Edition du 13-06-2021

Afssaps : le point sur la Commission d’AMM du 7 avril 2011

Publié le samedi 9 avril 2011

Au cours de la séance du 7 avril 2011, la commission d’AMM a notamment examiné une réévaluation complète du rapport bénéfice/risque des médicaments contenant de la trimétazidine dans leurs indications en ophtalmologie, ORL et cardiologie. Elle a donné un avis favorable à la mise à disposition précoce de Vémurafénib dans les mélanomes métastatiques porteurs d’une mutation du gène B-RAF, dans le cadre d’une ATU de cohorte. Enfin, elle a proposé une mesure concernant les conditions de prescription d’un nouveau médicament destiné au traitement par voie orale de la Sclérose en plaques.

Trimétazidine (Vastarel® et génériques)
La trimétazidine est une substance autorisée depuis 1978 en France dans le traitement d’appoint des baisses d’acuité et des troubles du champ visuel présumés d’origine vasculaire, le traitement symptomatique d’appoint des vertiges et des acouphènes, et le traitement prophylactique de la crise d’angine de poitrine.
La Commission d’AMM a réexaminé la relation bénéfice/risque de cette molécule dans ces indications.
Les experts de la Commission d’AMM ont considéré qu’il n’existait pas de bénéfice avéré à l’heure actuelle dans l’usage de la trimétazidine dans ses trois indications. De plus, du fait de données récentes, des effets secondaires sont bien documentés sur le plan neurologique (chutes, syndromes parkinsoniens…).
Compte tenu de ces éléments, la Commission d’AMM a recommandé la suspension de l’utilisation de la trimétazidine (Vastarel® et génériques). L’Afssaps décide donc de lancer une procédure de suspension de l’utilisation de Vastarel® et de ses génériques. Cette procédure suppose plusieurs étapes : audition de la firme à sa demande dans le cadre d’une procédure contradictoire, saisine par l’Afssaps de l’EMA (car ces médicaments sont commercialisés dans une vingtaine de pays européens) pour un arbitrage dans l’ensemble des pays européens.

Vémurafénib
Le Vémurafénib est un nouveau médicament anticancéreux destiné au traitement des mélanomes métastatiques, qui n’est à ce jour commercialisé dans aucun pays. Il s’agit de la première thérapie ciblée disponible dans le traitement de cette pathologie. L’accès à ce traitement ne sera possible qu’après avoir documenté en biologie moléculaire l’existence de cette mutation dans la tumeur des patients. Cette analyse de mutation est disponible en France sans coût additionnel pour les patients ou pour les établissements prescripteurs dans 29 plateformes publiques régionales, assurant ce service pour les patients de la région (www.e-cancer.fr ). La mise à disposition de ce test pré-thérapeutique obligatoire est assurée par l’INca et fait partie des mesures du Plan Cancer 2009-2013 décidé par le Président de la République et piloté par le Directeur général de la santé.

La commission d’AMM a émis un avis favorable à la mise à disposition précoce de Vémurafénib dans le cadre d’une Autorisation temporaire d’utilisation (ATU) de cohorte et ce, sur la base des résultats d’une étude de phase 2. Dans le cadre de cette ATU de cohorte, la vémurafénib est indiquée pour le traitement des patients atteints de mélanome métastatique, porteurs dans leurs tumeurs de la mutation BRAF V600E, après échec d’au moins une ligne de traitement au stade métastatique.

Dans ce contexte, les données d’efficacité et de sécurité fournies montrent une réduction de la tumeur sous vémurafénib d’au moins 30% chez plus de 50 % des patients atteints de mélanome métastatique ayant déjà reçu au moins une ligne de traitement. Ces premières données sont encourageantes par rapport aux autres traitements autorisés en deuxième ligne thérapeutique.

Dans le cadre de cette ATU, un suivi renforcé (notamment dermatologique et cardiaque) des patients traités sera mis en place conformément à un protocole d’utilisation thérapeutique et de recueil d’informations. Les données recueillies feront l’objet d’un rapport de synthèse trimestriel à l’Afssaps dont le résumé sera diffusé aux professionnels de santé utilisateurs et publié également sur le site Internet de l’Afssaps.

Fingolimod (Gilenya ® )
Gilenya (fingolimod) a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne en mars 2011 pour le traitement de fond, par voie orale, de formes très actives de sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Afin d’encadrer la mise à disposition de ce médicament, un plan de gestion des risques européen a été élaboré et sera mis en œuvre en France dès sa commercialisation. Il comprend notamment la mise à disposition de documents d’information destinés aux médecins et aux patients, validés par l’Afssaps, ainsi que des études de sécurité d’emploi qui permettront de mieux connaître le profil de sécurité du produit dans les conditions réelles d’utilisation.

L’efficacité démontrée du fingolimod est à mettre en balance avec les effets indésirables graves qui peuvent lui être associés comme notamment des troubles cardiaques, des infections, des troubles oculaires et hépatiques, nécessitant une surveillance particulière et étroite. En outre, compte tenu de sa toxicité sur le fœtus, toute grossesse doit être évitée pendant le traitement. Enfin, la première administration doit être réalisée sous surveillance médicale stricte du patient pendant les 6 premières heures.

Ainsi, la Commission d’AMM a notamment recommandé que la prescription de ce traitement soit réservée aux spécialistes hospitaliers en neurologie.

Source : Afssaps








MyPharma Editions

Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 11 juin 2021
Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les résultats positifs de la deuxième cohorte de son étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec une radiothérapie chez des patients atteints de cancer du cerveau (Glioblastome Multiforme). Les données montrent que le NOX-A12, à la dose de 400 mg/semaine, continue d’être sûr et bien toléré, avec des signes apparents de réduction de la taille des tumeurs.

Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Publié le 11 juin 2021
Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour le développement et la commercialisation d’un candidat médicament de thérapie génique dans le traitement du syndrome de l’X Fragile.

DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

Publié le 10 juin 2021
DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

DNA Script a annoncé la nomination de Kim Ferguson en tant que Vice‐Présidente en charge des ventes, et de Randy Dyer au poste de Vice‐Président en charge du marketing. Ces deux exécutifs rejoignent DNA Script afin de préparer le lancement commercial du
système SYNTAX, la première imprimante à ADN de laboratoire mettant en oeuvre la technologie EDS de synthèse enzymatique d’ADN développée par la société.

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

Publié le 10 juin 2021
L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »Afin de répondre à la crise qui touche de plein fouet l’insertion professionnelle des jeunes, AstraZeneca et le collectif de L’Ascenseur lancent un programme inédit de stages dès juillet 2021. L’initiative « En Stage ! » propose vingt-cinq postes pour des jeunes dans 11 associations membres de L’Ascenseur réparties sur le territoire français.

Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 10 juin 2021
Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement de l’étude de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. VLA1553 est le seul candidat vaccin contre le chikungunya actuellement en Phase 3 dans le monde.

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Publié le 10 juin 2021
Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifiqueSensorion, société de biotechnologie qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination de Nora Yang, Ph.D., spécialiste en thérapie génique et maladies rares, dotée d’une grande expérience en management dans les secteurs industriel, académique et public, au poste de Directrice scientifique.

Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Publié le 10 juin 2021
Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie en phase clinique avancée spécialisée dans l’immunothérapie pour les maladies inflammatoires chroniques et aigües, a annoncé que le Comité Indépendant de Revue des Données de l’étude clinique ASTONISH a statué favorablement sur l’analyse de futilité portant sur l’efficacité de nangibotide dans le choc septique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents