Edition du 18-05-2021

Celgene : avis favorables du CHMP pour des associations triples à base de REVLIMID® et IMNOVID® dans le myélome multiple

Publié le lundi 8 avril 2019

Celgene : avis favorables du CHMP pour des associations triples à base de REVLIMID® et IMNOVID® dans le myélome multipleCelgene vient d’annoncer que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a adopté des avis favorables pour deux triplettes à base de deux IMIDs® de Celgene : REVLIMID® (lénalidomide) et IMNOVID® (pomalidomide), dans le traitement du myélome multiple.

Le CHMP a recommandé l’approbation d’une extension d’indication pour REVLIMID® en association avec le bortézomib et la dexaméthasone (RVd) pour le traitement du myélome multiple non préalablement traité chez les patients adultes non éligibles à une greffe de cellules souches.

Le CHMP a également recommandé l’approbation d’une extension d’indication pour IMNOVID® en association avec le bortézomib et la dexaméthasone (PVd) pour le traitement du myélome multiple chez les patients adultes ayant déjà reçu au moins un traitement antérieur contenant du lénalidomide.

L’Agence Européenne des Médicaments (EMA) suit habituellement la recommandation du CHMP et devrait rendre sa décision finale d’ici environ deux mois.

« Les avis favorables du CHMP pour nos IMiDs®, REVLIMID® et IMNOVID®, en associations triples de traitements, RVd et PVd, constituent d’excellentes nouvelles pour les patients atteints de myélome multiple en Europe », déclare Nadim Ahmed, Président Hématologie/Oncologie de Celgene. « Nous nous réjouissons des potentielles futures approbations de l’EMA qui permettraient de mettre à disposition des patients ces nouvelles associations de traitements ; notre objectif étant d’améliorer la survie des patients aux divers stades de leur maladie. »

Pour RVd, l’avis favorable du CHMP pour REVLIMID® est basé sur les données de l’étude SWOG S0777, un essai clinique de phase III évaluant REVLIMID® en association avec le bortézomib et la dexaméthasone (RVd) chez les patients adultes atteints d’un myélome multiple n’ayant pas reçu de traitement antérieur et non éligibles à une greffe autologue de cellules souches1. Les résultats de l’étude SWOG S0777 ont démontré une survie sans progression de la maladie statistiquement significative et une amélioration de la survie globale des patients traités par RVd, en comparaison à ceux traités par REVLIMID® et la dexaméthasone (Rd) seuls. Le choix du traitement en première ligne est important2, car la réponse thérapeutique diminue progressivement et les périodes de rémission se raccourcissent dans les lignes ultérieures de traitement3.

Pour PVd, l’avis favorable du CHMP est basé sur les résultats de l’étude OPTIMISMM, le premier essai prospectif de phase III évaluant une association triple à base d’IMNOVID® en rechute précoce. L’étude a inclus des patients qui avaient été préalablement exposés au REVLIMID® et qui étaient, en majorité (70%), réfractaires au REVLIMID®4.

De nouvelles options thérapeutiques sont nécessaires pour répondre au fort besoin médical non couvert de cette population grandissante des patients. Les résultats de l’étude OPTIMISMM ont montré que les patients recevant PVd avaient un gain de survie sans progression significativement plus long que ceux du bras de traitement Vd.

REVLIMID® en association avec le bortézomib et la dexaméthasone (RVd) et IMNOVID® en association avec le bortézomib et à la dexaméthasone (PVd), ne sont approuvés dans aucun pays.

Source : Celgene

1 Durie BG, Hoering A, Abidi MH, et al. Bortezomib with lenalidomide and dexamethasone versus lenalidomide and dexamethasone alone in patients with newly diagnosed myeloma without intent for immediate autologous stem-cell transplant (SWOG S0777): a randomised, open-label, phase 3 trial. Lancet. 2017 Feb 4;389(10068):519-527.

2 Liwing J, Uttervall K, Lund J, et al. Improved survival in myeloma patients: starting to close in on the gap between elderly patients and a matched normal population. Br J Haematol. 2014 Mar;164(5):684-93.

3 Kumar SK, Therneau TM, Gertz MA, et al. Clinical course of patients with relapsed multiple myeloma. Mayo Clin Proc. 2004 Jul;79(7):867–874.

4 Richardson P, Rocafiguera A, Beksac M, et al. OPTIMISMM: Phase 3 trial of pomalidomide, bortezomib, and low‐dose dexamethasone vs bortezomib and low-dose dexamethasone in lenalidomide-exposed patients with relapsed or refractory multiple myeloma. Presented at: American Society of Clinical Oncology Annual Meeting; June 1, 2018; Chicago, IL.








MyPharma Editions

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics obtient un nouveau financement public de 10,7 millions d’euros pour le développement de son vaccin multi-cibles et multi-variants

Publié le 18 mai 2021
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics obtient un nouveau financement public de 10,7 millions d’euros pour le développement de son vaccin multi-cibles et multi-variants

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir obtenu un financement public de 10,7 millions d’euros dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Capacity Building », opéré pour le compte de l’état par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) et du plan France Relance afin de soutenir le programme de développement de CoVepiT, son vaccin multi-variants contre la COVID-19 en cours de Phase 1 clinique.

Advicenne : la FDA accepte le protocole modifié de l’étude de phase III pour son traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd)

Publié le 18 mai 2021
Advicenne : la FDA accepte le protocole modifié de l'étude de phase III pour son traitement de l'acidose tubulaire rénale distale (ATRd)

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’acceptation par la Food and Drug Administration (FDA – autorité de santé américaine) du protocole modifié de l’essai pivot de phase III mené aux États-Unis avec ADV7103 (Sibnayal™) dans l’acidose tubulaire rénale distale primaire (ATRd).

COVID-19 : l’essai de phase II du candidat-vaccin de Sanofi et GSK induit une forte réponse immunitaire chez les adultes

Publié le 17 mai 2021
COVID-19 : l’essai de phase II du candidat-vaccin de Sanofi et GSK induit une forte réponse immunitaire chez les adultes

Dans le cadre d’une étude de phase II menée auprès de 722 volontaires, le candidat-vaccin recombinant avec adjuvant contre la COVID-19 de Sanofi et GSK a induit la production de concentrations élevées d’anticorps neutralisants chez les adultes, toutes tranches d’âge confondues, à des niveaux comparables à ceux observés chez des personnes qui s’étaient rétablies d’une infection COVID-19. Une étude pivot internationale de phase III devrait débuter dans les prochaines semaines.

GenSight Biologics : Françoise de Craecker nommée à son Conseil d’administration

Publié le 17 mai 2021
GenSight Biologics : Françoise de Craecker nommée à son Conseil d’administration

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée au développement et à la commercialisation de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la nomination de Françoise de Craecker à son Conseil d’administration, en remplacement de Natalie Mount. Mme de Craecker rejoint le Conseil en qualité d’administrateur indépendant.

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents