Edition du 28-10-2021

Accueil » Cancer » Et aussi » Médecine

Radiothérapie : l’INCa publie un rapport sur la situation en France en 2011

Publié le jeudi 21 juin 2012

Ce rapport présente une analyse par l’INCa de la situation de la radiothérapie en France en 2011, ainsi que ses principales évolutions depuis 2007. Il vient compléter le rapport de l’Observatoire annuel de la radiothérapie et propose des recommandations et perspectives d’actions.

L’offre de soins en radiothérapie est, en France, avec 172 centres répartis sur le territoire national, parmi les plus importantes au niveau européen (2e avec l’Italie derrière l’Allemagne). Le parc national de radiothérapie est constitué de 426 accélérateurs, avec une croissance régulière de ces appareils de 3 % par an depuis 2006.

Qualité et sécurité des traitements

Les équipements exigibles au titre de la qualité et de la sécurité des traitements sont désormais tous disponibles dans les centres de radiothérapie en 2011. Toutefois, le taux de mise en œuvre de ces dispositifs diffère. Ainsi, la quasi-totalité des centres de radiothérapie disposent d’au moins un équipement de dosimétrie in vivo et d’un logiciel de double calcul des unités moniteurs fin 2010. En revanche, plus d’un centre sur quatre possède un logiciel de double calcul qui ne répond pas aux recommandations de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM, ex-Afssaps).

La radiothérapie conformationnelle tridimensionnelle, qui constitue aujourd’hui le standard de traitement, progresse avec en moyenne 88 % des traitements des centres délivrés par RTC 3D en 2010 (vs 80 % en 2009). Cette évolution devrait se confirmer en 2011. La diffusion des pratiques de haute technicité (radiothérapie par modulation d’intensité, stéréotaxie intra et extracrânienne) progresse également, mais de manière plus mesurée.

Prise en charge : le nombre de patients reste stable

Avec 174 000 patients ayant reçu un traitement de radiothérapie en 2010, le nombre de patients pris en charge reste stable. La moitié des traitements de radiothérapie concerne les deux cancers les plus fréquents, à savoir le sein chez la femme et la prostate chez l’homme. Les séances sont en moyenne de 20 par patient. Ce nombre est, pour la première fois depuis 2007, en diminution. Plusieurs études internationales confirment l’intérêt de nouveaux schémas thérapeutiques qui permettent de délivrer des doses moins importantes avec un nombre de séances réduit.

Quatre recommandations principales

A partir de ces données, quatre grandes recommandations ont été formulées afin de continuer à progresser en termes de qualité et de sécurité des traitements et de réduire les disparités régionales :

– Finaliser l’implémentation nationale de l’utilisation de la dosimétrie in vivo et de logiciels de double calcul marqués CE selon les recommandations de l’ANSM. Ces deux dispositions devraient être effectives mi-2012.

– Accentuer le déploiement de l’accès territorial aux techniques de RCMI, et encourager le développement d’une offre régionale pour les pratiques de haute technicité (AVMI, stéréotaxie intra et extracrânienne, radiothérapie peropératoire des cancers du sein, etc.) permettant d’accompagner la mise en œuvre de traitements comportant un nombre réduit de séances.

– Établir, en lien avec les professionnels, des recommandations relatives aux conditions techniques de fonctionnement pour aider, notamment, la mise en œuvre de pratiques de haute technicité.

– Soutenir le déploiement des traitements innovants avec un nombre réduit de séances en initiant les travaux permettant de faire évoluer les financements associés.

Situation de la radiothérapie en 2011 (2.73 MB)








MyPharma Editions

Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Publié le 28 octobre 2021
Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Takeda a annoncé son intention d’exercer son option d’achat de GammaDelta Therapeutics, une société axée sur l’exploitation des propriétés exceptionnelles que présentent les cellules T gamma delta (γδ) pour l’immunothérapie. Grâce à cette acquisition, Takeda disposera des plateformes de thérapie cellulaire T gamma-delta (γδ) à variable allogénique delta 1 (Vδ1) de GammaDelta qui incluent des plateformes dérivées du sang et des tissus en plus de programmes de thérapie cellulaire à un stade précoce.

Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Publié le 28 octobre 2021
Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la nomination de Bryan Jennings au poste de Directeur Financier de NOXXON à compter du 1er novembre 2021.

Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Publié le 28 octobre 2021
Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, a annoncé que 115 patients ont été recrutés afin d’être traités dans le cadre d’AUDIBLE-S, l’étude de la société portant sur SENS-401, petite molécule first-in-class, chez des patients souffrant de perte auditive neurosensorielle soudaine […]

Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Publié le 27 octobre 2021
Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Atamyo Therapeutics, une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies géniques de nouvelle génération ciblant des maladies neuromusculaires, vient d’annoncer le dépôt d’une demande d’autorisation d’essai clinique (CTA) en Europe pour ATA-100, sa thérapie génique pour le traitement de la dystrophie musculaire des ceintures de type 2I/R9 (LGMD2I/R9) liée à la protéine FKRP (Fukutin-Related Protein).

Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Publié le 27 octobre 2021
Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Neuf biotechs innovantes sont lauréates de Gene.IO, nouveau programme d’accélération de Genopole : un an d’accompagnement focalisé sur l’obtention d’un premier financement ou accord commercial, étape décisive pour une startup en phase d’amorçage.

Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Publié le 27 octobre 2021
Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Stallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé la conclusion d’un partenariat exclusif avec Aptar Pharma, un leader mondial dans les systèmes d’administration de médicaments, les services et les solutions des sciences des matériaux actifs. L’accord porte sur le développement d’un dispositif d’administration connecté pionnier et de son application mobile destinés aux patients de Stallergenes Greer suivant un traitement d’immunothérapie allergénique (ITA) sublinguale.

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents