Edition du 24-07-2021

Accueil » Cancer » Et aussi » Médecine

Radiothérapie : l’INCa publie un rapport sur la situation en France en 2011

Publié le jeudi 21 juin 2012

Ce rapport présente une analyse par l’INCa de la situation de la radiothérapie en France en 2011, ainsi que ses principales évolutions depuis 2007. Il vient compléter le rapport de l’Observatoire annuel de la radiothérapie et propose des recommandations et perspectives d’actions.

L’offre de soins en radiothérapie est, en France, avec 172 centres répartis sur le territoire national, parmi les plus importantes au niveau européen (2e avec l’Italie derrière l’Allemagne). Le parc national de radiothérapie est constitué de 426 accélérateurs, avec une croissance régulière de ces appareils de 3 % par an depuis 2006.

Qualité et sécurité des traitements

Les équipements exigibles au titre de la qualité et de la sécurité des traitements sont désormais tous disponibles dans les centres de radiothérapie en 2011. Toutefois, le taux de mise en œuvre de ces dispositifs diffère. Ainsi, la quasi-totalité des centres de radiothérapie disposent d’au moins un équipement de dosimétrie in vivo et d’un logiciel de double calcul des unités moniteurs fin 2010. En revanche, plus d’un centre sur quatre possède un logiciel de double calcul qui ne répond pas aux recommandations de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM, ex-Afssaps).

La radiothérapie conformationnelle tridimensionnelle, qui constitue aujourd’hui le standard de traitement, progresse avec en moyenne 88 % des traitements des centres délivrés par RTC 3D en 2010 (vs 80 % en 2009). Cette évolution devrait se confirmer en 2011. La diffusion des pratiques de haute technicité (radiothérapie par modulation d’intensité, stéréotaxie intra et extracrânienne) progresse également, mais de manière plus mesurée.

Prise en charge : le nombre de patients reste stable

Avec 174 000 patients ayant reçu un traitement de radiothérapie en 2010, le nombre de patients pris en charge reste stable. La moitié des traitements de radiothérapie concerne les deux cancers les plus fréquents, à savoir le sein chez la femme et la prostate chez l’homme. Les séances sont en moyenne de 20 par patient. Ce nombre est, pour la première fois depuis 2007, en diminution. Plusieurs études internationales confirment l’intérêt de nouveaux schémas thérapeutiques qui permettent de délivrer des doses moins importantes avec un nombre de séances réduit.

Quatre recommandations principales

A partir de ces données, quatre grandes recommandations ont été formulées afin de continuer à progresser en termes de qualité et de sécurité des traitements et de réduire les disparités régionales :

– Finaliser l’implémentation nationale de l’utilisation de la dosimétrie in vivo et de logiciels de double calcul marqués CE selon les recommandations de l’ANSM. Ces deux dispositions devraient être effectives mi-2012.

– Accentuer le déploiement de l’accès territorial aux techniques de RCMI, et encourager le développement d’une offre régionale pour les pratiques de haute technicité (AVMI, stéréotaxie intra et extracrânienne, radiothérapie peropératoire des cancers du sein, etc.) permettant d’accompagner la mise en œuvre de traitements comportant un nombre réduit de séances.

– Établir, en lien avec les professionnels, des recommandations relatives aux conditions techniques de fonctionnement pour aider, notamment, la mise en œuvre de pratiques de haute technicité.

– Soutenir le déploiement des traitements innovants avec un nombre réduit de séances en initiant les travaux permettant de faire évoluer les financements associés.

Situation de la radiothérapie en 2011 (2.73 MB)








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents