Edition du 25-07-2021

Afssaps: les ventes de médicaments aux officines et aux hôpitaux en France en 2009

Publié le lundi 18 octobre 2010

Selon le dernier rapport de l’Afssaps sur les ventes de médicaments aux officines et aux hôpitaux en France, la croissance du marché pharmaceutique français a été modérée (+ 1,3%). Le marché des spécialités non remboursables, qui avait bénéficié en 2008 de l’apport des veinotoniques, n’a augmenté que de 0,7%. Seul le marché hospitalier s’est a priori caractérisé par une forte progression : + 7,4%.

Concernant le marché hospitalier, plus de la moitié de ce taux de croissance est aux ventes de vaccins de la grippe A(H1N1), classées parmi les ventes aux hôpitaux et diverses collectivités. Si l’on fait abstraction des ventes de ces vaccins, le taux de croissance des ventes n’est plus que de 3,4%.
Quant aux unités vendues, malgré leur progression en 2009 (+2,5%), leur niveau demeure inférieur à celui atteint en 2007. La baisse observée en 2008 résultait de deux facteurs : 1° les déremboursements (qui exercent habituellement un effet modérateur sur les quantités consommées) 2° la montée en charge des grands conditionnements (trois mois).  En 2009, la progression des grands conditionnements s’est poursuivie.

En 2009, près d’un médicament remboursable sur quatre acheté dans une officine était un générique. Selon l’Afssaps, la progression de la part des génériques procède de deux facteurs. Le premier est dû à l’augmentation du taux de pénétration des génériques au sein de chaque groupe générique. Le second résulte d’un « effet de champ » lié à l’élargissement du Répertoire des génériques de l’Afssaps. Plus le marché couvert par le Répertoire s’accroît, plus le potentiel de développement du marché des génériques est important. De plus, l’obtention du tiers-payant est subordonnée dans presque tous les départements à la délivrance de médicaments génériques. Cette disposition incite les patients à accepter la substitution d’une spécialité de référence : elle contribue ainsi à renforcer le taux de pénétration des génériques.

Le marché des médicaments orphelins en France affiche une croissance rapide en 2009 avec par quarante et une spécialités. Il représente environ 2,2% des ventes en valeur de médicaments en France. Les classes les plus représentées parmi ces médicaments orphelins sont les « autres médicaments des voies digestives et du métabolisme », avec onze spécialités indiquées notamment pour les maladies de Gaucher, de Fabry et de Wilson ainsi que les « antinéoplasiques » avec dix spécialités indiquées entre autres pour différents types de leucémies. Les spécialités appartenant à ces deux classes représentaient les deux tiers du montant des ventes en valeur de médicaments orphelins en 2009.

 A l’hôpital, parmi les cinquante produits les plus vendus, on retrouve surtout les médicaments anticancéreux, les médicaments destinés au traitement du VIH (notamment les antirétroviraux) ainsi que quelques spécialités ayant des indications dans des maladies rares. Trois des vaccins destinés à la prévention de la grippe A(H1N1) y figurent également car les statistiques portant sur les ventes destinées aux établissements hospitaliers incluent les ventes à l’ensemble des collectivités et divers services publics. En ville, ce sont les médicaments reliés aux maladies cardio-vasculaires, les anti-ulcéreux, certains médicaments du système nerveux central ainsi que les antiasthmatiques qui réalisent les chiffres d’affaires les plus importants. Le marché officinal en quantités comprend de nombreux antalgiques, mais aussi des médicaments de la sphère ORL et des antitussifs. Seuls onze médicaments sont communs au classement du marché officinal en valeur et au classement du marché officinal en quantités.

 Source : Afssaps








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents