Edition du 26-09-2020

Alain Benoît, Patrick Couvreur et José-Alain Sahel, lauréats de la médaille de l’innovation 2012 du CNRS

Publié le jeudi 21 juin 2012

Le physicien Alain Benoît, le pharmacien Patrick Couvreur et le biologiste José-Alain Sahel sont les lauréats de la deuxième édition de la médaille de l’innovation du CNRS, remise le 20 juin 2012 par Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Cette prestigieuse distinction récompense des personnalités dont les recherches exceptionnelles conduisent à des innovations marquantes sur le plan technologique, thérapeutique et sociétal.

En récompensant Alain Benoît, Patrick Couvreur et José-Alain Sahel par la médaille de l’innovation, « le CNRS souhaite rendre hommage à trois scientifiques de grande renommée dont les travaux témoignent d’une vision très ouverte de la recherche et font résolument le lien entre plusieurs disciplines. Ils aboutissent à des innovations technologiques et contribuent au progrès social, » explique Alain Fuchs, président du CNRS.

Le jury 2012 se compose du directoire, des directeurs d’institut et du directeur de l’innovation et des relations avec les entreprises du CNRS, des présidents des alliances de recherche, d’un représentant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de personnalités du monde de l’entreprise et du monde de la recherche.

Trois lauréats pour cette deuxième édition

Alain Benoît, 63 ans, est directeur de recherche CNRS à l’Institut Néel (CNRS) à Grenoble. Ce spécialiste de la physique des solides à très basses températures a mis au point des précédés technologiques qui permettent de refroidir les instruments de détection utilisés dans les missions spatiales afin d’en augmenter leurs performances. Plus on se rapproche de la limite du zéro absolu (0 kelvin, soit -273,15°C), plus les instruments spatiaux sont efficaces.

Alain Benoit a mis au point un dispositif de refroidissement exceptionnel, le cryostat à dilution, que l’on retrouve désormais dans toute sorte d’instruments. La caméra HFI du satellite cosmologique Planck détient par exemple le record de froid pour un instrument spatial, avec un cryostat refroidi pendant plus de deux ans à -273,05°C. Ses inventions sont protégées par trois brevets.

 Patrick Couvreur, 62 ans, est professeur à l’Université Paris-Sud à l’Institut Galien Paris Sud (Université Paris-Sud/CNRS) à Châtenay-Malabry et titulaire de la chaire d’innovation technologique du Collège de France (2009-2010). Ce spécialiste des nanotechnologies médicales a mené des recherches qui l’ont conduit à concevoir des nouveaux systèmes d’administration et de vectorisation des médicaments.

Auteur de 450 publications de recherche et dépositaire d’une cinquantaine de brevets, il a participé à la fondation de la société BioAlliance en 1997. Celle-ci emploie aujourd’hui plus de soixante salariés et vient d’entamer la dernière phase d’essais cliniques d’un nano médicament2 pour le traitement d’un cancer du foie. Sa dernière découverte est un nouveau vecteur, le squalène, un lipide naturel et biocompatible.

L’idée n’est plus d’enfermer le principe actif dans une capsule mais de l’accrocher par une liaison chimique sur le squalène. Il pourrait ainsi devenir un moyen générique d’administrer toute sorte de médicaments, comme des antibiotiques et des anticancéreux. Patrick Couvreur a créé une nouvelle entreprise, Medsqual, pour développer ce concept.

 José-Alain Sahel, 57 ans, est professeur à l’UPMC et à l’University College London, chef de service d’ophtalmologie au Centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts et à la Fondation ophtalmologique Rothschild, ainsi que directeur de l’Institut de la vision (UPMC/CNRS/Inserm) à Paris.

Spécialiste de la vision, ses travaux sur les mécanismes physiologiques et pharmacologiques de survie des cellules de la rétine l’ont conduit à avancer de nouvelles solutions thérapeutiques pour plusieurs causes de cécité. Chercheur et innovateur, tout autant que médecin, il est co-auteur de vingt-deux brevets issus de ses recherches et de plus de 250 publications.

Au cours de sa carrière, son équipe a notamment conduit le premier essai de la rétine artificielle sur l’homme en Europe et a identifié une protéine qui permet de préserver la vision centrale. Il explore aujourd’hui une nouvelle discipline : l’optogénétique. Il s’agit d’introduire dans la rétine un gène, issu d’une algue, qui stimule la production d’une protéine sensible à la lumière. Il a co-fondé plusieurs start-up, dont, en 2005, Fovea Pharmaceuticals. Cette société a pour objectif d’identifier et de modéliser des cibles cellulaires et moléculaires pour cribler des molécules déjà utilisées en médecine ou nouvelles, qui permettraient d’éviter la cécité liée à des pathologies rétiniennes sévères. Elle est devenue en 2009 la division ophtalmologique de Sanofi.

Source : CNRS








MyPharma Editions

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents