Edition du 20-09-2018

Immuno-oncologie : Servier et Transgene signent un accord de recherche

Publié le jeudi 29 juin 2017

Immuno-oncologie : Servier et Transgene signent un accord de rechercheServier et Transgene ont annoncé avoir signé un accord de recherche portant sur l’application des technologies de vectorisation virale pour la production de thérapies cellulaires CAR-T allogéniques. Transgene pourrait percevoir plus de 30 millions d’euros au titre de ce contrat d’une durée initiale de trois ans. De son côté, Servier pourra exploiter ces nouveaux vecteurs pour développer son portefeuille d’immunothérapie cellulaire.

« Les thérapies cellulaires allogéniques utilisant les CAR-T ouvrent un champ d’innovation majeur pour la prise en charge des cancers, » indique Patrick Therasse, Directeur Recherche et Développement Oncologie chez Servier. « Mais chacune des étapes de leur processus complexe de fabrication nécessite des efforts de mise au point et d’optimisation spécifiques, afin d’offrir aux patients les meilleures options thérapeutiques possibles. Et nous cherchons les meilleurs partenaires pour faire avancer ces produits. »

La collaboration entre les équipes scientifiques de Servier et de Transgene vise à évaluer et sélectionner des technologies de vectorisation innovantes basées sur la collection de vecteurs viraux de Transgène, et qui pourront être appliquées à l’ingénierie des thérapies cellulaires CAR-T. Au-delà de la mise au point de technologies plus simples, rapides et efficaces, l’objectif est également d’obtenir un contrôle fin des zones du génome modifiées. Servier et Transgene visent ainsi à aboutir à un procédé original de préparation des CAR-T allogéniques avec de meilleurs rendements d’intégration des transgènes et un nombre réduit d’étapes.

Servier est engagé dans le développement des thérapies cellulaires depuis novembre 2015 suite à l’acquisition des droits exclusifs sur UCART19 auprès de Cellectis. Suite à d’autres accords, Servier et Pfizer ont démarré une collaboration sur le développement clinique de cette immunothérapie anti cancéreuse, actuellement en phase I. Servier a concédé à Pfizer les droits exclusifs de développer et commercialiser UCART19 aux Etats-Unis, Servier gardant les droits exclusifs pour tous les autres pays.

Transgene possède une large collection de vecteurs viraux et une compétence reconnue en ingénierie du génome de ces vecteurs. Ces atouts seront utilisés pour développer de nouveaux outils de vectorisation permettant d’augmenter les possibilités de modification fine et précise du génome des cellules CART, afin d’adapter les propriétés de ces cellules à l’environnement tumoral et d’en améliorer l’efficacité thérapeutique.

Transgene pourrait percevoir plus de 30 millions d’euros au titre de ce contrat, dont la durée initiale est de trois ans. De son côté, Servier pourra exploiter ces nouveaux vecteurs pour développer son portefeuille d’immunothérapie cellulaire.

Source : Servier / Transgene








MyPharma Editions

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions