Edition du 23-02-2020

Accueil » Industrie » Produits

Almirall dépose une demande d’AMM pour le bromure d’aclidinium en Europe

Publié le vendredi 29 juillet 2011

Le laboratoire pharmaceutique espagnol Almirall a annoncé aujourd’hui le dépôt d’une demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) auprès de l’Agence européenne des médicaments (AEM) pour le bromure d’aclidinium, un nouvel antagoniste des récepteurs muscariniques inhalé et à effet prolongé utilisé dans le traitement de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Ce dépôt fait suite à une demande d’homologation de nouveau médicament (NDA) effectuée auprès de la Food and Drug Administration (FDA) américaine en juin dernier.  Eduardo Sanchiz, Directeur général chez Almirall, a déclaré:  » Le bromure d’aclidinium est le fruit de notre effort stratégique sur le secteur des maladies respiratoires et sondépôt réglementaire, le mois dernier aux États-Unis et aujourd’hui en Europe, représente une étape importante pour Almirall. Des ressources humaines et financières considérables ont été consacrées à la recherche dans ce domaine, afin de fabriquer des médicaments innovants susceptibles d’améliorer le traitement des patients souffrant de maladies respiratoires dans le monde entier.  »

La demande de dépôt réglementaire est justifiée par les données d’efficacité d’une vaste étude de Phase III au cours de laquelle les patients ont reçu 400 microgrammes ou 200 microgrammes de bromure d’aclidinium deux fois par jour (BID) ou un placebo. Dans les études cardinales, 400 microgrammes d’aclidinium deux fois par jour, la dose proposée pour la mise sur le marché, offrent des améliorations notables dans la pré-dose matinale (creux) FEV1 par rapport au placebo à la 12ème semaine (p<0,0001), le critère d’évaluation principal pour la NDA américaine et à la 24ème semaine (128mL ; p<0,0001), le critère d’évaluation principal pour l’homologation européenne.

 » Nous sommes très enthousiastes concernantla demande de dépôt en Europe de l’aclidinium, dans la mesure où l’étude exhaustive de phase III a démontré qu’il offrait aux malades atteints de BPCO un contrôle des symptômes véritable sur 24 heures et un effet bronchodilatateur complet dès le premier jour de la thérapie,  » a commenté Bertil Lindmark, Conseiller scientifique en chef chez Almirall.

L’aclidinium a également démontré des différences statistiques remarquables par rapport au placebo, en obtenant des réductions de l’essoufflement (dyspnée) cliniquement significatives (évaluée par une augmentation d’une unité dans l’Indice de dyspnée [p=0,004] à la 24ème semaine) et un plus grand pourcentage de patients dont l’état de santé s’est amélioré [p=0,001] (évalué par une augmentation de 4 unités dans le questionnaire sur la fonction respiratoire du St. George’s Hospital).

 » Un grand nombre de besoins du traitement du BPCO restent sans réponse et notamment en ce qui concerne les options thérapeutiques limitées pour améliorer la fonction des poumons, réduire les symptômes, améliorer la qualité de vie et éviter les exacerbations,  » déclare le Professeur Paul Jones, du St George’s Hospital, Université de Londres, R-U.  » Dans l’étude de Phase III d’ATTAIN[1], l’aclidinium a offert des résultats constants en termes de bronchodilatation et de contrôle des symptômesqui se sont traduits par une nette amélioration clinique de l’état de santé.  »

En outre, les données concernant l’innocuité recueillies au cours de la Phase III de l’étude ont démontré que l’aclidinium en dose de 400 microgrammes deux fois par jour était généralement bien toléré, avec une incidence d’effets anticholinergiques systémiques comparable à celle du placebo et similaire dans toutes les branches de traitement de l’étude. Maux de tête et rhinopharyngite (inflammation du nez et de la gorge) constituent les effets secondaires les plus rapportés.

Davantage de détails contenus dans l’étude clinique de Phase III seront révélés au congrès ERS d’Amsterdam, qui se tiendra du 24 au 28 septembre 2011.

Source : Almirall








MyPharma Editions

Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Publié le 21 février 2020
Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Les dirigeants des entreprises du G5 santé, le cercle de réflexion des industries de santé françaises, ont décidé, à l’unanimité, de nommer Didier Véron, Délégué Général de l’Association et Directeur des Affaires Corporate du LFB, Président par intérim du G5 Santé.

Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Publié le 21 février 2020
Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Patrice Carayon, Président de Chiesi France et administrateur du Leem, vient de prendre la présidence de Tulipe, l’association d’urgence et de solidarité internationale des entreprises de santé. Il succède ainsi à Michel Ginestet.

Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Publié le 21 février 2020
Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’un premier patient a reçu TG6002 par voie intra-artérielle hépatique (IAH), comme traitement locorégional des métastases hépatiques non opérables d’un cancer colorectal (CCR).

Erytech signe un partenariat stratégique d’approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Publié le 21 février 2020
Erytech signe un partenariat stratégique d'approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Erytech Pharma a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande de Baden-Württemberg-Hessen (GRCBDS), afin d’utiliser les globules rouges, provenant de dons de sang collectés par l’établissement, pour la production de ses candidats-médicaments, dont eryaspase, sur les futures sites de fabrication en Europe.

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Publié le 20 février 2020
Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Sanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, va mettre à profit ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour tenter d’accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Pour ce faire, Sanofi collaborera avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (ASPR) du ministère américain de la Santé, étoffant ainsi le partenariat de longue date qui lie Sanofi à cette autorité.

Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Publié le 19 février 2020
Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Cellectis, société biopharmaceutique qui développe des immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), et le laboratoire pharmaceutique Servier ont annoncé la signature d’une lettre d’intention engageant les parties à signer un avenant à l’accord initialement signé par les deux entités en 2014.

Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Publié le 19 février 2020
Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination du Dr Géraldine Honnet, experte en thérapie génique, au poste de Directrice Médicale.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents