Edition du 26-02-2020

Alexion : avis favorable du CHMP pour Strensiq™ et Kanuma™ dans l’UE

Publié le lundi 29 juin 2015

Alexion : avis favorable du CHMP pour Strensiq™ et Kanuma™ dans l'UEAlexion, le groupe américain de biotechnologie, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) a adopté un avis favorable recommandant l’autorisation de mise sur le marché de Strensiq™ (asfotase alfa) et de Kanuma™ (sebelipase alfa) pour le traitement respectif des patients atteints de HPP et de LAL-d, deux troubles métaboliques « ultra-rares et potentiellement mortels ».

L’HPP est une maladie métabolique génétique progressive extrêmement rare dans laquelle les patients connaissent des effets dévastateurs sur plusieurs systèmes corporels, ce qui aboutit à des complications débilitantes ou potentiellement mortelles. Elle se caractérise par une minéralisation osseuse défectueuse pouvant conduire à des déformations osseuses et à d’autres anomalies du squelette, ainsi qu’à des complications systémiques telles une profonde faiblesse musculaire, des convulsions, des douleurs et une insuffisance respiratoire aboutissant à un décès prématuré chez les nourrissons.

Il a été proposé que Strensiq soit indiqué pour le traitement enzymatique substitutif à long terme des patients atteints d’hypophosphatasie (HPP) depuis l’enfance, pour traiter les manifestations osseuses de la maladie.
Strensiq™ (asfotase alfa) est un traitement enzymatique substitutif premier de sa catégorie, conçu pour répondre à la cause sous-jacente de HPP – un déficit de phosphatase alcaline (ALP). En remplaçant l’ALP défectueux, le traitement à base de Strensiq a pour objectif d’améliorer les taux élevés de substrats enzymatiques hépatiques et à améliorer la capacité du corps à minéraliser les os, prévenant ainsi les graves lésions du squelette, la morbidité systémique des patients et leur décès prématuré.

En ce qui concerne Kanuma, il a été proposé qu’il soit indiqué pour le traitement enzymatique substitutif à long terme des patients de tous âges atteints de déficit en lipase acide lysosomale (LAL-d),  une maladie métabolique génétique progressive ultra-rare dans laquelle les patients – des nourrissons aux adultes – connaissent une accumulation chronique des amas graisseux, ce qui entraîne des lésions multi-systémiques aux organes et un décès prématuré.
Kanuma™ (sebelipase alfa) est la forme recombinante de l’enzyme humain LAL visant à s’attaquer à la cause du déficit en lipase acide (LAL-d). En remplaçant l’enzyme LAL défaillant, le traitement par Kanuma vise à réduire l’accumulation de substrat et à améliorer le métabolisme des lipides, ce qui peut permettre de prévenir l’accumulation chronique de graisse, l’atteinte multisystémique aux organes et le décès prématuré.

Sur la base des recommandations favorables du CHMP, les décisions définitives de la Commission européenne sont attendues au troisième trimestre de 2015, date après laquelle la société commencera à lancer les processus de remboursement pays par pays. « Il n’existe actuellement aucune thérapie approuvée pour le traitement de l’HPP ou du LAL-d. », rappelle le groupe pharmaceutique.

Source : Alexion








MyPharma Editions

Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Publié le 25 février 2020
Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé hier son ambition de créer un leader européen dédié à la production et à la commercialisation à des tiers de principes actifs pharmaceutiques (API*), qui sont les molécules essentielles entrant dans la composition de tout médicament.

Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Publié le 24 février 2020
Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Patrick Lansky en tant que vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis.

Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Publié le 21 février 2020
Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Les dirigeants des entreprises du G5 santé, le cercle de réflexion des industries de santé françaises, ont décidé, à l’unanimité, de nommer Didier Véron, Délégué Général de l’Association et Directeur des Affaires Corporate du LFB, Président par intérim du G5 Santé.

Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Publié le 21 février 2020
Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Patrice Carayon, Président de Chiesi France et administrateur du Leem, vient de prendre la présidence de Tulipe, l’association d’urgence et de solidarité internationale des entreprises de santé. Il succède ainsi à Michel Ginestet.

Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Publié le 21 février 2020
Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’un premier patient a reçu TG6002 par voie intra-artérielle hépatique (IAH), comme traitement locorégional des métastases hépatiques non opérables d’un cancer colorectal (CCR).

Erytech signe un partenariat stratégique d’approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Publié le 21 février 2020
Erytech signe un partenariat stratégique d'approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Erytech Pharma a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande de Baden-Württemberg-Hessen (GRCBDS), afin d’utiliser les globules rouges, provenant de dons de sang collectés par l’établissement, pour la production de ses candidats-médicaments, dont eryaspase, sur les futures sites de fabrication en Europe.

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Publié le 20 février 2020
Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Sanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, va mettre à profit ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour tenter d’accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Pour ce faire, Sanofi collaborera avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (ASPR) du ministère américain de la Santé, étoffant ainsi le partenariat de longue date qui lie Sanofi à cette autorité.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents