt les résultats de la deuxième cohorte afin de mieux caractériser la relation dose-réponse du traitement et de finaliser le design de notre essai pivot. »

Et Thierry Abribat, Ph.D., fondateur et PDG d’Amolyt Pharma, de conclure : « Nous sommes très satisfaits des résultats de la première cohorte de cette étude importante. Non seulement l’AZP-3601 semble atteindre l’objectif thérapeutique primaire de contrôle de la calcémie et de suppression de la supplémentation en calcium et vitamine D activée, mais ses effets sur l’excrétion urinaire de calcium et les biomarqueurs osseux étayent également l’hypothèse d’un effet protecteur à long terme sur la santé rénale et osseuse. C’est précisément le profil de produit cible que nous visons : un produit qui repose sur un mécanisme d’action novateur, ayant une action plus sélective sur la réabsorption du calcium par le rein sans impact négatif sur le métabolisme osseux. »

Source et visuel : Amolyt Pharma








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents