Edition du 15-10-2018

Agences sanitaires: le grand ménage a commencé

Publié le jeudi 7 janvier 2010

C’est passé tout à fait inaperçu: en pleine débâcle du vaccin H1N1, le gouvernement a décidé de fusionner l’AFSSA (Agence française de la sécurité alimentaire) et l’AFSSET (Agence française de la sécurité de l’environnement et du travail). De ce mariage naîtra le 1er juillet prochain l’ANSSAET, un nouveau bébé sur qui se penchent déjà beaucoup de fées…  pas toujours bienveillantes.

 Trop d’agences sanitaires? Evidemment! Des compétences enchevêtrées, des périmètres plutôt flous. Résultat: une certaine cacophonie et, côté opinion publique, l’impression qu’un chat n’y retrouve pas ses petits. Un exemple pour tout comprendre, celui des eaux de baignade. L’eau de consommation est du ressort de l’AFSSA. Mais la qualité des eaux de baignade est du domaine de l’AFSSET. Une histoire d’eau de plus… Tout cela serait presque clair si, pour des motifs de santé publique, les arrêtés n’étaient pas publiés par les préfets (le seront-ils par les Agences régionales de santé, à partir du 1er juillet prochain? A voir…). Et si bien sûr, la Direction générale de la santé décide d’intervenir, c’est alors le ministère de la Santé qui entre dans la danse.

 Vous suivez toujours? Mieux encore, on a vu que dans la rocambolesque affaire de la grippe A, le ministère de l’Intérieur avait compétence pour organiser (hum…) certains aspects de la campagne de vaccination. Que dire encore des autres autorités de santé qui restent bien décidées à ne pas faire tapisserie, surtout lorsqu’elles doivent mettre la main au portefeuille: l’assurance maladie a elle aussi son mot à dire, et le CEPS (Comité économique des produits de santé) plutôt discret, n’est cependant pas inerte, loin d’en faut. Enjeux: la fixation des prix des médicaments, des vaccins et des dispositifs médicaux.

Ah, il en manquait encore deux sur la piste de danse: l’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) et la HAS (Haute autorité des produits de santé). Ce qui avait commencé par un aimable menuet se termine par un rock endiablé. Vous suivez toujours? Bravo!

Pour y voir un peu plus clair, le gouvernement a donc commencé à faire le ménage: il faut dire que l’entrée en vigueur de la loi HPST (dont tous les décrets d’application ne sont pas encore pris…) peut compliquer l’action de cette myriade d’agences et d’autorités de santé: la mise en place des ARS (Agences régionales de santé) n’a, par exemple, pas été du goût de l’assurance maladie (UNCAM) qui n’a pas manqué de faire savoir son désaccord et son inquiétude sur le sort des CRAM (Caisses régionales d’assurance maladie). Vous êtes toujours là? Encore bravo!

 Le meilleur est pour la fin: le gouvernement a pour ambition -tout à fait pertinente d’ailleurs- d’aboutir à la création d’une FDA (Food and drug administration) à la française. L’autorité sanitaire suprême des Etats-Unis fait rêver les Français. Enfin, certains. D’autres, moins: comment ne pas craindre en effet que le regroupement de deux agences ne finisse pas aboutir à la création d’une agence unique ce qui, objectivement, serait la meilleure idée que l’on ait jamais eu en matière de gouvernement de la santé publique. Regrouper sous une autorité unique les médicaments, les aliments et l’environnement, voilà qui serait enfin moderne et pertinent.

 Faut-il y croire? Certains patrons d’agence, et non des moindres, en rêvent. Il va y avoir du sport dans les vestiaires.

 Hervé Karleskind
 © www.HKconseils.com








MyPharma Editions

LNC Therapeutics acquiert les droits d’exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l’université de Cornell

Publié le 15 octobre 2018
LNC Therapeutics acquiert les droits d'exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l'université de Cornell

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé avoir conclu avec l’université de Cornell (Ithaca, NY, USA) un accord de license exclusif pour l’acquisition des droits d’exploitation sur sa famille de brevets Christensenella.

Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

Publié le 15 octobre 2018
Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

À la suite de la remise du rapport Villani, le Président de la république avait annoncé que la santé serait un des secteurs prioritaires pour le développement de l’intelligence artificielle. Le 16 mai dernier, Agnès Buzyn avait lancé une mission de préfiguration afin de créer un « Health Data Hub » et d’élargir le système national de données de santé.

Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Publié le 15 octobre 2018
Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Genkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé qu’un abstract sur des données précliniques démontrant que le GKT831, le produit candidat phare de la société, a fait régresser la fibrose dans un modèle de souris déficientes en MDR2, sera présenté lors du congrès annuel de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) (le « Liver Meeting® »), qui se tiendra à San Francisco du 9 au 13 novembre 2018.

Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Publié le 15 octobre 2018
Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Chugai, la filiale japonaise du groupe pharmaceutique Roche, a annoncé la sortie d’un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde doublé en anglais et sous-titré en chinois, coréen, français et espagnol, célébrant la Journée mondiale de l’arthrite le 12 octobre.

Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Publié le 11 octobre 2018
Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 9 octobre 2018, à la cooptation de Michael Danon, Directeur Général Adjoint et Secrétaire Général du Groupe Pierre Fabre, dans la famille géographique des « moyens laboratoires français ». Il remplace Frédéric Duchesne.

Néovacs : poursuite du développement de l’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Publié le 11 octobre 2018
Néovacs : poursuite du développement de l'IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Néovacs a annoncé la poursuite du développement de son vaccin thérapeutique phare : L’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud avec la société coréenne CKD pharm, sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en décembre 2015 d’une valeur potentielle de 5M€ au total. Cet accord de licence vise le développement et la commercialisation de l’IFNalpha Kinoide dans les indications Lupus et Dermatomyosite, en Corée du Sud.

OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d’essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

Publié le 11 octobre 2018
OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d'essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

OSE Immunotherapeutics a annoncé la soumission d’une demande d’autorisation d’un essai clinique de Phase 2 de Tedopi® dans le cancer du pancréas avancé ou métastatique. Cet essai évaluera Tedopi®, 10 néoépitopes associés qui activent les lymphocytes T cytotoxiques, utilisé seul ou en combinaison avec nivolumab, inhibiteur de point de contrôle immunitaire qui lève les freins empêchant l’action des lymphocytes T, versus le traitement de maintenance standard par Folfiri*.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions