Edition du 18-11-2018

Immuno-oncologie : Servier et Transgene signent un accord de recherche

Publié le jeudi 29 juin 2017

Immuno-oncologie : Servier et Transgene signent un accord de rechercheServier et Transgene ont annoncé avoir signé un accord de recherche portant sur l’application des technologies de vectorisation virale pour la production de thérapies cellulaires CAR-T allogéniques. Transgene pourrait percevoir plus de 30 millions d’euros au titre de ce contrat d’une durée initiale de trois ans. De son côté, Servier pourra exploiter ces nouveaux vecteurs pour développer son portefeuille d’immunothérapie cellulaire.

« Les thérapies cellulaires allogéniques utilisant les CAR-T ouvrent un champ d’innovation majeur pour la prise en charge des cancers, » indique Patrick Therasse, Directeur Recherche et Développement Oncologie chez Servier. « Mais chacune des étapes de leur processus complexe de fabrication nécessite des efforts de mise au point et d’optimisation spécifiques, afin d’offrir aux patients les meilleures options thérapeutiques possibles. Et nous cherchons les meilleurs partenaires pour faire avancer ces produits. »

La collaboration entre les équipes scientifiques de Servier et de Transgene vise à évaluer et sélectionner des technologies de vectorisation innovantes basées sur la collection de vecteurs viraux de Transgène, et qui pourront être appliquées à l’ingénierie des thérapies cellulaires CAR-T. Au-delà de la mise au point de technologies plus simples, rapides et efficaces, l’objectif est également d’obtenir un contrôle fin des zones du génome modifiées. Servier et Transgene visent ainsi à aboutir à un procédé original de préparation des CAR-T allogéniques avec de meilleurs rendements d’intégration des transgènes et un nombre réduit d’étapes.

Servier est engagé dans le développement des thérapies cellulaires depuis novembre 2015 suite à l’acquisition des droits exclusifs sur UCART19 auprès de Cellectis. Suite à d’autres accords, Servier et Pfizer ont démarré une collaboration sur le développement clinique de cette immunothérapie anti cancéreuse, actuellement en phase I. Servier a concédé à Pfizer les droits exclusifs de développer et commercialiser UCART19 aux Etats-Unis, Servier gardant les droits exclusifs pour tous les autres pays.

Transgene possède une large collection de vecteurs viraux et une compétence reconnue en ingénierie du génome de ces vecteurs. Ces atouts seront utilisés pour développer de nouveaux outils de vectorisation permettant d’augmenter les possibilités de modification fine et précise du génome des cellules CART, afin d’adapter les propriétés de ces cellules à l’environnement tumoral et d’en améliorer l’efficacité thérapeutique.

Transgene pourrait percevoir plus de 30 millions d’euros au titre de ce contrat, dont la durée initiale est de trois ans. De son côté, Servier pourra exploiter ces nouveaux vecteurs pour développer son portefeuille d’immunothérapie cellulaire.

Source : Servier / Transgene








MyPharma Editions

Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

Publié le 16 novembre 2018
Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

François Pogodalla a été nommé Directeur Administratif et Financier du répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare Group France, à compter du 11 octobre dernier. Membre du comité exécutif, il rapporte directement à Filippo D’Ambrogi, Président d’Alliance Healthcare Group France.

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions