Edition du 22-01-2022

Alizé Pharma annonce le lancement du programme de recherche PREMAG

Publié le vendredi 4 janvier 2013

Alizé Pharma annonce le lancement du programme de recherche PREMAGAlizé Pharma, société spécialisée dans le développement de médicaments pour le traitement de maladies métaboliques et des maladies rares, vient d’annoncer le lancement du programme de recherche collaborative PREMAG, un projet de près de 4 millions d’euros qui vise à développer AZP-531, l’analogue de ghréline non acylée d’Alizé Pharma et des biomarqueurs pour des applications thérapeutiques dans la protection et la régénération musculaire.

Le projet PREMAG, initié par Alizé Pharma, regroupe un ensemble de cinq partenaires privés et académiques, en majorité lyonnais, avec des savoir-faire multidisciplinaires et complémentaires :

– L’équipe du Pr. Michel Ovize, Chef de Service de Cardiologie, Hospices Civils de Lyon et directeur de l’équipe Cardioprotection de l’unité Inserm CarMeN (Cardiologie, Métabolisme et Nutrition ; Inserm 1060)

– L’équipe du Pr. Jeanne-Marie Bonnet, Professeur de Physiologie, VetAgro Sup, campus de Lyon

– Ricerca Biosciences, Les Oncins (69), société de service spécialisée dans l’évaluation préclinique de la sécurité des produits pharmaceutiques

– Bertin Pharma, Montigny-le-Bretonneux (78), société spécialisée dans le développement de méthodes analytiques et de biomarqueurs.

Sur la base de résultats préliminaires prometteurs obtenus par Alizé Pharma et des équipes académiques indépendantes sur la protection du muscle cardiaque et la régénération musculaire, le projet PREMAG vise à élargir le potentiel de l’AZP-531, l’analogue de ghréline non acylée d’Alizé Pharma, à des indications thérapeutiques complémentaires, telles que les complications cardio-vasculaires du diabète, la cardioprotection lors de l’ischémie-reperfusion et la cachexie musculaire associée à certaines maladies chroniques. Ce développement passera par la mise en œuvre de modèles expérimentaux et par la recherche de biomarqueurs cliniquement pertinents. Les résultats obtenus pourraient conduire à la mise en place d’essais cliniques en cardioprotection et/ou cachexie.

Le programme PREMAG cible des indications cliniques pour lesquelles les besoins médicaux restent non satisfaits. Les lésions de reperfusion cardiaque sont observées suite à la reperfusion (restauration du flux sanguin) d’un infarctus du myocarde et représentent en moyenne 40% de la taille finale de l’infarctus. Il n’existe pas à ce jour de traitement permettant de réduire les conséquences délétères de la reperfusion. La cachexie est une perte musculaire secondaire à une pathologie chronique. Elle peut être la conséquence d’une insuffisance cardiaque chronique, elle-même complication au long terme de l’infarctus du myocarde. Il n’existe actuellement aucun traitement approuvé pour cette pathologie.

Le projet PREMAG a été labellisé par les pôles de compétitivité Lyonbiopôle et Medicen, et représente un budget total de 3,9 millions d’euros. Il sera en partie financé par des subventions pouvant atteindre 1,5 million d’euros, provenant du Fond Unique Interministériel (FUI), de la région Rhône-Alpes, du Grand Lyon et du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). Ces subventions ont été obtenues dans le cadre du 14e appel à projets FUI de l’Etat Français.

Source : Alizé Pharma








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents