Edition du 26-01-2021

Alma Bio Therapeutics et Delphi Genetics renforcent leur accord sur les médicaments à base d’ADN plasmidique

Publié le mercredi 28 juin 2017

Alma Bio Therapeutics et Delphi Genetics renforcent leur accord sur les médicaments à base d’ADN plasmidiqueLa société française Alma Bio Therapeutics et l’entreprise belge Delphi Genetics ont annoncé dans un communiqué le franchissement d’une nouvelle étape dans leur partenariat stratégique pour le développement de médicaments à base d’ADN plasmidique contre les maladies auto-immunes, traitant la cause sous-jacente de l’inflammation incontrôlée.

« Il s’agit d’une alliance naturelle entre Alma, pionnier des nouvelles thérapies contre les maladies auto-immunes, et Delphi Genetics, l’un des principaux concepteurs de technologies originales pour la bioproduction d’ADN plasmidiques, de protéines recombinantes et d’anticorps », indiquent les deux sociétés.

Basée à Lyon, Alma développe des thérapies visant à guérir les maladies auto-immunes. Pour sa première application clinique, la société cible la maladie de Crohn, l’un des deux principaux types de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Les traitements actuellement disponibles contre les MICI permettent seulement pour l’instant de gérer les symptômes de la maladie. Ils luttent contre l’inflammation et prolongent les intervalles entre les poussées, améliorant la qualité de vie des patients. Les traitements d’Alma vont au-delà du simple traitement des symptômes, et se concentrent sur la cause sous-jacente de la maladie auto-immune, sans affecter le fonctionnement du système immunitaire.

Alma et Delphi Genetics ont initié leur collaboration en 2014 pour développer un médicament à base d’ADN plasmidique, destiné aux études d’efficacité préclinique d’Alma. Le partenariat prévoit que Delphi Genetics produise l’ADN pour réaliser les travaux d’Alma et compléter les études réglementaires nécessaires pour soumettre un IND (Investigational New Drug).

Le pipeline d’Alma se compose d’une famille d’ADN plasmidiques codant des protéines de choc thermique (HSP – Heat Shock Protein). Les HSP sont des molécules produites par le corps humain, qui servent d’auto-antigènes aux lymphocytes T régulateurs. L’activité de pro-résolution de ces molécules a été démontrée. Les thérapies de pro-résolution sont très recherchées pour le traitement des maladies auto-immunes en raison de leur capacité à restaurer l’équilibre délicat entre les cellules saines (lymphocytes T régulateurs) et les cellules parasites (lymphocytes T effecteurs pro-inflammatoires) que le système immunitaire élimine. Activer le système immunitaire pour qu’il s’autorégule davantage représenterait une amélioration significative par rapport aux traitements existants contre les maladies auto-immunes.

Un essai de phase 1 dans la maladie de Crohn prévu au deuxième semestre 2018

La première application clinique d’Alma est la maladie de Crohn, une maladie auto-immune chronique invalidante du tube digestif et l’un des deux grands sous-types de MICI. Les MICI affectent environ 3,5 millions de personnes aux États-Unis et en Europe et leur prévalence augmente sur tous les continents (Nature Reviews: the global burden of IBD: from 2015 – 2025). La polyarthrite rhumatoïde est une autre application clinique, qui touche environ 1% de tous les Caucasiens (soit environ 7 millions de personnes en Amérique du Nord, en Afrique du Nord et en Europe).

Avec ce partenariat, Alma consolide sa position dans le secteur des MICI et entend attirer des investisseurs à plus long terme. Le lancement d’un essai clinique de phase 1 dans la maladie de Crohn est prévu au deuxième semestre 2018. Alma aura accès aux capacités de bio-production de Delphi Genetics, y compris la technologie Staby® permettant la production d’ADN plasmidique sans utilisation d’antibiotiques.

 

Source : Alma Bio Therapeutics / Delphi Genetics








MyPharma Editions

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021
Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d'Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents