Edition du 03-12-2021

Alma Bio Therapeutics et Delphi Genetics renforcent leur accord sur les médicaments à base d’ADN plasmidique

Publié le mercredi 28 juin 2017

Alma Bio Therapeutics et Delphi Genetics renforcent leur accord sur les médicaments à base d’ADN plasmidiqueLa société française Alma Bio Therapeutics et l’entreprise belge Delphi Genetics ont annoncé dans un communiqué le franchissement d’une nouvelle étape dans leur partenariat stratégique pour le développement de médicaments à base d’ADN plasmidique contre les maladies auto-immunes, traitant la cause sous-jacente de l’inflammation incontrôlée.

« Il s’agit d’une alliance naturelle entre Alma, pionnier des nouvelles thérapies contre les maladies auto-immunes, et Delphi Genetics, l’un des principaux concepteurs de technologies originales pour la bioproduction d’ADN plasmidiques, de protéines recombinantes et d’anticorps », indiquent les deux sociétés.

Basée à Lyon, Alma développe des thérapies visant à guérir les maladies auto-immunes. Pour sa première application clinique, la société cible la maladie de Crohn, l’un des deux principaux types de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Les traitements actuellement disponibles contre les MICI permettent seulement pour l’instant de gérer les symptômes de la maladie. Ils luttent contre l’inflammation et prolongent les intervalles entre les poussées, améliorant la qualité de vie des patients. Les traitements d’Alma vont au-delà du simple traitement des symptômes, et se concentrent sur la cause sous-jacente de la maladie auto-immune, sans affecter le fonctionnement du système immunitaire.

Alma et Delphi Genetics ont initié leur collaboration en 2014 pour développer un médicament à base d’ADN plasmidique, destiné aux études d’efficacité préclinique d’Alma. Le partenariat prévoit que Delphi Genetics produise l’ADN pour réaliser les travaux d’Alma et compléter les études réglementaires nécessaires pour soumettre un IND (Investigational New Drug).

Le pipeline d’Alma se compose d’une famille d’ADN plasmidiques codant des protéines de choc thermique (HSP – Heat Shock Protein). Les HSP sont des molécules produites par le corps humain, qui servent d’auto-antigènes aux lymphocytes T régulateurs. L’activité de pro-résolution de ces molécules a été démontrée. Les thérapies de pro-résolution sont très recherchées pour le traitement des maladies auto-immunes en raison de leur capacité à restaurer l’équilibre délicat entre les cellules saines (lymphocytes T régulateurs) et les cellules parasites (lymphocytes T effecteurs pro-inflammatoires) que le système immunitaire élimine. Activer le système immunitaire pour qu’il s’autorégule davantage représenterait une amélioration significative par rapport aux traitements existants contre les maladies auto-immunes.

Un essai de phase 1 dans la maladie de Crohn prévu au deuxième semestre 2018

La première application clinique d’Alma est la maladie de Crohn, une maladie auto-immune chronique invalidante du tube digestif et l’un des deux grands sous-types de MICI. Les MICI affectent environ 3,5 millions de personnes aux États-Unis et en Europe et leur prévalence augmente sur tous les continents (Nature Reviews: the global burden of IBD: from 2015 – 2025). La polyarthrite rhumatoïde est une autre application clinique, qui touche environ 1% de tous les Caucasiens (soit environ 7 millions de personnes en Amérique du Nord, en Afrique du Nord et en Europe).

Avec ce partenariat, Alma consolide sa position dans le secteur des MICI et entend attirer des investisseurs à plus long terme. Le lancement d’un essai clinique de phase 1 dans la maladie de Crohn est prévu au deuxième semestre 2018. Alma aura accès aux capacités de bio-production de Delphi Genetics, y compris la technologie Staby® permettant la production d’ADN plasmidique sans utilisation d’antibiotiques.

 

Source : Alma Bio Therapeutics / Delphi Genetics








MyPharma Editions

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

Publié le 2 décembre 2021
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

OSE Immunotherapeutics a annoncé l’analyse positive des premières données de CoVepiT, son candidat vaccin prophylactique contre la COVID-19, en particulier des résultats immunologiques intérimaires positifs sur la réponse des cellules T obtenus dans 100 % de la population traitée, avec en parallèle une résolution des indurations locales observées lors de la vaccination.

Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Publié le 2 décembre 2021
Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, a annoncé avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques sur TOTUM•854, indiqué dans la réduction de la pression artérielle, et présente son plan de développement clinique complet, comme annoncé à l’occasion du congrès annuel de l’European Society of Hypertension et de l’International Society of Hypertension en avril 2021

Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Publié le 1 décembre 2021
Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Sanofi a annoncé la signature d’un accord portant sur l’acquisition d’Origimm Biotechnology GmbH, une entreprise de biotechnologie autrichienne à capitaux privés, spécialisée dans la découverte de composants virulents du microbiote cutané et le développement d’antigènes issus de bactéries à l’origine de maladies de la peau, comme l’acné.

AB Science : recrutement du 1er patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

Publié le 30 novembre 2021
AB Science : recrutement du 1er patient dans l'étude de phase 2 évaluant l'activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

AB Science a annoncé le recrutement du premier patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents